Arahan Jangpung Daejakjeon


ORIGINE
Corée du Sud
Arahan Jangpung Daejakjeon Affiche

ANNEE
2004
REALISATION

Seung-wan Ryoo

INTERPRETES
Seung-beom Ryu
So-yi Yoon
Sung-kee Ahn
Doo-hong Jung
Ju-sang Yun
Critique Arahan Jangpung Daejakjeon
{Photo 1 de Arahan Jangpung Daejakjeon} On peut franchement se poser la question de savoir pourquoi les auteurs de ARAHAN JANGPUNG DAEJAKJEON ont fait leur film en Corée du Sud. En effet, s'ils aiment tant le cinéma américain, pourquoi ne pas avoir fait leur film aux States ? D'autant plus que là-bas, les effets spéciaux auraient sans aucun doute été bien meilleurs !

Dans ARAHAN, nous faisons la connaissance d'un jeune flic qui vient tout juste d'être promu. Il a l'espoirde faire respecter la justice mais se rend vite compte que ça risque d'être bien plus difficile que ce qu'il croyait. Lors d'une intervention, il se fait même tabasser par le chef d'un gang. C'est à ce moment-là que sa rencontre avec une bande d'hurluberlus change sa vie. Ceux-ci, une vieille dame, trois ou quatre vieux messieurs et la jolie jeune fille de l'un d'eux, représentent en fait ce qu'il reste des Sept Maîtres. Ce sont des surdoués en arts martiaux, capables de sauter de building en building, de faire de la lévitation et qui sont bien plus forts que des Turcs. Ceux-ci acceptent d'apprendre à notre jeune flic leur art, d'autant plus que son « chi » intérieur pourrait en faire une sorte d'élu.

Dès les premières images, on comprend de suite l'erreur qu'on a faite en achetant le dvd d'ARAHAN (la formule est un peu dure, je l'avoue, mais je la trouvais tellement jolie...). On se retrouve avec un simple sous-produit de grosse merde américaine et qui ose ne rien apporter de plus. L'humour, constant, s'adresse prioritairement aux préadolescents. Les personnages ultra stéréotypés manquent de profondeur et sont d'une platitude sans nom. Le scénario ne comporte pas une seule once d'originalité et s'avère terriblement convenu. Les effets spéciaux, très « mode », n'épatent plus personne et les scènes d'arts martiaux sont filmées tellement proches de l'action que le tout ressemble à une bouillie immonde et incompréhensible. Il faut vraiment être de bonne humeur pour trouver un quelconque plaisir à ce produit complètement inepte.

Dans le même genre, je vous conseille VOLCANO HIGH qui s'en tire bien mieux. ARAHAN, quant à lui, arrive décidément trop tard. Cependant, il aurait quand même pu chercher à être un minimum plus original.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°22
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Asian Scans
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Arahan DVD Zone 3 29.50 €
Arahan DVD Zone 2 23 €
Arahan DVD Zone 2 19.75 €
Vous aimez Arahan Jangpung Daejakjeon ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette ARAHAN - DVD  Zone 3
    DVD Zone 3
    29.50€
  • Pochette Arahan - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    23€
  • Pochette Arahan - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    19.75€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €