Colour of the Loyalty


ORIGINE
Hong Kong
Colour of the Loyalty Affiche

ANNEE
2005
REALISATION

Wong Jing
Billy Chung

INTERPRETES
Emme Wong
Eric Tsang
Shawn Yue
Critique Colour of the Loyalty
{Photo 1 de Colour of the Loyalty} Avec COLOUR OF THE LOYALTY, la suite de COLOUR OF THE TRUTH, on chemine une nouvelle fois dans le monde des triades hongkongaises.

Le chef d'un gang, Boss Dragon (Eric Tsang), décide de se retirer de la mafia de Hong-Kong car il apprend, par la police, que quelqu'un veut le tuer. Il soupçonne aussitôt certaines personnes de son clan très intéressées par sa fortune. Il demande al{Photo 2 de Colour of the Loyalty} ors à un vieil ami de le protéger en secret. Ainsi, une petite bande de voyous, dont le jeune Fat (Shawn Yue) entre à son service comme garde du corps...

Le scénario est classique mais pauvre. Le gang essaie de savoir qui voudrait tuer le boss et pourquoi. Mais tout cela, c'est sans faire grand-chose à part manger et attendre de se faire descendre les uns après les autres. Ça di{Photo 3 de Colour of the Loyalty} scute au lieu d'agir, surtout lors des scènes romantiques. Entre les pseudo-disputes de Fat et sa copine et les pathétiques propos amoureux du Boss Dragon envers sa maîtresse, on est submergé par tant de niaiseries sentimentales entraînant de grosses longueurs. La mise en scène reste banale malgré un ou deux petits effets très tendance qui auraient pu rythmer un peu le film. On a{Photo 4 de Colour of the Loyalty} du mal à se mettre dans l'ambiance tant c'est lent et plat. Pour les scènes d'action, elles sont peu nombreuses et de courte durée. Les bagarres sont filmées de très près sans doute pour masquer le manque évident de chorégraphie.

On notera quand même un écrasement de tête à coups de masse qui vous laisse bien froid ainsi que quelques séquences de gunfight expéditives. Les personnages, loin d'être convaincants, sont plutôt creux voire sans intérêt. De plus, il faut attendre la fin pour avoir toutes les explications qui sont révélées en cinq minutes.

En définitive, COLOUR OF THE LOYALTY demeure un sous-produit de film de gangsters.

C'est décevant et ennuyeux. Cependant, si vous avez vu le premier opus, laissez-vous quand même tenter par cette suite.

Chrystelle Cavaglia
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°26
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Asian Scans
AUTEUR DE L'ARTICLE: Chrystelle Cavaglia
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Le Samouraï du Crépuscule
Truck
Prison On Fire 2
Mudori
Shaolin Vs Wu-Tang
Créatures Célestes
Edouard Aux Mains D’argent
Le Labyrinthe De Pan
Totoro
Wolf Creek


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Colour Of The Loyalty DVD Toutes zones 15 €
Colour Of The Loyalty DVD Zone 2 18 €
Vous aimez Colour of the Loyalty ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Colour of the Loyalty - DVD  Toutes zones
    DVD Toutes zones
    15€
  • Pochette Colour of the Loyalty - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    18€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €