Alien Apocalypse


ORIGINE
USA
Alien Apocalypse Affiche

ANNEE
2005
REALISATION

Josh Becker

INTERPRETES
Bruce Campbell
Renée O'Connor
Remington Franklin
Michael Cory Davis
Peter Jason...
Critique Alien Apocalypse
{Photo 1 de Alien Apocalypse} De retour d'une mission, des astronautes s'écrasent sur Terre et découvrent que l'humanité a été réduite en esclavage par une race d'insectes extra-terrestres. Ils se retrouvent contraints de mener la rébellion.

En premier lieu, il convient de présenter le tandem Bruce Campbell/Josh Beckner. L'acteur vedette et le réalisateur n'en sont pas à leur premier tournage ensemble. En effet, ils se sont rencontrés à l'époque d'EVIL DEAD 2 en 1987 et sont restés sous l'égide de Sam Raimi. Ainsi, s'ils ont suivi des voies différentes (l'un en devenant un acteur culte, l'autre scénariste/réalisateur), leurs filmographies affichent tout de même une dizaine de projets en commun. Les voici donc une nouvelle fois réunis pour ce téléfilm produit par SciFi Channel qui a remporté le prix spécial du meilleur{Photo 2 de Alien Apocalypse} DVD Inédit à Gérardmer en 2007. Une récompense qui nous laisse un peu dubitatif lorsque l'on constate la qualité du métrage et songeur quant aux autres "Inédits" de la sélection : n'y avait-il vraiment rien de mieux ?

Notre déception ne vient pas de la dérision affichée par le métrage. Au vu des antécédents de Beckner (les séries XENA et HERCULE), nous ne sommes pas surpris des intentions de ALIEN APOCALYPE qui prend pour cible LA PLANETE DES SINGES dans sa démarche parodique. Notre désappointement provient surtout de l'échec de l'entreprise.

Tout d'abord, le début donne le ton : avec l'arrivée de Bruce Campbell dans le rôle du savant Ivan Hood, bombant le torse pour mener le groupe d'astronautes dont il est le plus haut gradé. En raison de certains dialogues, on devine que cette introd{Photo 3 de Alien Apocalypse} uction se voudrait humoristique. Cependant, pour que l'humour fonctionne, il aurait fallu que l'on puisse déceler des marques d'ironie de la part du metteur en scène. Or, Josh Beckner se contente ici de filmer des dialogues en plan moyen alors qu'une contre-plongée et une musique solennelle auraient été bienvenues. Les échanges verbaux entre Cambpell et son équipe étaient pourtant une occasion rêvée. D'autant plus que l'acteur d'EVIL DEAD semble avoir parfaitement compris ce qu'on attendait de lui : l'acteur cabotine à outrance en prenant à tout bout de champ des poses de meneur d'hommes sûr de lui. Sa performance aurait même pu devenir l'attraction du film si Becker avait choisi de la mettre en valeur.

Or, ce dernier ne s'investit que rarement dans sa mise en scène qui se limite à celle{Photo 4 de Alien Apocalypse} d'un téléfilm avec toute la restriction technique et budgétaire que cela implique. Là où il aurait fallu des plans d'ensemble pour qu'il puisse jouer avec les codes du genre qu'il est censé tourner en dérision (la découverte du camps de prisonnier, la fuite de Hood, la bataille finale...), il se contente de tout filmer en plans serrés, ce qui nuit considérablement à l'impact de ses scènes. En effet, il aurait été plus judicieux d'employer travellings ou zooms arrière, pour conclure le tout par un plan d'ensemble qui aurait mis en valeur le décor.

C'est d'ailleurs sur ce point que le bas blesse, en absence de tout point de vue et de dynamisme, son film qui se voulait parodique devient une énième série B un peu plus "cheap" que la moyenne : les images de synthèse mal incrustées (une caractéristique des productions SciFi Channel), des décors de studios qu'on ne cherche même pas à camoufler... Le métrage demeure une accumulation de situations déjà vu et revu cent fois ailleurs sans jamais arriver à surenchérir au point de tourner au ridicule ces mêmes situations connues de tous. Ce qui est tout de même le comble pour une parodie.

Apparemment filmé sans passion, ALIEN APOCALYPSE ne dépasse le niveau d'un film destiné à la programmation d'un après-midi d'un jour férié. C'est bien dommage, étant que Becker avait tous les outils en main pour faire de son métrage le TEAM AMERICA du film d'extra-terrestres. Bruce Campbell nous faire parfois penser aux marionnettes du film de Trey Parker et Matt Stone, bien plus réjouissant que cet APOCALYPSE sans saveur. Une occasion gâchée en somme.

André Côte
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Côte
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Flic ou Zombie
Fear the Walking Dead - Saison 1
The Crater Lake Monster
Train Express pour l'Enfer
DreamScape
Dark City
Ed Wood
Le Crime Farpait
Le Sixième Sens
Spider-Man 3


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Alien Apocalypse DVD Zone 1 17.48 €
Alien Apocalypse DVD Zone 2 15 €
Vous aimez Alien Apocalypse ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Alien Apocalypse - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    17.48€
  • Pochette Alien Apocalypse - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    15€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €