Décès de Jean Rollin

Décès de Jean RollinLe réalisateur et écrivain vient de nous quitter à l'âge de 72 ans. Personnalité singulière du cinéma français, pape du "cinéma-bis" hexagonal, Jean Rollin s'était fait connaître en 1968 avec "Le viol du vampire" qui posait les bases de son univers à venir où vampirisme, saphisme et surréalisme se mêleraient de manière à la fois très libre et souvent poétique. Ses films suivants, aux titres évocateurs ("La vampire nue", "Lèvres de sang" ou l'excellent "Fascination" avec Brigitte Lahaie) développaient un même goût pour l'érotisme et l'onirisme mais leur aspect expérimental, avant-gardiste et totalement décalé les empêcha de trouver un public en France (alors que la plupart de ces films feront l'objet d'un culte en Angleterre!). Après quelques films "alimentaires" tournés dans les années 80-90 et la publication de plusieurs romans et récits (dont sa passionnante autobiographie "Moteur-Coupez!"...), Jean Rollin revient à son univers fétiche ("Les deux orphelines vampires" en 1997) et connaît alors un timide début de reconnaissance dans son pays cartésien et rétif au fantastique. Ses deux derniers films ("La nuit des horloges" en 2007 et "Le masque de la Méduse" en 2010), tournés dans des conditions plutôt précaires, revêtent une dimension autobiographique très émouvante.


Bookmark and Share

News postée par Alexandre Lecouffe le 17/12/2010
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €
News

Hollywood Propaganda de Matthew Alford
Hollywood Propaganda de Matthew AlfordÀ l'amoureux du cinéma, Hollywood pose un cas de conscience. Techniquement, ça roule. Éthiquement, ça coince. ...

PIFFF 2018 bientôt au Max Linder
PIFFF 2018 bientôt au Max LinderVéritable événement pour les amateurs de frissons parisiens, le Paris International Fantastic Film Festival so...