Aux Frontières de l'Illogique

Aux Frontières de l'IllogiqueDe Gilles Bailly, La Clef d'Argent avait déjà publié le roman MALBOSQUE. Etonnant, inventif, surréaliste, peut-être trop complexe pour être parfaitement lisible, MALBOSQUE pouvait déplaire très facilement à un public, même fantasticophile, jamais acquis d'avance à ce qui était un véritable « objet littéraire non identifié ».
Et bien l'éditeur et l'auteur fous remettent le couvert avec, cette fois, le recueil de nouvelles, souvent très courtes (1 page), intitulé fort justement AUCUN FONDEMENT LOGIQUE. Plus de 40 textes pour le moins surprenants qui, s'ils touchent au fantastique, n'en empruntent jamais les sentiers battus, le tout servi par une écriture qui sait délirer avec son sujet comme épouser, la plupart du temps, et c'est tant mieux, une forme plus classique qui permet d'appréhender plus facilement l'univers déjà bien déjanté deGilles Bailly. Un univers nettement plus digeste en nouvelle qu'en roman il faut bien le reconnaître...
Le délire organisé, le chaos érigé en loi absolue, n'empêchent nullement de traiter des sujets graves, comme celui de la guerre, récurrent. Traiter des sujets graves ne nuit en rien à l'humour, souvent présent comme dans le très bon texte de pirates LA DISPERSION ou dans MERCI PENNAC ! inspiré par la lecture du célèbre COMME UN ROMAN.
Si l'absurde est roi en ces terres inexplorées où une fourmi peut bien involontairement tuer un homme avec un tournevis (DENOUEMENT INEVITABLE), on peut y découvrir aussi un très beau texte de S.F sur le cinéma (ARRIVEE D'UN METRO EN GARE D'ATHELIA). Même si, par-dessus tout, nous retiendrons le terrifiant et apocalyptique DEMAIN, TRIESTE qui s'ouvre sur ces mots, P. 25 :

« Dans la ville à la structure disloquée, à l'atmosphère puante, aux artères parsemées de crachats de morts-vivants, dans cette cité noircie par les ans et la rancoeur, recroquevillée sur son amertume, là, au coeur de cet agglomérat humain bruyant et désespéré, tapis dans l'ombre de leur tanière urbaine, les chats attendent. »


Lien vers le site

Bookmark and Share

News postée par Patryck Ficini le 08/07/2012
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €
News

Interview de Joe Blood Benson, réalisateur de Zombi Killer, dans l’émission Culture Prohibée
Interview de Joe Blood Benson, réalisateur de Zombi Killer, dans l’émission Culture ProhibéeNous vous conseillons l'émission radiophonique Culture Prohibée, produite et animée par les équipes des Films ...

One Body Too Many
One Body Too ManyOne body too many, le sixième volume de la Scare-ific collection, est disponible... Alors qu'il se présente...