Festival offscreen

Après une première édition très réussie, dont vous pouvez toujours lire le compte-rendu sur Sueurs Froides, l'asbl Marcel remet le couvert avec le 2ème Festival du Film Offscreen, en collaboration avec le Cinéma Nova, Cinematek et Bozar.

Qu'est ce que c'est

Offscreen peut se voir comme le pendant belge de l'Etrange Festival : un événement dédié aux pellicules rares, aux films déviants, aux sucreries pour cinéphiles, bref, un festival "Sueurs Froides approuvé" !

On y verra des films indépendants et inédits (en Belgique), des avant-premières, des films cultes classiques et des films de genre « offbeat » du monde entier.

Tout cela réparti dans différents modules thématiques.

Le plus rare d'entre eux est consacré au cinéma interactif et nous permettra de revivre quelques expériences invisibles depuis plus de 40 ans, tel le « Kinoautomat » ou certains films de William Castle, remontrés avec les gimmicks d'époque.

Trois autres modules retiendront particulièrement l'attention des aficionados de ce site : les films post-apocalyptiques tout d'abord, avec une programmation qui s'en va pêcher de vraies raretés et leur fait côtoyer des bisseries italiennes réjouissantes ; des giallos et polizioteschi ensuite, dont certains semblent même inédits à ce jour en dvd. 2009 étant à Bruxelles l'année de la bande dessinée, le Nova en profite aussi pour programmer Baba Yaga, adapté de Valentina et Baba Yaga, prélude à l'exposition autour de Guido Crépax qui se montera sous peu aux Bozar. Et, cerise sur le gâteau, le réalisateur de Baba Yaga sera présent pour introduire son film.

Enfin, l'ozploitation est le dernier temps fort de cette programmation. L'industrie du cinéma australien à mis du temps à se mettre en route, mais dès la fin des années soixante, des cinéastes débridés se sont lancés à corps perdu dans un cinéma d'exploitation local et azimuté à base de sexe, de poursuites de voitures et de cascades improbables. Le genre est aujourd'hui de nouveau à l'honneur avec l'apparition de films comme Wolf Creek ou Rogue. C'est cette histoire que retrace le documentaire Not Quite Hollywood qui servira de carte routière pour ce module consacré à l'Ozploitation. Offscreen a fait venir d'Australie plusieurs copies de films rarement (voire jamais) projetés en Europe! Si vous imaginez l'Australie comme un pays bien étrange, c'est le moment de venir conforter vos a priori.

Le réalisateur prolifique Brian Trenchard-Smith sera invité et viendra présenter trois de ses films les plus emblématiques. Il sera accompagné par réalisateur et spécialiste Mark Hartley ainsi que Richard Brennan, le producteur de Long Weekend.

Mais Offscreen c'est également des activités « off » : un symposium, des rencontres avec des réalisateurs, des concerts (notamment de musiques de films italiens), des animations spéciales et des gimmicks.

C'est où

Le festival a lieu à Bruxelles, au cinéma Nova (temple de la cinéphilie plus qu'alternative), au Bozar (le très respectable Palais des Beaux-Arts, lequel ose parfois ce type d'à-côtés goûteux) et à la Cinematek (le Musée du cinéma belge, rénové depuis un mois à peine), plus quelques décentralisation à Anvers, Courtrai...

C'est quand
Du 5 mars au 22 mars 2009

Je veux tout savoir
Le programme complet est disponible sur www.offscreen.be






Lien vers le site

Bookmark and Share

News postée par Philippe Delvaux le 03/03/2009
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €
News

Programmation de la 23e édition de l'Etrange Festival
Programmation de la 23e édition de l'Etrange FestivalLe festival le plus barré de la capitale revient pour une nouvelle édition toujours aussi enthousiasmante. L...

Splatter... à l'italienne
Splatter... à l'italienneSPLATTER, en 1989, fut pour l'Italie et pour la bande dessinée l'équivalent de notre collection Gore. Tout est...