Livre "Gore, dissection d'une collection"

Livre Artus se lance dans l'édition de livres ! Et pour le premier, David Didelot (Vidéotopsie) nous offre son talent et sa passion pour "GORE, dissection d'une collection". Pour tout savoir sur la mythique collection Fleuve Noir Gore des années 80. Attention, la souscription ne dure qu'un mois. Au milieu des années 80, les Editions FLEUVE NOIR lançaient la désormais célèbre CollectionGORE, prolongement sanglant et "mal élevé" de la fameuse Collection ANGOISSE. Pendant cinq ans, d'avril 1985 à juillet 1990 - et au rythme de deux volumes par mois - des dizaines de petits romans vinrent alors se ranger sans pudeur sur les étals de nos supermarchés, dans les rayonnages de nos librairies ou sur les comptoirs de nos kiosques à journaux. Un logo génialement dessiné, des couvertures pleines de sang, de tripes et de femmes légèrement vêtues, pour 118 petits romans "de gare" pleins de chair mise à vif, de litres d'hémoglobine déversés et d'inimaginables souffrances... 118 petits récits (sans compter un volume hors série grand format et un petit livre d'analyse réflexive sur la collection), signés par de grands et plus modestes auteurs de la littérature populaire française ou anglo-saxonne ; 118 petites histoires totalement barrées, brisant joyeusement tous les tabous et toutes les bienséances ; 118 titres qui sont aujourd'hui l'objet d'un véritable culte auprès de ceux qui, dans les années 80, étaient encore adolescents et hantaient les vidéoclubs fleurissant un peu partout, à la recherche du dernier film gore disponible... Car la Collection GORE fait aujourd'hui figure d'équivalent littéraire aux séries B d'horreur qui encombraient alors les magnétoscopes... Témoignage incontournable d'une décennie aujourd'hui bénie, projet encore controversé de nos jours, la Collection GORE reste une expérience éditoriale unique en son genre. Une expérience qui méritait donc bien que l'on s' y arrête enfin.


Lien vers le site

Bookmark and Share

News postée par André Quintaine le 03/04/2014
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €
News

Splatter... à l'italienne
Splatter... à l'italienneSPLATTER, en 1989, fut pour l'Italie et pour la bande dessinée l'équivalent de notre collection Gore. Tout est...

Un métier de Seigneur : Legione 3
Un métier de Seigneur : Legione 3Si les collections d'espionnage populaires et leurs innombrables séries se sont éteintes depuis belle lurette ...