Cult of the Cobra


ORIGINE
USA
Cult of the Cobra Affiche

ANNEE
1955
REALISATION

Francis D. Lyon

INTERPRETES
Marshall Thompson
David Janssen
Richard Long
Kathleen Hugues
Critique Cult of the Cobra
{Photo 1 de Cult of the Cobra} Paul Hable, Tom Markel, Carl Turner, Rico Nardi, Pete Norton et Nick Hommel sont six G.I. américains sur le point d'être démobilisés. En mission en Asie, nos six protagonistes visitent un petit village où leur attention se portent sur un charmeur de serpent. Un des soldats, Paul Hable, leur raconte qu'il existe une légende selon laquelle les être humains peuvent se changer en cobra. Un certain Docteur Sindar lui avait raconté l'histoire d'une société secrète qui vouait un culte au serpents : Les Lamiens. Ayant tout entendu, le charmeur de serpent leur apprend que tout cela est bien vrai puisqu'il est un Lamien lui même. Pour une somme de 100 dollars, il leur montrera la réunion de ce soir. Intrigués et curieux, les 6 hommes acceptent et le rendez-vous est pris. Secrètement ils sont introduits dans le temple de la déesse du cobra. Lors de la cérémonie, un des soldats déclench{Photo 2 de Cult of the Cobra} e le flash de son appareil photo. Une émeute s'en suit, le charmeur de serpent est tué et le grand prêtre leur jette un sort tout en prédisant que la déesse cobra se vengera sur eux. Quelques minutes plus tard, Nick est retrouvé dans une ruelle, inconscient, portant à son cou la morsure d'un serpent. Amené d'urgence à l'hôpital militaire, il est sauvé, mais voilà que le lendemain il décède le corps infesté par le venin d'un cobra. Les autres militaires sont démobilisés et retournent aux États-Unis. Paul est sur le point d'épouser Julia, une meneuse de revue, quand à Tom, il porte secours à sa nouvelle locataire Lisa Mona qui vient d'être agressée dans son appartement. Cette dernière a un comportement mystérieux mais Tom tombe néanmoins amoureux d'elle. Une autre nuit, Rico perd le contrôle de sa voiture et plus tard Carl est retrouvé défenestré... Qui sera la prochaine victim{Photo 3 de Cult of the Cobra} e ? Paul commence à croire à la malédiction des Lamiens surtout lorsqu'il demande à la police une autopsie de Rico et de Carl. Tous deux sont morts asphyxiés par du venin de cobra...

Il faut avouer et c'est bien dommage que CULT OF THE COBRA ne connut jamais une sortie en France si ce n'est qu'en Belgique où il fut distribué plus de 5 ans après sa réalisation. Nanti d'un scénario assez astucieux : une malédiction mortelle portée sur six soldats américains, qui fera plus tard les beaux jours d'un autre joyau du cinéma fantastique anglais : THE REPTILE de John Gilling, où il est encore question d'une secte secrète et d'une mutation horrible! Mais restons en compagnie de ces 6 G.I. qui vont être confrontés à un une ravissante jeune femme dont le pouvoir est de se muer en serpent ; en l'occurence ici la délicieuse Faith Domergue qui arbore de longs cheveux couleur ébène avant de{Photo 4 de Cult of the Cobra} se les faire couper pour THIS ISLAND EARTH en 1956 et IT CAME FROM BENEATH THE SEA en 1957. Le film de Francis D. Lyon nous plonge dans un climat assez inquiétant avec tout d'abord l'excellente photographie de Russel Metty qui prévaut dans les nombreuses séquences de nuit où le monstre est prêt à attaquer sa future proie. Avec aucun effet visuel, Francis D.Lyon nous fait pressentir que l'horreur est là ne serait-ce que par les animaux domestiques (un chat, un cheval) qui sont terrorisés à l'apparition de la jeune femme. Jusqu'à la séquence finale, le spectateur est tenu en haleine, ne sachant pas comment va-t-on détruire la venimeuse créature. L'œuvre ne recèle pas de stars de l'époque mais seulement des acteurs de feuilletons populaires qui par la suite deviendront des figures emblématiques du grand écran : Marshall Thompson (Daktari), David Janssen (le Fugitif), Richard Long (la Grande Vallée). Francis D. Lyon est né le 29 Juillet 1905 à Bonbells dans le Nord du Dakota. Il débute comme monteur auprès du producteur J.Arthur Rank. Durant les années 4O, il émigre aux U.S.A et reçoit un Academy Award en 1947 pour BODY AND SOUL de Robert Rossen avec John Garfield et Lily Palmer. Puis il se tourne vers la réalisation et se fera remarquer pour THE GREAT LOCOMOTIV CHASE" avec Fess Parker et Jeffrey Hunter dont l'action se situe durant la guerre civile et qui s'inspire d'un fait véridique. Francis D. Lyon travaillera beaucoup pour le petit écran en réalisant des épisodes de CAPITAINE TROY, LARAMIE, MS SQUAD et PERRY MASON. Côté fantastique, il signe un curieux mélange d'horreur-fiction avec DESTINATION INNER SPACE en 1966 avec Scott Brady, qu'il reprendra la même année pour son CASTLE OF EVIL. Francis D. Lyon meurt le 8 Octobre 1996 à Green Valley.

Eric Escofier
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: Eric Escofier
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Frankenstein 1970
Monolith Monsters
Leech Woman
The Deadly Mantis
L'Oasis des Tempêtes
La Malédiction d’Arkham
Le Bal des Vampires
Le Cimetière des Morts-Vivants
Les Maîtresses de Dracula
L’Empreinte de Frankenstein


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Classic Sci-fi Ultimate Collection Vol 1 And 2 (6 Dvd) DVD Zone 1 78.00 €
The Classic Sci-fi Ultimate Collection Volume 2 DVD Zone 1 35 €
Vous aimez Cult of the Cobra ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Classic Sci-Fi Ultimate Collection Vol 1 And 2 (6 DVD) - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    78.00€
  • Pochette The Classic Sci-fi Ultimate Collection Volume 2 - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    35€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €