Darkness numéro 15

Darkness numéro 15Tripailles et boudin ? On coupe ! Si Hershell Gordon Lewis est vraisemblablement le père du slasher moderne - le sang rouge vif de Blood Feast (1963) ayant traumatisé plusieurs générations de cinéphiles - Luis Buñuel et Salvador Dali sont les aïeuls du gros plan qui dérange. L'ouverture de l'œil de Simone Mareuil au rasoir dans Un chien andalou (1929) est, à ce titre, l'une des scènes les plus gore de l'histoire du cinéma. Le 15ème numéro de Darkness vous propose d'explorer un genre outrancier, où la démesure et le grand-guignol côtoient parfois le chirurgical et l'esthétique anatomique. De Lucio Fulci à Paul Verhoeven, d'Akira Kurozawa à David Cronenberg, une dizaine d'auteurs lèveront une partie du linceul posé sur un sous-genre cinématographique très décrié, lequel se répand désormais, épais et encore tiède, sur de nombreuses séries télévisées offertes aux spectateurs. La popularisation d'une mise à nu viscérale que les pouvoirs publics s'efforcent de soustraire au regard des plus vulnérables.


Lien vers le site

Bookmark and Share

News postée par André Quintaine le 27/12/2014
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €
News

Ressortez vos magnétoscopes pour L’Action du studio sang
Ressortez vos magnétoscopes pour L’Action du studio sangBonjour à vous, Nous avons fait du ménage et nous sommes tombés sur un petit stock de VHS. Il s'agit de ...

Programmation du PIFFF cuvée 2017
Programmation du PIFFF cuvée 2017Le PIFFF, Paris International Film Festival, toujours au Max Linder pour cette édition 2017 qui aura lieu du 5...