Dans le désert et sous la Lune

Noire Apocalypse


ORIGINE
France
Dans le désert et sous la Lune Affiche

LITTÉRATURE
ANNEE
2011
AUTEUR

Dupuis Patrice

AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
"Kustland", l'Invisible Menace
Les Yeux Bleus de la Mort
Atout coeur à Tokyo
La Cité Hors du Temps
L'Ile du Diable
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Critique Littéraire Dans le désert et sous la Lune
Patrice Dupuis, fort de 3 recueils de poèmes, vient de sortir son premier recueil de nouvelles à La Clef D'Argent, DANS LE DESERT ET SOUS LA LUNE. 3 nouvelles assez longues, emplies... de poésie mais d'angoisse aussi. On peut même parler d'épouvante pour les deux premières. Une épouvante au sens large, sans vampires et autres monstres. Quelque chose de plus subtil, sans doute.

Nous retiendrons QUAND LE TRAIN S'ARRETE, réellement angoissante et à la noirceur absolue. Une femme enceinte (ce qui a son importance dans l'histoire)rencontre un mystèrieux personnage masqué dans un train. Pourquoi voile-t-il ainsi son visage ?

Plus forte encore par sa violence même, (LE SOLEIL NE S'EST PAS LEVE CE MATIN) est la description démentielle d'une fin du monde, avec des scènes d'apocalypse horrifiques qui évoquent L'ANTRE DE LA FOLIE de John Carpenter. On lit rarement un tel déferlement de sexe et de violence en si peu de pages - sans que cela soit en rien gratuit, précisons-le aux censeurs de tous poils. (LE SOLEIL NE S'EST PAS LEVE CE MATIN) est absolument terrifiante.

« Le monde était devenu fou. C'était comme si tous les pensionnaires s'étaient subitement échappés de l'asile pour faire écho à la Bible, qui commande aux humains de croître et de multiplier ». (P. 24)

Peut-être que, le jour venu, notre monde finira ainsi.

Patryck Ficini
04/11/2011
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
Vous aimez Dans le désert et sous la Lune ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €