BIFFF 2013 : (un zeste de) la programmation

BIFFF 2013 : (un zeste de) la programmationRenouant avec l'exubérance de ses plus fastes années, la programmation 2013 explose et propose 140 films : 120 longs et 20 courts : 4 avant-premières mondiales, 9 internationales, 16 européennes, 7 films en 3D, 23 premiers films...

A la compétition internationale, la compétition européenne, celle des courts, celle des thrillers, celle du 7e parallèle (les films moins mainstreams) et celle des courts s'ajoutent une belle brochette hors compétition, le tout redéployé en sections : premiers films, belgorama, inédits, « fils de brutes » (les rejetons des familles Cronenberg, Lynch, Cassavetes et Hough) et biffeurs en herbes (pour les enfants). Il faut encore y ajouter les rétrospectives de la Cinématek : les classiques de la Universal, dans le cadre de son centenaire, et la rétro Neil Jordan.

Neil Jordan à qui revient d'ailleurs les honneurs de l'ouverture avec BYZANTIUM. L'ouverture de la seconde salle revenant à THE IMPOSTER qui a créé le buzz dans plusieurs festivals. En cloture, THE BRASS TEAPOT d'une part, et rien moins que le premier film américain du génie coréen Park Chan-Wook : STOKER.

Sans tout lister - ce serait fastidieux et on vous priverait de la drolatique prose des programmateurs - citons quand même, en guise de teaser, quelques titres du reste de la programmation : CHAINED (Jennifer Lynch), UPSIDE DOWN (Juan Diego Solanas) A FANTASTIC FEAR OF EVERYTHING (avec Simon Pegg), ANTIVIRAL (l'excellent début de Cronenberg fils), MAMA (qui rafle tout sur son passage), BLANCANIEVES (19 nominations à l'équivalent espagnol des Oscars), VANISHING WAVES (le Melies d'or 2012), DRACULA 3D (oui, le Dario Argento), EXCISION, THE HOST (pas le coréen, celui d'Andrew Gattaca Niccol), JOHN DIES AT THE END (le retour de Don Coscarelli), MANIAC (le remake tout à fait honorable, mais c'est controversé), TEXAS CHAINSAW 3D (encore un remake, mais en 3D donc)...

On ne va pas tout détailler par pays, mais attardons-nous quand même sur deux cinématographies.

Tout d'abord, et plus que jamais, l'Asie est terre d'élection du fantastique contemporain. Et cette année, plus spécialement deux pays, via une tonne de bizarreries japonaises ou de perles coréennes : ABDUCTED, GHOST SWEEPERS, KEY OF LIFE, CONFESSION OF A MURDER, PIERA (le lion d'or vénitien de Kim Ki-Duk, auteur suivi de longue date par le BIFFF), THE PEACH TREE, THE WEIGHT, BERSERK 2 (l'opus 1 est passé deux mois plus tôt à Anima), THE COMPLEX (le retour de Hideo Nakata), CULT, DON'T CLICK, THE GRAND HEIST, HORROR STORIES, THE LIFE OF GUSUKOU BUDORI, RED SWORD, ROBO-G, RUROUNI KENSHIN (amateurs de mangas, délectez-vous), SNOT ROCKETS (présenté comme « le film le plus barré de la sélection »... oui, ça donne envie), ouf.

Enfin, un focus Irlande réunit, outre l'ouverture BYZANTIUM, GRABBERS, CITADEL, EARTHBOUND ou encore STITCHES.

Bon, on s'arrête là, vous avez compris le topo : vous filez au BIFFF à Bruxelles, ou en lot de consolation, vous nous lisez sur Sueurs Froides puisque l'équipe vous parlera en long et en large des films qui font le ciné de genre contemporain.

Où : Bruxelles - Bozar
Quand : du 2 au 13 avril 2013


Lien vers le site

Bookmark and Share

News postée par Philippe Delvaux le 07/03/2013
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €
News

Ressortez vos magnétoscopes pour L’Action du studio sang
Ressortez vos magnétoscopes pour L’Action du studio sangBonjour à vous, Nous avons fait du ménage et nous sommes tombés sur un petit stock de VHS. Il s'agit de ...

Programmation du PIFFF cuvée 2017
Programmation du PIFFF cuvée 2017Le PIFFF, Paris International Film Festival, toujours au Max Linder pour cette édition 2017 qui aura lieu du 5...