BIFFF 2007 : JOUR 02 : 06/04/07


BIFFF 2007 : JOUR 02 : 06/04/07 Affiche

Critique BIFFF 2007 : JOUR 02 : 06/04/07
Compte rendu du 05/04/07 par Philippe Delvaux

Ouverture: concerto pour marteaux

5 avril - fin de matinée. Plus que quelques heures avant l'ouverture du 25e Festival du film fantastique. La tension est palpable. Le public n'accèdera au site qu'en fin d'après-midi et toute l'équipe s'affaire ici et là pour finaliser le gigantesque pari qu'à constitué le déménagement d'un festival. Des années durant, le BIFFF s'est installé au Passage 44, une salle bruxelloise exploitée seulement pour des festivals, colloques ou autres événements. Les propriétaires de la salle ayant décidé de la réaménager de fond en comble sur l'air du « détruisons et reconstruisons », le BIFFF a failli se retrouver à larue. Mais voilà, le suspense s'est terminé il y a quelques mois quand un communiqué de presse annonce que le BIFFF sera hébergé à Tour et Taxis.

Ce lieu n'évoque pas grand chose pour qui n'est pas familier avec la géographie bruxelloise. En quelques mots, il s'agit d'un site gigantesque construit à la fin du 19e siècle. Des milliers de mètres carrés d'entrepôts autrefois affectés à des activités douanière, laissés pendant longtemps presque totalement abandonnés et en voie de redéveloppement. Pendant le festival, le site accueille une exposition sur le monde des dinosaures et le spectacle équestre Cavalia. De nombreuses PME se sont établies dans certains entrepôts et pourtant, il reste encore une impressionnante surface non utilisée. Or donc, il s'agissait d'un pari un peu fou que d'ajouter à la lourde organisation du BIFFF toute la logistique d'un lieu non prévu pour accueillir des projections, un public, des animations, des concerts... Tout était à construire. A quelques heures du début des festivités, toute l'équipe s'affaire encore. Rien d'étonnant de croiser des organisateurs un peu anxieux.

Quelques heures plus tard, les mines peuvent se réjouir. Nous n'avons pas assisté à l'ouverture principale (Sunshine de Dany Boyle), préférant les travées obscures du NOVA (la programmation alternative) et de la Cinémathèque qui rendait hommage à Enki Bilal. Dans les deux cas, la salle est comble. Le pari est réussi. Le public ignore l'effort et s'apprête à dévorer sa dose de pellicule sanglante.

Philippe Delvaux



Aujourd'hui, les spectateurs du BIFFF pourront voir ou revoir THE HOST et MATANGO, deux films dont nous vous proposons les chroniques, ainsi que RETURN OF THE KILLER TOMATOES. Parmi les nouveautés, notez SPECIAL dans lequel il flic minable devient surhumain grâce à une drogue et PLANET DEAD où un scientifique met au point un virus transformant les gens en zombie. DOG BITE DOG sera diffusé à minuit... En avant première, nous vous proposons la critique du film signé Pou-soi Cheang ainsi qu'un comparatif entre PLANET DEAD et MURLBERRY STREET qui sera, quant à lui, diffusé demain. Autre film projeté, Nos Amis Les Terriens, une comédie fantastique signée Bernard Weber et qui sera traitée prochainement en ces pages !

Cliquez ici pour consulter l'article sur The Host

Cliquez ici pour consulter l'article sur Matango

Cliquez ici pour consulter l'article sur Dog Bite Dog

Cliquez ici pour consulter l'article sur Planet Dead et Murlberry Street


22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €