130 raisons de courir à L’Etrange festival 2018

130 raisons de courir à L’Etrange festival 2018Chaque année en août, c'est fébrilement qu'on attend l'arrivée de la programmation de l'Etrange festival, manifestation qui fait honneur au cinéma qu'on aime tout particulièrement sur Sueurs Froides.
Et chaque année, en août, c'est le même émerveillement : comment ces sorciers sont-ils parvenus à nous construire une telle programmation.

Juger un peu pour cette 24ème édition :

Pas moins de 130 séances réparties entre compétition, découvertes, focus, cartes blanches, ciné concert... 5 Premières mondiales, 6 Premières internationales et une kyrielle de première française ou d'inédits qu'il faut se dépêcher de voir car ce sera souvent une occasion unique de les découvrir sur grand écran.

Retour de flamme s'offre cette fois un triplé de moyens et courts métrages réunis dans un cycle Edgar Allan Poe.

Les toujours très courues Etrange musique sont cette année consacrée au chef d'œuvre tardif de José Mojica Marins : EMBODIMENT OF EVIL. Nous en avons tressé les louanges à sa sortie en 2009, allez vérifier pourquoi !

Les inédits se répartissent depuis quelques temps entre nouveaux talents, Mondovision et documentaires.
Deux focus se consacrent à l'iranien Shahram Mokri et au Kazakh Adilkhan Yerzhanov. Et pour ce dernier, ce n'est que justice : nous vous avions déjà parlé sur Sueurs Froides du très étrange THE PLAGUE AT THE KARATAS VILLAGE. Allez donc le revoir !

Carte blanche à Jackie Berroyer, c'est l'occasion de voir ou revoir par exemple LUNE FROIDE, EXOTICA ou LA VENGEANCE EST À MOI (à l'Etrange, on aime décidemment Shohei Imamura... et on a raison).

Deuxième carte blanche au « Dernier cri » pour plein de films qui nous restent parfaitement mystérieux, ce qui est toujours appâtant.

Sinon, dans les rétro, c'est - une fois de plus - la fête au ciné japonais : d'une part avec une riche rétro « Nikkatsu Stray Cat rocks / Woman gambler »... (dans la foulée de leur réédition, via financement participatif réussi, par Bach Film), une théma « 8mm madness » pour redécouvrir des œuvres rares de Tsukamoto (THE ADVENTURE OF DENCHU-KOZO... édité jadis en bonus du dvd de GEMINI), Sogo Ishii (THE ISOLATION OF 1/880000) et recevoir notre - double - ration annuelle de Sono Sion (A MAN'S FLOWER ROAD et I AM SONO SION). Au rang des pépites, on relève encore LES FUNÉRAILLES DES ROSES (suite à sa ressortie en salle).

Ces mêmes pépites voient débouler, en éclaireur du Blu Ray du « Chat qui fume », LA SAIGNÉE de Claude Mulot.

Pour Mondovision, on ne va pas tout vous commenter, vous jetterez un œil à la programmation complète. Au hasard, le nouveau Gaspar Noé (CLIMAX, qui sort juste après le festival), le toujours clivant Bruno Dumont (COINCOIN ET LES Z'INHUMAINS part 1 à 4, rien que le titre !) l'anima annuel (VIOLENCE VOYAGER), l'expérimental FRIG (sortie salle en novembre), le nouveau Delepine (I FEEL GOOD) qui est toujours chez lui à l'Etrange ...

Et donc, la programmation complète (et encore, on ne vous liste pas tous les courts métrages)

Ouverture
Bavure de Donato Sansone + Anna & the Apocalypse de John McPhail

Clôture
The Man with the Magic Box de Bodo Kox

Compétition
Amala d'Omer Rodriguez Lopez
Utoya 22 d'Erik Poppe
Meurs, monstre, meurs d'Alejandro Fadel
The Spy Gone North de Yoon Jong-Bin
Mandy de Panos Cosmatos
Luz de Tilman Singer
Life Guidance de Ruth Mader
Up Upon the Stars de Zoe Berriatua
The Nightshifter de Dennison Ramalho
Dachra de Abdelhamid Bouchnak
The House That Jack Built de Lars Von Trier
Perfect Skin de Kevin Chicken
Anna & the Apocalypse de John McPhail
L'Heure de la sortie de Sébastien Marnier
May the Devil Take You de Timo Tjahjanto
Perfect de Eddie Alcazar
A Vigilante de Sarah Daggar-Nickson
The Field Guide to Evil (Collectif)
Killing de Shinya Tsukamoto
Buybust de Erik Matti
The Dark de Justin P.Lange & Klemens Hufnagl

Nouveaux talents - hors compétition
Kafou de Bruno Mourral
She de Zhou Shengwei
Rhizom de Shazzula
Lifechanger de Justin McConnell

Mondovision - hors compétition
Diamantino de Gabriel Abrantes, Daniel Schmidt
Violence Voyager de Ujicha
Upgrade de Leigh Whannell
Dukun de Dain Said
Frig de Antony Hickling
Liverleaf de Eisuke Naito
Climax de Gaspar Noé
Coincoin et les Z'inhumains de Bruno Dumont
I Feel Good de Bruno Delépine et Gustave Kervern
Fags in the Fast Line de Josh Sinbad Collins

Documentaires
Des cowboys et des Indiens de Fabrice du Welz
L'Ange du nord de Jean Michel Roux
The Allins de Sami Saif

Carte blanche à Jackie Berroyer
Lune froide de Patrick Bouchitey
Exotica de Atom Egoyan
La Vengeance est à moi de Shohei Imamura
Double messieurs de Jean-François Stévenin
Clonk de Bertrand Lenclos + Mission Socrate de Bertrand Lenclos & Jackie Berroyer

Carte blanche à Pakito Bolino (pour les 25 ans du « Dernier cri »)
Mondo DC
Undergronde de Francis Vadillo + Dearraindrop de Billy Grant + 2Up:Block/2Up:Phobia de Tetsunori Tawaraya + Sgure/Sgure ox/DJ Rainbow Ejaculation / Muscle Park de Sekitani Norihiro
Red & Rosy de Frank Grow + Matt Konture de Francis Vadillo

Focus Shahram Mokri
Fish & Cat
Invasion

Focus Adilkhan Yerzhanov
Night God
The Plague at the Karatas Village
The Owners
Constrictors
The Story of Kazakh Cinema
Realtors
La Tendre indifférence du monde

8mm Hachimiri Madness - Japanese Indies from the Punk Years
The Isolation of 1/880000 de Sogo Ishii + The Adventure of Denchu Kozo de Shinya Tsukamoto
I Am Sono Sion !! de Sono Sion + Tokyo Cabbageman K de Akira Ogata
Saint Terrorism de Yamamoto Masashi
Hanasareru Gang de Nobuhiro Suwa
A Man's Flower Road de Sono Sion
Happiness Avenue de Hirano Katsuyuki
Unk de Makoto Tezuka + High-School-Terror de Makozo Tezuka + The Rain Women de Shinobu Yaguchi

Nikkatsu Extravaganza !
Blind Woman's Curse de Teruo Ishii
Les Tueuses en collants noirs de Yasuharu Hasebe
La trilogie Woman Gambler de Haruyasu Noguchi
La saga Stray Cat Rock de Yasuharu Hasebe et Toshiya Fujita

L'Etrange Musique
Mondo DC
Embodiment of Evil de Jose Mojica Marins

Retour de flamme
The Tell Tale Heart de Charles Klein & Leon Shomroy
Le Crime du Docteur Crespi de John H. Auer
Rachmaninoff's Prelude de Castleton Knight

Les Pépites de l'Étrange
L'Hôpital de Arthur Hiller
La Saignée de Claude Mulot
Parade funèbre des roses de Toshio Matsumoto

Séances spéciales
El Otro Cristobal de Armand Gatti
Fender l'Indien de Robert Cordier
Moi, Christine F, 13 ans, droguée, prostituée de Uli Edel

Renseignements
Etrange Festival
Du 5 au 16 septembre 2018
Forum des images, Paris



Lien vers le site

Bookmark and Share

News postée par Philippe Delvaux le 17/08/2018
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €
News

PIFFF 2018 bientôt au Max Linder
PIFFF 2018 bientôt au Max LinderVéritable événement pour les amateurs de frissons parisiens, le Paris International Fantastic Film Festival so...

Festival du film britannique de Dinard 29e édition
Festival du film britannique de Dinard 29e éditionComme chaque année, le cinéma britannique s'invite sur la cote bretonne à Dinard. Du 26 au 30 septembre, c'est...