Azumi


ORIGINE
Japon
Azumi Affiche

ANNEE
2003
REALISATION

Ryuhei Kitamura

INTERPRETES
Yoshio Harada
Masatô Ibu
Aya Okamoto
Tak Sakaguchi
Hideo Sakaki
Critique Azumi
{Photo 1 de Azumi} Dans un Japon médiéval, un gang décide de créer une élite de combattants. Leur formation terminée, ceux-ci auront pour mission de littéralement tuer dans l'œuf toute nouvelle menace de guerre en éliminant les personnes qui en seront à l'origine. Ces jeunes combattants se sont entraînés toute leur existence. Enlevés alors qu'ils étaient enfants, ils arrivent maintenant à la fin d{Photo 2 de Azumi} e leur adolescence et c'est le moment de partir au combat. Le problème est qu'ils ne vont pas s'avérer aussi forts que ça finalement.

Annoncé comme explosif, AZUMI s'avère en fait bien loin d'atteindre les objectifs exposés au premier abord. AZUMI souffre avant tout d'un manque d'originalité. Il ne comporte rien de bien neuf, et, parmi les derniers films auxquels on pense en le regardant, PRINCESS BLADE est en tête de liste. Ensuite, AZUMI souffre assurément de son format vidéo. Alors que l'on sait qu'un film tourné en vidéo peut avoir une image ressemblant au cinéma, AZUMI, quant à lui ressemble énormément à un téléfilm. Parmi les autres regrets que l'on peut formuler, on constate amèrement que les protagonistes manquent singulièrement de charisme. L'absence de scènes gores se fait également sentir ce qui est un comble pour un film se sabre foncièrement violent.

Ainsi, AZUMI s'avère quelconque. Il n'est jamais véritablement transcendant. Pourtant force est de constater qu'AZUMI réussit sur un plan : le divertissement. Même si l'on n'est jamais véritablement emballé par ce qui se déroule sous nos yeux, AZUMI reste sympathique à suivre tout au long de ses 130 minutes. Ryuhei Kitamura a mis le paquet sur l'action. Les combats sont magistraux et la dernière scène fantastique.

Le film se termine sur une fin qui laisse présager une suite. Même si AZUMI n'est pas le chef-d'œuvre escompté, il laisse malgré tout une impression suffisamment positive pour que l'on attende avec impatience une suite que l'on espère probable.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°17
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Asian Scans
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Azumi: Die Furchtlose Kriegerin DVD Zone 2 21 €
Vous aimez Azumi ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Azumi: Die furchtlose Kriegerin - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    21€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €