Hallucinations collectives 2017 : le programme de la dixième édition !

Hallucinations collectives 2017 : le programme de la dixième édition !Du mardi 11 au lundi 17 avril, le festival Hallucinations collectives fait et fête sa dixième édition ! Comme toujours, ce sera une semaine d'étranges visions singulièrement inhabituelles. Elles nous viennent d'un cinéma venimeux qui contamine tout genre, tout pays, toute époque et se déniche à travers d'innombrables films. Ce cinéma est célébré depuis des années par les équipes de ZoneBis et du Comoedia à travers des films rares (et pas que) et des copies d'époque (et pas que) pour autant d'expériences collectives inoubliables sur grand écran.

Pour ces dix ans nous est ouverte la Chambre des Merveilles : dix films soigneusement sélectionnés parmi ce qui représente le large spectre des films hallucinés. Après un hommage à l'industrie du cinéma de genre italien en 2014, on pourra cette année voir ou revoir LE GRAND SILENCE, le western spaghetti enneigé de Sergio Corbucci !
Côté France c'est GLISSEMENTS PROGRESSIFS DU PLAISIR d'Alain Robbe-Grillet et LITAN (en 35mm !) de Jean-Pierre Mocky qui s'aventure là loin du polar et de la comédie.
Après deux films pour illustrer les Reflets d'Alice en 2010, deux films de Juraj Herz en 2012 et 2016 et un film de Karel Zeman lors de la première édition, le superbe cinéma tchécoslovaque revient aux Hallucinations collectives avec MARKETA LAZAROVÁ de František Vláčil et LE MARTEAU DES SORCIÈRES d'Otakar Vávra.
Jamais en rupture de stock, le cinéma de genre américain est bien présent dans cette sélection avec LA SENTINELLE DES MAUDITS de Michael Winner, RÉINCARNATIONS de Gary Sherman et HITCHER (aussi en 35mm !) de Robert Harmon présenté par le réalisateur Xavier Gens.
LE LABYRINTHE DES RÊVES (en 35mm itou !) de Sogo Ishii nous vient quant à lui d'une autre contrée hallucinée fidèle : le Japon d'où l'on a pu découvrir les autres années les quatre longs-métrages d'Hitoshi Matsumoto par exemple.
En pleine préparation d'un nouveau film, il vient d'annoncer que ce serait sûrement son dernier, ici on aura l'occasion de voir l'un des premiers longs-métrages de Lars von Trier avec EPIDEMIC (sa première collaboration avec Udo Kier !). Décidément, c'est encore en 35mm !

Pas dans la Chambre mais tout autant des Merveilles, Le Chat Qui Fume présentera OPÉRA (dans sa version intégrale !) de Dario Argento et LA LONGUE NUIT DE L'EXORCISME de Lucio Fulci, tous deux en versions restaurées. L'éditeur habitué du festival prépare leurs éditions blu-ray et DVD en ce moment. Deux films issus d'un grand genre transalpin inépuisable, le giallo revient régulièrement dans les programmations des Hallucinations collectives, et tant mieux !

Pour encore plus de films, SOY CUBA de Mikhail Kalatozov sera projeté en pellicule (trop bien!), et CORRUPTION de Roger Watkins fera la traditionnelle séance de film d'amour non simulé. Pour ceux qui ne le savent pas encore, ce sont les rapports sexuels qui ne sont pas simulés, et non les sentiments entre acteurs.
En cerise sur le gâteau des rétrospectives, Bertrand Mandico viendra pour la première fois au festival présenter une sélection de ses courts-métrages. Il est bon de découvrir son cinéma tant singulier et tant cinéphile en attendant la sortie de son premier long.
Pour la compétition longs-métrages, deux prix seront décernés : le Grand Prix décerné par le Public et le Prix Petit-Bulletin décerné par un jury venant du journal lyonnais. Pour les films, Juan Carlos Medina viendra présenter son deuxième long-métrage THE LIMEHOUSE GOLEM et Fabrice du Welz sera là pour son film américain MESSAGE FROM THE KING !
Ce sera aussi l'occasion de découvrir les premiers longs-métrages de Geoff Redknap, Alice Lowe et Ben Young avec THE UNSEEN, PREVENGE et LOVE HUNTERS.
Pour les réalisateurs plus confirmés, ce sera REALIVE de Mateo Gil et THE JANE DOE IDENTITY d'André Øvredal.

Deux prix également pour la compétition courts-métrages : le Prix du Public et le Prix du Jury Jeunesse décerné par cinq lycéens. Pour cette sélection, sept courts de sept pays différents dont six européens ! LE PLOMBIER de Xavier Séron (Belgique), FISH STORY de Charlie Lyne (Royaume-Uni), THE SUNKEN CONVENT de Michael Panduro (Danemark), THE ABSENCE OF EDDY TABLE de Run Spaans (Norvège), CAN'T TAKE MY EYES OFF YOU de Johannes Kizler et Nik Sentenza (Allemagne) et MARGAUX de Joséphine Hopkins, Rémy Barbe et Joseph Bouquin (France) constituent cette cartographie européenne du court halluciné 2017. L'australien THE DISAPPEARANCE OF WILLIE BINGHAM de Matthew Richards complète cette sélection.

Comme tous les ans, le festival s'ouvre et se clôture par deux avants-premières qui ajoutent à l'aperçu de la production mondiale récente. L'américain GET OUT de Jordan Peele, qui fait bien parler de lui, fera débuter le festival. Quant à la clôture nous pourrons découvrir la dernière sensation sud-coréenne TUNNEL de Kim Seong-hun.

Spécialement pour sa dixième édition, le vendredi soir sera l'occasion d'une grande soirée anniversaire avec un tout-plein d'images hallucinées inédites au festival, entre clips, bandes-annonces et extraits, et une grooooooosse surprise ! Autant pour les néophytes que pour les habitués, ce sera une belle occasion de passer un grand moment au cœur de l'Halluciné !

À partir du 11 avril, entrez au Comoedia et hallucinez !

PS : Pour ceux qui sont dans le coin avant, il y a aussi des événements off dont un ciné-concert de POINT NE TUERAS de Maurice Elvey. C'est présenté par Frédéric Thibaut et accompagné de Chromb! dont le morceau Maloyeuk accompagnait la bande-annonce des Hallucinations Collectives 2015.


Bookmark and Share

News postée par Paul Siry le 04/04/2017
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €
News

Programmation du PIFFF cuvée 2017
Programmation du PIFFF cuvée 2017Le PIFFF, Paris International Film Festival, toujours au Max Linder pour cette nouvelle édition a annoncé sa p...

The Krapules lance sa série
The Krapules lance sa sérieÀ l'occasion du débat européen sur la prolongation de l'autorisation d'utilisation du glyphosate, THE KRAPULES...