Butcher Boy


ORIGINE
Irlande
Butcher Boy Affiche

ANNEE
1997
REALISATION

Neil Jordan

INTERPRETES
Eamonn Owens
Sean McGinley
Stephen Rea
Critique Butcher Boy
{Photo 1 de Butcher Boy} Si Neil Jordan a pu illustrer ses talents de réalisateur lors de contes fantastiques (citons ENTRETIEN AVEC UN VAMPIRE, sûrement le plus connu du public), il ne faudrait pas pour autant oublier que plusieurs de ses films s'ancrent dans la réalité. L'Irlande, pays natal du cinéaste/écrivain, est certainement sa source d'inspiration la plus marquée, comme l'attestent MICHAEL COLLINS ou THE BUTCHER BOY.

Adapté d'une nouvelle de Patrick McCabe, le film nous raconte la triste jeunesse de Francie Brady, petit rouquin de douze ans vivant dans un village irlandais durant les années 60 avec son père alcoolique et sa mère qui en subit les amères conséquences. Un environnement difficile qui pousse évidemment le jeune garçon à faire quelques bêtises, en compagnie de son ami Joe Purcell. L'une des plus récurrentes consiste d'ailleurs à harceler le jeune Phillip Nugent, le petit « bourge » du quartier dont la mère horripile Francie plus que tout au monde. N'ayant aucun point de repère, Francie, envoyé dans un premier temps en maison de redressement, sombre à petit feu dans la folie sans même sans apercevoir...

Tourné à Clones et Dublin, THE BUTCHER BOY fait partie de ces films que l'on garde en tête pendant longtemps. Et si le long métrage de Neil Jordan marque les esprits, c'est notamment grâce à la performance du jeune Eamonn Owens qui interprétait là son premierrôle pour le grand écran. Impossible pour le spectateur de rester indifférent face au personnage de Francie, à la fois canaille et petit ange. Le pauvre gosse fait tout ce qu'il peut pour évacuer la tristesse quotidienne de sa situation familiale, ce qui se traduit le plus souvent par des âneries (la mise à sac de la demeure des Nugent par exemple).

Le plus triste dans tout ça est certainement l'incapacité du protagoniste principal à faire face à ses problèmes. Il glisse doucement vers la violence et le meurtre sans réaliser une seconde l'importance de ses actes. Il faut dire qu'on ne lui apprend pas à différencier le bien du mal, le môme subissant la colère de son père sans raison, quand ce n'est pas un prêtre qui tente d'abuser de lui...

La caméra reste souvent proche des personnages et nous impose de ce fait l'horreur des événements décrits. Les hallucinations de Francie mises à part (l'apparition de la Vierge Marie qui le conseille à plusieurs reprises), il n'y a pas d'effets inutiles ; juste une ambiance réaliste extrêmement froide et tendue. La période choisie, la Guerre Froide, renforce parfaitement ce climat de tension qui règne tout au long du film.

Neil Jordan s'amuse par ailleurs à jouer sur les mots. Francie se fait ainsi traiter de porc par l'affreuse Madame Nugent qui ne peut pas comprendre les agissements de ce petit garnement. Francie finit donc par recouvrir les murs de sa maison de « pig » écris en rouge. Par la suite, il trouve un petit boulot de garçon boucher à l'abattoir du coin et s'occupe, bien entendu, de cochons. Tout ça amenant une conclusion sanglante dans laquelle le titre du film prend alors tout son sens...

THE BUTCHER BOY, retiré de l'affiche en Irlande après quelques jours d'exploitation seulement, mérite vraiment d'être vu. Comédie noire, parfois cruelle, cette œuvre porte un joli regard sur une enfance ruinée par autrui.

Retrouvez notre couverture du 31ème Brussels International Fantastic Film Festival (BIFFF).

Michaël Guarné
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Michaël Guarné
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Chaw
Tiger Cage 3
Tiger Cage 2
Tiger Cage
Mad Detective
Le Tombeau des Lucioles
Mulholland Drive
Old Boy
Shaun of the Dead
Taxi Driver


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Butcher Boy DVD Zone 1 20.74 €
Butcher Boy DVD Zone 2 NC €
Butcher Boy (fnac) DVD Zone 2 20 €
Vous aimez Butcher Boy ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Butcher Boy - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    20.74€

  • DVD Zone 2
    NC€
  • Pochette Butcher Boy (fnac) - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €