Bloody Toons

Terror Toons 2


ORIGINE
Usa
Bloody Toons Affiche

ANNEE
2004
REALISATION

Joe Castro

INTERPRETES
Shane Ballard
Jerry G. Angelo
Brinke Stevens
Emma Bing
Tina Mahler
AUTEUR DE L'ARTICLE: Frédéric Pizzoferrato
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Le Virginien - Saison 4 - volume 1
Body girls
Let's get physical
Cheeseburger Film Sandwich
3 pistolets contre César
Edward aux Mains d’Argent
Evil Dead
Le Seigneur des Anneaux
Rocky Horror Picture Show
The Killer

Critique Bloody Toons
{Photo 1 de Bloody Toons} Tiffany est une grande fille à présent, elle vient d'avoir douze ans. Toute la famille se trouve rassemblée pour une fête mémorable avec gâteau et cadeaux à gogo. Or, parmi les divers cadeaux, se trouve un DVD bizarre, celui d'un film intitulé « Terror Toons ». Sitôt le métrage lancé l'horreur s'empare de la petite demeure familiale mise à mal par deux créatures de dessins animés sortis de l'écran, les monstrueux Hansel et Gretel, lesquels commencent à massacrer joyeusement tous les invités.

BLOODY TOONS n'est autre que la suite de TERROR TOONS, réalisé par le même Joe Castro quelques années plus tôt et sorti en cassette vidéo (souvenez-vous !) par Uncut Movies il y a déjà bien longtemps. BLOODY TOONS fut tourné dans la foulée du premier épisode en 2004 mais le suicide de Shane Ball{Photo 2 de Bloody Toons} ard (qui incarne le Diable en personne) et de nombreux problèmes en ont repoussé la sortie à 2007. Pour compenser cette frustration et contenter les fans après une si longue attente Joe Castro a depuis lancé un TERROR TOONS 3 que l'on imagine sans peine identique aux deux précédents volets.

Cette séquelle reprend un principe identique à TERROR TOONS: un budget proche de zéro, des acteurs cabotinant à outrance, des décors miséreux noyés dans des éclairages à donner la migraine à un consommateur de champignons hallucinogènes et un mélange d'action « live » et de dessins animés confectionnés avec enthousiasme mais aussi beaucoup de maladresses. Malheureusement il faut bien avouer que la mayonnaise ne prend pas du tout tant le métrage tourne rapidement en rond et atteint très vite ses{Photo 3 de Bloody Toons} limites, celles d'un court métrage (on pense d'ailleurs au sketch de Joe Dante pour LA QUATRIEME DIMENSION LE FILM) étiré à outrances. L'idée de proposer une version gore déjantée des cartoons de notre enfance semblait pourtant prometteuse mais l'excès de stupidités nuit en tout et TERROR TOONS lasse très vite. Si le premier quart d'heure se révèle plutôt amusant avec son esprit « Troma » déconnant et ses personnages sympathiques (mentions spéciale à la grand-mère en fauteuil roulant qui, au lieu de sourire béatement devant sa petite fille lâche un définitif « elle va les souffler oui ou non ses putains de bougies ») la suite ne décolle jamais vraiment.

L'humour déjanté ne fonctionnant guère l'amateur devra se rabattre sur les scènes gore mais celles-ci ne parviennent pas vraiment{Photo 4 de Bloody Toons} à faire pencher la balance du bon côté. L'aspect outré et excessif de certaines mises à mort saura toutefois satisfaire les inconditionnels de gore rigolo mais les trop nombreuses longueurs ne provoquent que l'ennui. Pour un titre sorti chez Uncut et donc estampillé « gore qui tâche », TERROR TOONS manque d'ailleurs de punch et ne semble pas beaucoup plus saignant que les slashers routiniers échoués sur les étagères de nos vidéo-clubs.

Les décors sont en outre franchement affreux et les animations des personnages de cartoons si lamentables que le EVIL TOONS de Fred Olen Ray (sans doute l'inspiration principale du cinéaste) ressemble à QUI VEUT LA PEAU DE ROGER RABBIT en comparaison.

En dépit d'acteurs hystériques BLOODY TOONS semble pourtant d'une longueur exaspérante, curieux paradoxe que seul le bâclage généralisé peut expliquer. Le seul point positif, finalement, réside dans la durée extrêmement réduite du métrage qui, hors générique, totalise à peine 70 minutes mais, même ainsi, le rythme anémique devrait achever la plupart des spectateurs.

BLOODY TOONS constitue l'exemple typique de la petite série Z indépendante que l'on aimerait soutenir tant Joe Castro (aussi coupable du parait il très gore JACKHAMMER MASSACRE) semble animer de bonnes intentions. Malheureusement le niveau consternant du résultat nous oblige a modérer les ardeurs et à ne conseiller le métrage qu'aux curieux inconditionnels de la comédie horrifique. Les autres visionneront plutôt le KILLER KLOWNS FROM OUTER SPACE des frères Chiodo, autrement plus inventif dans un registre similaire.

Frédéric Pizzoferrato
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Indie Eye

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Bloody Toons DVD Zone 2 9.95 €
Vous aimez Bloody Toons ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Bloody Toons - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    9.95€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €