Appel aux meurtres

Eyes of a Stranger


ORIGINE
USA
Appel aux meurtres Affiche

ANNEE
1981
REALISATION
Ken Wiederhorn
INTERPRETES
Lauren Tewes
Jennifer Jason Leigh
John DiSanti
Peter DuPre
Critique Appel aux meurtres
{Photo 1 de Appel aux meurtres} Aujourd'hui oublié, EYES OF A STRANGER n'en demeure pas moins une très honnête variation sur le thème balisé du slasher.

Le métrage suit une jeune journaliste, Jane Harris, et sa sœur, devenue aveugle sourde et muette après avoir écouté "Tommy" des Who...euh non, après un choc traumatique. Jane couvre pour sa chaîne de télévision une sordide affaire, à savoir une série de viols suivis de meurtres commis par un maniaque. Ce dernier, un brin sadique, s'amuse d'abord à terroriser ses futures victimes par des appels téléphoniques menaçants avant de passer à l'acte. Un jour Jane surprend son voisin, le taciturne Stanley Herbert, en train de se changer dans le parking de son immeuble. Elle constate aussi que l'homme ne po{Photo 2 de Appel aux meurtres} rte pas de ceinture et met cela en relation avec un crime commis quelques minutes plus tôt: une jeune femme étranglée par...une ceinture, justement! Même si cet indice parait ténu, Jane commence à espionner son voisin et, convaincue de sa culpabilité, le harcèle au téléphone. Un jeu dangereux...

Ken Wiederhorn est un cinéaste modeste n'ayant guère tenu les promesses que laissaient entrevoir LE COMMANDO DES MORTS VIVANTS, une première œuvre efficace et stylée en dépit de ses nombreux défauts. Le reste de sa carrière comprend deux comédies de lycée MEATBALLS 2 et KING FRAT, quelques épisodes de série télé (comme "Les Cauchemars de Freddy") et le lamentable RETOUR DES MORTS VIVANTS 2. De tout cela, APPEL AUX MEURTRES é{Photo 3 de Appel aux meurtres} merge finalement et, en dépit de ses maladresses, constitue une bonne surprise qu'il est agréable de voir et même de revoir aujourd'hui.

Evidemment, il ne faut pas en attendre une originalité renversante, le cinéaste n'hésitant pas à puiser à d'autres sources, comme les slashers des années précédentes mais aussi FENETRE SUR COUR, MEURTRE AU 43ème ETAGE (le téléfilm de John Carpenter) ou encore SEULE DANS LA NUIT.

Le principal défaut du métrage semble être son manque de moyens, la plupart des séquences se déroulant dans deux immeubles modernes ou dans un parking déserté. Le tout possède d'ailleurs une esthétique des plus quelconque qui s'apparente à un téléfilm standard. Mais Wiederhorn ménage heureusement une poignée d{Photo 4 de Appel aux meurtres} e scènes suffisamment angoissantes pour emporter l'adhésion. Le tueur observe ainsi de manière menaçante l'héroïne prenant sa douche avant de coller son visage sur la vitre...Le final voit la jeune fille handicapée menacée par le sadique dans un jeu réellement stressant bénéficiant d'une mise en scène très travaillée qui sait parfaitement entretenir une tension palpable.

Les deux actrices principales se révèlent pour leur part fort convaincantes, que ce soit la débutante Jennifer Jason Leigh dans un rôle délicat ou Lauren Tewes, une régulière de la série télé kitch et culte "La croisière s'amuse". Quant à John DiSanti, il est tout simplement parfait dans son rôle de tueur, alternativement froid, colérique et franchement sadique. Une belle composition pour un acteur qui, ensuite, consacra l'essentiel de sa carrière aux séries télévisées.

Même si APPEL AUX MEURTRES est avant tout un thriller, le cinéaste (contre son gré si on en croit les interviews publiées à l'époque) sacrifie un peu aux desiderata du public lambda en confiant à Tom Savini une poignée de scènes gore. Des meurtres assez réussis et sanglants pour l'époque mais qui restent suffisamment brefs et elliptiques pour ne pas écoeurer les allergiques à l'hémoglobine.

En résumé, APPEL AUX MEURTRES constitue une petite production pas vraiment ambitieuse mais indéniablement solide qui saura plaire aux fans de slashers tout comme aux amateurs de thrillers bien menés.

Recommandable!

Frédéric Pizzoferrato
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Frédéric Pizzoferrato
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
GAMERA CONTRE BARUGON
Gamera contre Viras - Les monstres attaquent
La cellule de Fermat
Gamera contre Gyaos
Dict Tracy vs Crime Inc
Edward aux Mains d’Argent
Evil Dead
Le Seigneur des Anneaux
Rocky Horror Picture Show
The Killer


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Eyes Of A Stranger DVD Zone 1 12.95 €
Vous aimez Appel aux meurtres ?
Tags du film
Slasher
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Eyes of a Stranger - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    12.95€
Moteur de recherche