Alien Raiders


ORIGINE
usa
Alien Raiders Affiche

ANNEE
2008
REALISATION

Ben Rock

INTERPRETES
Carlos Bernard
Matthew St. Patrick
Rockmond Dunbar
Courtney Ford
Samantha Streets
Critique Alien Raiders
{Photo 1 de Alien Raiders} Buck Lake, Arizona.

Un groupe bien organisé et armé jusqu'aux dents prend des otages dans un supermarché local...Ce qui apparaît de prime abord comme un braquage se révèle, en réalité, être bien autre chose et dépasse l'imagination...

ALIEN RAIDERS est une production « Raw Feed » : ce projet pour la Warner est mené par Daniel Myrick, John Shiban et Tony Krantz, eux mêmes producteurs ou scénaristes sur des séries fantastiques telles que SUPERNATURAL ou X-FILES. Ils sont à l'origine de cinq films horrifiques à petits budgets destinés à la sortie en DVD. La critique en a surtout retenu SUBLIME, première réalisation de{Photo 2 de Alien Raiders} Tony Krantz (2007). ALIEN RAIDERS, série B revendiquée, est donc la première réalisation de Ben Rock, directeur artistique sur BLAIR WITCH PROJECT de Daniel Myrick et Eduardo Sanchez (1999).

Ne vous fiez pas aux apparences... C'est ainsi que l'on peut résumer la mise en place et le développement d'ALIEN RAIDERS. Après une courte scène d'exposition, le spectateur est très vite embarqué : ce braquage prend une tournure inhabituelle. A qui en veut ce groupe armé ? Que cherchent-ils, puisque la recette du magasin ne semble pas les intéresser ?

Le spectateur va le découvrir au fur et à mesure. Le scénario ne fournit q{Photo 3 de Alien Raiders} ue le strict minimum d'informations afin de maintenir le suspense. Un exercice périlleux bien mené: le scénario parvient à nous tenir en haleine, de A jusqu'à Z. Cette efficacité, typique série B, parvient à créer des effets de surprise sur lesquels reposent entièrement le film. Et le spectateur va devoir remettre en cause ce qu'il connaît des prises d'otages. Qui sont les bons et qui sont les méchants ? Pourquoi nos braqueurs semblent ils si effrayés ?

L'action est rondement menée, elle ne faiblit pas et les rebondissements se succèdent, plus ou moins surprenants, au fur et à mesure que l'intrigue se dévoile. Celle-ci{Photo 4 de Alien Raiders} emprunte à THE THING (1982) de John Carpenter. Le rythme est bien tenu et les acteurs convaincants, jouent avec nos nerfs. Les décors sont limités et pour cause : tout se joue dans un huit clos étouffant. Les maquillages et les effets spéciaux n'ont rien à envier à un gros budget : ils sont à la fois drôles, gore et cherchent à en mettre plein la vue.

Ce film est un petit budget bien employé, qui ne manque ni de la rapidité, ni de la brutalité indispensables à une série B divertissante. On pense à FEAST de John Gulager (2006) ou encore à HORRIBILIS de James Gunn (2005). La conclusion, cependant, laissera l'amateur éprouvé sur sa faim, sans que cela nuise au potentiel de l'ensemble. Bref, il y a là de quoi passer un bon moment, sans se prendre la tête

L'effet de surprise est donc du côté aussi du film : sous des apparences que l'on aurait tendance à mésestimer, on découvre une œuvre convaincante et efficace, une petite production pas prétentieuse pour un sou et qui tient ses promesses, ce que bon nombre de gros budgets ne sont pas capables de faire ! ALIEN RAIDERS a d'ailleurs été reconnu, comme de juste, par ses pairs : il a obtenu deux prix du meilleur film au Shockerfest film festival et au Shriekfest film festival.

Nattie Descamps
18/06/2010
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: Nattie Descamps
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
The Tingler
The William Castle Collection
Survival of the Dead
Wild Angels
Deadline
Blue Velvet
Crash
Evil Dead 2
Psychose
The Chaser


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Alien Raiders DVD Zone 1 25.94 €
Vous aimez Alien Raiders ?
Trailer Alien Raiders
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Alien Raiders - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    25.94€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €