Black Zombi

Demoni 3


ORIGINE
Italie
Black Zombi Affiche

ANNEE
1991
REALISATION

Umberto Lenzi

INTERPRETES
Keith Van Hoven
Joe Balogh
Sonia Curtis
AUTEUR DE L'ARTICLE: Yannik Vanesse
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
The Burbs
La Vallée du solitaire
Les Sentiers de la haine
Holocauste Nazi
Savage Weekend
Alien, le Huitième Passager
Cannibal Holocaust
Halloween (John Carpenter)
Le Masque du Démon
Zombie

Critique Black Zombi
{Photo 1 de Black Zombi} Trois jeunes (un couple et le demi-frère de la jeune femme) tombent en panne de voiture dans la campagne brésilienne. Ils font la connaissance de deux jeunes gens résidant avec leur servante dans une grande demeure non loin de là. Hélas, alors qu'ils s'installent pour la nuit dans la maison, ils ne devinent pas qu'une malédiction vaudou va réveiller six pendus zombis, bien décidés à décimer la maisonnée.

Dans la grande famille du bis italien, Umberto Lenzi est un nom bien connu. Il a en effet œuvré dans à peu près tous les genres de la série B italienne, que ce soit le giallo, le peplum, ou le film de zombis, pour lequel il est surtout célèbre en France, réalisant certaines pépit{Photo 2 de Black Zombi} es du genre, comme L'AVION DE L'APOCALYPSE. Il s'est bien sûr aussi occupé de films de cannibales avec par exemple CANNIBAL FEROX.

La série B italienne, plagiant les gros succès avec des monstres comme des requins, des zombis ou des cannibales, a eu son heure de gloire dans les années 70 et 80. Nombre de réalisateurs ont essayé de se recycler, en voyant cet âge d'or décliner, mais certains ont continué jusqu'au bout à faire ce qu'ils savaient faire de mieux. Bruno Mattei a, par exemple, réalisé des films de prison de femmes ou d'anthropophages jusque dans les années 2000. C'est ainsi qu'en 1991, Umberto Lenzi continue à s'intéresser aux zombis, avec ce BLACK ZOMBI, mais il cherche tout{Photo 3 de Black Zombi} de même à innover. Ainsi, il ne s'agit pas simplement de morts qui se réveillent pour dévorer les gens, contaminant leur victime, mais d'une malédiction vaudou qui ne fait se relever que six cadavres bien particuliers, cherchant à tuer un nombre de personnes bien spécifique.

Cependant, au-delà de ce changement, BLACK ZOMBI reste terriblement classique. Sorti de quelques séquences de magie noire assez peu crédibles (entre le jeu d'acteur des pratiquants et le côté caricatural des rites, difficile de prendre cela au sérieux), le spectateur assiste à l'invasion d'une maison des plus vues et revues, par ces quelques morts-vivants armés de faux ou de haches et se déplaçant lentement.

C'est{Photo 4 de Black Zombi} là qu'intervient le talent d'Umberto Lenzi, capable de magnifier ce terreau classique en le rendant tellement mauvais qu'il en devient magnifique ! Le spectateur assiste ainsi à des attaques de zombis, surgissant de nulle part avec aussi peu de crédibilité que de logique. Il suffit de voir les protagonistes errer dans des pièces immenses, pour tout à coup trébucher sur un mort-vivant, comme si ce qui était hors du cadre de la caméra n'était tout simplement pas visible par les personnages. Les morts-vivants, eux, sont déjà nantis d'un maquillage approximatif, mais la manière dont le réalisateur cadre leur visage, de dessous et en gros plan, rend ces séquences irrésistibles. De même, les effets spéciaux sont quelque peu grossiers et peu sanglants et Umberto Lenzi s'amuse à filmer en gros plan l'arrachage d'un œil conduisant à la mort d'un personnage et ce, à plusieurs reprises. C'est à cet instant que le jeu des acteurs, plutôt malheureux, rend ces scènes phénoménales !

BLACK ZOMBI est ainsi un grand moment de cinéma tellement raté qu'il hypnotise avec délice le spectateur. Hélas, quelques scories viennent entacher le plaisir coupable qu'apporte ce film, nanti d'un peu trop de tunnels dialogués, et d'un trop grand manque de meurtres. BLACK ZOMBI n'en reste pas moins un superbe moment de n'importe quoi sur pellicule qui prouve que la série B italienne ne peut pas mourir !

Yannik Vanesse
25/08/2013
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Black Zombies (cover A) DVD Zone 2 20 €
Black Zombies (cover B) DVD Zone 2 20 €
Vous aimez Black Zombi ?
Trailer Black Zombi
Tags du film
Zombies, vaudou, horreur, gore
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Black Zombies (Cover A) - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
  • Pochette Black Zombies (Cover B) - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €