Captifs de Terroma ?

Coolter et Quincampoix sur la trace des Géants !


ORIGINE
France
Captifs de Terroma ? Affiche

LITTÉRATURE
ANNEE
2011
AUTEUR

Lenn Jonas

AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'Hiver du Magicien
Le Colt et l'Etoile
Le Gros
Les Spectres d'Eiffel
Le Jeu
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Critique Littéraire Captifs de Terroma ?
Longtemps attendue (6 ans !), la suite de LA SPIRALE DE LUG vient enfin d'être publiée à la Clef d'Argent.

On retrouve dans CAPTIFS DE TERROMA ? l'univers quasi steampunk (dirigeables, voiture volante) de Coolter et Quincampoix, les deux enquêteurs métapsychiques créés par Philippe Gindre, patron de la maison d'édition, et Christian Hibon. On retrouve aussi l'humourtrès particulier, assurément pas fait pour séduire tout le monde et c'est tant mieux , qui hante ces pages qui ont la grande qualité de ne jamais se prendre au sérieux.

Nos héros partent à la découverte d'un univers peuplé de géants ! Un univers que l'on verra malheureusement trop peu...

Aux commandes, toujours Jonas Lenn (dont on avait apprécié ici à la fois LASPIRALE et LE MAUSOLEE DE CHAIR) : belle plume. De même, c'est une nouvelle fois l'excellent Sylvain Chevalier qui signe la couverture (superbe !) et les 7 illustrations intérieures (à l'avenant), qu'il est très judicieux d'offrir au lecteur ébahi qui croyait réservées pareilles merveilles à la seule littérature jeunesse. On se dit qu'on aimerait voir bien d'autres romans de genre ainsi illustrés. Quand on y a goûté enfant (Bibliothèque Verte, Marabout Junior, Livres dont vous êtes le Héros...), on en redemande adulte ! CAPTIFS DE TERROMA ? est vraiment un très bel objet, preuve que la micro-édition n'a rien à envier à la grande en ce domaine - comme en d'autres d'ailleurs.

Dommage que l'intrigue, cette fois, et contrairement à celle de LA SPIRALE DE LUG, ne passionne guère et laisse un peu sur sa faim. Encore que, pour ce point précis, un troisième volume semble possible... Il manque quelque chose pour captiver le lecteur une nouvelle fois (plus de péripéties ?), qui n'en suivra pas moins avec le sourire ces (més)aventures du tandem fétiche des détectives de l'étrange de la Clef d'Argent.

Patryck Ficini
09/01/2012
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
Vous aimez Captifs de Terroma ? ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €