Cry Wolf


ORIGINE
USA
Cry Wolf Affiche

ANNEE
2005
REALISATION

Jeff Wadlow

INTERPRETES
Julian Morris
Lindy Booth
Jared Padalecki
Jon Bon Jovi
Critique Cry Wolf
{Photo 1 de Cry Wolf} Owen débarque dans un nouveau lycée après avoir encore été exclu du précédent. Dès son arrivé, il rencontre la troublante Dodger. Elle le présente à ses amis et le fait participer à un jeu de rôle dont ils sont friands et qui consiste à se mentir mutuellement. Lorsqu'un meurtre est commis dans le bois jouxtant l'école, Owen et ses nouveaux amis s'inspirent de leur passion commune et décident de faire courir un bruit sur le campus. La rumeur selon laquelle le tueur est un psychopathe qui s'attaque aux lycéens s'enfla{Photo 2 de Cry Wolf} mme à un point tel que Owen reçoit des menaces adressées par le tueur en personne... Comment l'assassin peut-il savoir qu'Owen est à l'origine de cette blague de mauvais goût ? Serait-il l'un de ses amis ?

Ce petit jeu idiot se retourne contre lui et le film fonctionne alors sur le même principe que LE MEURTRE ETAIT PRESQUE PARFAIT en décrivant la logique d'un crime. Le film d'Alfred Hitchcock fonctionne car le personnage incarné par Ray Milland est suffisamment cultivé pour imaginer un crime aussi machiavélique. S{Photo 3 de Cry Wolf} on crime possède en outre un élément primordial qui manque à celui du film de Jeff Wadlow : un mobile. Aussi doués qu'ils soient, on a bien du mal à imaginer un plan machiavélique sortir des petites têtes blondes de CRY WOLF et ils n'ont certes pas de mobiles suffisants pour commettre des crimes aussi terribles.

CRY WOLF se laisse voir sans déplaisir si tant est que les jeunes ados superficiels et aux compétences surhumaines ne vous tapent pas sur les nerfs. On apprécie en revanche le lieu de l'action, un pensionna{Photo 4 de Cry Wolf} t qui est particulièrement bien mis en valeur.

Le film s'en sort surtout très bien au niveau de son suspense qui est rondement mené. Jamais redondant, il s'avère efficace jusqu'aux ultimes minutes du métrage où l'intrigue finit par capoter légèrement. Alors que Jeff Wadlow avait jusqu'alors subtilement évité les rebondissements à profusion, il cède à cette facilité lors du final.

CRY WOLF ne fait finalement que reprendre toutes les ficelles de SEX CRIMES, le côté sexy en moins. Si l'on pouvait passer sur les aspects grossiers du scénario du film de John Mcnaughton, celui de CRY WOLF ne fait finalement rien d'autre que de le retranscrire au milieu d'étudiants imberbes. Comme le film cherche prioritairement à plaire à un public d'ados, CRY WOLF implique des acteurs jeunes, beaux, crétins et superficiels, typiques de ce genre de production (et de cet âge) et qui ont rarement fait autre chose que des teenie movies. Même pour incarner un professeur, les responsables du casting n'ont pas pris de risque en faisant signer Jon Bon Jovi.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°29
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Cry Wolf DVD Zone 1 29.58 €
Cry Wolf BLURAY Zone B 13.50 €
Cry Wolf DVD Zone 2 11 €
Cry_wolf - Edition Prestige DVD Zone 2 20 €
Vous aimez Cry Wolf ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Cry Wolf - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    29.58€
  • Pochette Cry Wolf - BLURAY  Zone B
    BLURAY Zone B
    13.50€
  • Pochette Cry Wolf - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    11€
  • Pochette Cry_Wolf - Edition Prestige - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €