Dead Clowns


ORIGINE
Etats-Unis
Dead Clowns Affiche

ANNEE
2004
REALISATION

Steve Sessions

INTERPRETES
Brinke Stevens
Debbie Rochon
Lucien Eisenach
Jeff Dylan Graham
Eric Spudic...
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patrick Lang
SES DERNIERS ARTICLES
The Ferryman
Fantastic'Arts 2008
Big Bad Wolf
Zombie Self-Defense Force
Vengeance diabolique

Critique Dead Clowns
{Photo 1 de Dead Clowns} Port Emmett, petite bourgade de Floride, a été victime d'une catastrophe ferroviaire en 1954. Un train qui transportait un cirque, emporté par une tornade, sombrait dans la mer. Le wagon des clowns n'a jamais été retrouvé, les recherches ont rapidement été abandonnées. Cinquante ans plus tard, une nouvelle tornade menace Port Emmett. Les clowns vont alors se relever de leurs tombes abyssales pour venir se venger des gens qui les ont laissés pourrir au fond de l'eau.

Lions Gate, firme bien connue pour avoir produit de grands films de genre comme la série des SAW, GINGER SNAPS ou encore THE DEVIL'S REJECTS, officie également en tant que distributeur. DEAD CLOWNS fait partie de cette deuxième catégorie. Il faut savoir que le film a été tourné de 2003 à 2004 mais n'est sorti qu'{Photo 2 de Dead Clowns} en 2007, hésitation sûrement due à l'amateurisme du film. Sa qualité plus que moyenne est vraisemblablement la raison la plus plausible pour cette sortie tardive. En effet, DEAD CLOWNS possède de nombreuses lacunes. L'idée de départ est plutôt originale : le titre du film en dit long et accroche bien.

Et pourtant, le résultat final déçoit. La faute en incombe à un scénario trop mince, une interprétation transparente, un budget inexistant (l'argent dépensé sert surtout pour les effets gores). Autre point désagréable : le son du film. La musique omniprésente hypnotise le spectateur sans jamais le sortir de sa torpeur. A aucun moment un son brusque ne vient titiller nos oreilles. Aucun choc sonore dans un film d'horreur ? Comment surprendre un spectateur sans le secouer un petit peu ? Le plus marquant dans ce mauvais mixage sonore, est que jamais aucune victime ne hurle. On aperçoit toutefois un homme ouvrir sa bouche mais pas le moindre son n'en sort ! De plus, la majeure partie du métrage ne contient pas de dialogues. Beaucoup de personnes dans le film se retrouvent seules chez elles et passent d'une pièce à l'autre sans que rien ne survienne, le plus souvent avec un regard apeuré pour installer une ambiance effrayante. Avec relativement peu de succès.

Le réalisateur tente de masquer la minceur de son sujet en multipliant les points de vue. Le résultat n'est pas du tout convaincant. C'est même très brouillon. On passe d'un protagoniste à l'autre sans une once de cohérence. Steve Sessions pensait ainsi dynamiser sa mise en scène. Pourtant, en lafragmentant de la sorte, il se perd en chemin. On constate même la disparition d'un des personnages sans aucune explication. Peut-être en a-t-il eu marre de sortir ses lignes de dialogues d'une extrême platitude ?

Difficile de trouver des qualités avec tellement de lacunes. Pourtant, on peut quand même en dénicher quelques-unes. Tout d'abord, il y a cette ambiance épique causée par la tornade du film. Cela ajoute un peu d'intensité à un métrage qui en manque cruellement. On peut aussi parler des divers festins cannibales. Les effets gores font penser à un Lucio Fulci de la grande époque. Démembrements, boyaux exposés et même une très belle énucléation nous sortent de notre état passablement endormi. Cet arrachage d'oeil renvoie bien sûr à L'ENFER DES ZOMBIES du réalisateur précité. Les autres effets de maquillages, se composant des visages pourrissant des clowns zombies, ressemblent à des masques d'halloween bon marché. A noter que malgré avoir passé un demi-siècle sous l'eau et la boue, les costumes des clowns sont incroyablement propres et intacts !

Les quelques points positifs ne suffisent malheureusement pas à hisser DEAD CLOWNS à un niveau acceptable. Pourtant, jamais le spectateur n'est pris pour un idiot, les intentions de l'équipe du film sont louables. DEAD CLOWNS n'atteint simplement pas ses objectifs. Jamais on ne s'intéresse à ce qu'il se passe à l'écran, jamais la peur ne s'installe. Reste la tornade qui établit une savoureuse ambiance de fin du monde et quelques effet gores bien sanglants, ce qui est malheureusement bien trop mince.

Patrick Lang
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Dead Clowns DVD Zone 1 25.94 €
Vous aimez Dead Clowns ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Dead Clowns - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    25.94€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €