All monsters attack

Godzilla Minilla Gabara : Oru kaiju daishingeki
Godzilla's revenge


ORIGINE
Japon
All monsters attack Affiche

ANNEE
1969
REALISATION

Ishirô Honda

INTERPRETES
Tomonori Yazaki
Eisei Amamoto
Kenji Sahara
Machiko Naka
Yoshifumi Tajima
AUTEUR DE L'ARTICLE: Philippe Chouvel
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'enfant miroir
The Mutilator
La dernière orgie du troisième Reich
Sex Wars
La falaise mystérieuse
Danger Diabolik
Femina Ridens
La Dame Rouge Tua 7 Fois
Les Démons
L’Abominable Docteur Phibes

Critique All monsters attack
{Photo 1 de All monsters attack} Ichiro est un petit garçon vivant dans un quartier pauvre de Tokyo, près d'une voie ferrée longeant les usines désaffectées et celles encore en activité, et dont les fumées s'échappant des cheminées confèrent au cadre un aspect déshumanisé. Ses parents travaillant à plein temps (et faisant même des heures supplémentaires), l'enfant se retrouve souvent seul à la maison. Il a comme seuls compagnons une copine de classe, Sachiko, et Shinpei Inami, un fabriquant de jouets. Lorsqu'il va à l'école, il croise régulièrement sur sa route la bande de Gamara, un gamin qui profite de sa plus grande taille pour l'embêter sans relâche.

Ichiro occupe ses moments de solitude à travers{Photo 2 de All monsters attack} les rêves, qui transportent l'enfant sur Monster Island, le territoire de Godzilla et des autres monstres fantastiques. Dans ses songes, le garçonnet fait la connaissance de Minilla, le fils de Godzilla. Grâce à Minilla, Ichiro va apprendre à dompter sa peur, afin de pouvoir un jour se confronter à Gamara.

ALL MONSTERS ATTACK (à ne pas confondre avec le film éponyme du même Honda réalisé l'année précédente, et sorti en France sous le titre LES ENVAHISSEURS ATTAQUENT) est le dixième film de la Toho mettant en scène le célèbre monstre Godzilla. Mais à la différence des autres, celui-ci ciblait clairement un public très jeune. Il a pour héros un petit garçon sympathisant{Photo 3 de All monsters attack} avec Minilla, dont il est l'alter ego, tout comme le monstre Gabara qu'il rencontre sur Monster Island est le pendant du vrai Gabara vivant à Tokyo. L'histoire est simpliste à l'extrême, le film est assez court (environ soixante dix minutes), et de plus il comporte bon nombre de stock-shots de précédents Godzilla, utilisés pour les scènes d'action où le célèbre dinosaure est censé apprendre à son fils l'art du combat. C'est donc une sorte de « best of » qui nous est proposé tout au long du film, dans lequel Ishirô Honda passe en revue une bonne partie de son bestiaire : les Kamacuras (mantes religieuses), Gorosaurus, Anguirus, l'araignée Kumonga, Manda le serpent, un c{Photo 4 de All monsters attack} ondor géant, sans oublier l'un des plus beaux combats de Godzilla, celui qui l'avait opposé à Ebirah, le homard géant, et qui voyait les deux créatures se balancer des rochers comme s'il s'agissait de balles de tennis.

Si l'on enlève les scènes en question issues d'autres films, il ne reste pas grand-chose à ce ALL MONSTERS ATTACK. Le réalisateur glisse dans son récit les péripéties de deux cambrioleurs maladroits venus se réfugier dans une usine désaffectée, proche du domicile d'Ichiro, après le braquage d'une banque. Cette intrigue secondaire ne rehausse pas le niveau du film, bien entendu, et du coup, ALL MONSTERS ATTACK déçut, lors de sa sortie, bon nombre de fans de Godzilla,, si bien qu'il connut un échec retentissant au box-office japonais.

Parmi le casting l'on retrouve quelques figures emblématiques de la Toho, comme Kenji Sahara, Yoshifumi Tajima, ou encore Eisei Amamoto (MATANGO, KING KONG S'EST ECHAPPE).

En résumé, cet opus du grand Ishirô Honda a peu de chances de séduire un large public, à l'exception de ceux qui auraient gardé une âme d'enfant, et encore... On retiendra par contre la chanson du générique, interprétée par une chanteuse pop nippone dont les intonations feraient penser à Nina Hagen après l'absorption d'une bouteille de saké. Un air entêtant qui marque indéniablement les esprits, bien plus que le film...

Philippe Chouvel
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
All Monsters Attack DVD Zone 1 18.85 €
Vous aimez All monsters attack ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette All Monsters Attack - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    18.85€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €