Arang


ORIGINE
Corée du Sud
Arang Affiche

ANNEE
2006
REALISATION

Ahn Sang-Hoon

INTERPRETES
Song Yoon-Ah
Lee Dong-Wook
Lee Jong-Su
Critique Arang
{Photo 1 de Arang} Après avoir reçu le lien vers un site internet mystérieux, un homme meurt dans des circonstances horribles. Le cas est dévolu à la femme flic So Young (Ahn Sang-Hoon). Et du même coup, elle hérite également d'un nouveau partenaire, Hyun Gi (Lee Dong-Wook). Bientôt, un deuxième homme est retrouvé mort dans des circonstances similaires après avoir vu le fantôme d'une jeune fille. Les deux victimes peuvent être liées au meurtre d'un jeune homme et à la disparition subséquente de sa petite amie. Lorsque d'autres victimes apparaissent, So Young commence à réaliser que la vérité n'est peut-être pas celle qu'elle croyait.

Somme toute, ARANG n'est pas un mauvais film. Le réalisateur Ahn Sang-Hoon arrive à faire sursauter le specta{Photo 2 de Arang} teur à quelques reprises avec l'apparition de son fantôme. Il crée plusieurs images impressionnantes (la scène où l'on découvre le sort de la jeune femme disparue est d'une tristesse accablante), et cache sous l'intrigue superficielle de la hantise une deuxième trame plus intéressante (même si malheureusement sous-exploitée). Le fait que ce sont des policiers qui essayent de découvrir la vérité, et non des journalistes ou même des victimes potentielles met cet exemplaire coréen du film au fantôme-aux-longs-cheveux-noirs quelque peu à part.

Malheureusement, Ahn Sang-Hoon se concentre trop sur son fantôme et pas assez sur l'enquête policière. Tourné en 2006, ARANG n'a plus l'effet de surprise qu'il aurait eu il y a plusieurs{Photo 3 de Arang} années, tout au début du phénomène déclenché par RINGU. Si quelques apparitions de la femme-fantôme fonctionnent assez bien, la plupart restent des copies carbone d'autres successeurs, et surtout des différents JU-ON (et même la dernière suite de cette franchise n'arrive plus vraiment à surprendre). Quand, finalement, on découvre l'origine moins que surnaturelle du fantôme, on devrait être positivement surpris, mais l'effet ne dure pas. Tout d'abord, l'apparition homogène du fantôme chez toutes les victimes ne supporte pas vraiment cette théorie. Et on pourrait se sentir manipulé, si l'on était de mauvaise foi. Et puis la scène finale renverse de nouveau l'explication naturelle des apparitions du fantôme. Même si cette fin{Photo 4 de Arang} nous livre une sorte de justice poétique pour So Young, qui n'arrivait jamais à se libérer de ses propres démons, le spectateur ne peut qu'avoir l'impression qu'Ahn Sang-Hoon n'était pas décidé sur le film qu'il voulait réaliser.

En ce qui concerne le casting, on peut reprocher au réalisateur au moins un faux pas. Si Song Yoon-Ah n'est pas une mauvaise actrice, elle n'arrive pas à convaincre en tant que flic expérimenté. En effet, elle semble à peine plus âgée que son partenaire nouveau venu qu'elle est supposée prendre sous ses ailes. Et on peut amèrement le regretter car elle montre une quantité impressionnante d'émotions dans les scènes où elle se rappelle son viol.

Et c'est ici que le bât blesse le plus. Le personnage de So Young aurait pu être construit avec une profondeur émotionnelle qui, à elle seule, aurait pu faire de ARANG le psychodrame d'une femme à la recherche de rédemption. En ajoutant un fantôme (sûrement parce que c'est à la mode... toujours), Ahn Sang-Hoon fait d'un film au potentiel d'être différent une œuvre qui, avec le temps, va disparaître au milieu d'une foule de films similaires. Même si ARANG essaie de se distinguer en trouvant une explication rationnelle pour les apparitions de la femme-fantôme, le réalisateur se sabote lui-même avec la dernière séquence.

Ce qui reste, finalement, est un film au potentiel tout à fait regardable au moins une fois, mais qui va probablement disparaître dans la foulée. Dommage.

Tom Flener
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Asian Scans
AUTEUR DE L'ARTICLE: Tom Flener
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Tahkhana
Mahakaal
Work of Director: Viktor Alexis
Professionnels pour un massacre
Purani Haveli
Conan le Barbare
Le Locataire
Mad Max 2
Massacre à la Tronçonneuse
Picnic at Hanging Rock


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Arang DVD Zone 1 24.05 €
Arang (edition Limitée 2 Dvd) DVD Zone 3 27.30 €
Vous aimez Arang ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette arang - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    24.05€
  • Pochette arang (edition limitée 2 dvd) - DVD  Zone 3
    DVD Zone 3
    27.30€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €