Death Tunnel


ORIGINE
USA
Death Tunnel Affiche

ANNEE
2005
REALISATION

Philip Adrian Booth

INTERPRETES
Steffany Huckaby
Annie Burgstede
Kristin Novak
Jason Lasater
AUTEUR DE L'ARTICLE: Dimitri Doradoux
SES DERNIERS ARTICLES
Nuit Noire
The Keeper
Mortuary

Critique Death Tunnel
{Photo 1 de Death Tunnel} Une bande de jeunes organise un jeu morbide : cinq filles doivent passer cinq heures dans un sanatorium hanté. Le pitch de DEATH TUNNEL semble être une énième version de survival horror sans grand intérêt. Et pourtant la bande-annonce (disponible sur le site internet du film) laisse présager une bonne heure et demie de flippe. Philip Adrian Booth décide de prendre pour toile de fond un sanatorium désaffecté du Kentucky, un lieu où des milliers de gens sont morts de façon étrange. Avec une telle ambiance glauque, quoi de plus normal que de croiser quelques fantômes prêts à tout pour se venger des horreurs qu'ils ont subies. En effet, on découvre vite que les organisateurs du jeu et ses participantes{Photo 2 de Death Tunnel} partagent un lien de parenté avec les anciens « habitants » du sanatorium, que ce soit une vieille tante hospitalisée ou un grand-père docteur et psychopathe à la fois... Les jeunes vont donc être confrontés au passé de leurs ancêtres.

C'est en ça que réside toute l'originalité du film, car les fantômes prennent possession du corps de leurs descendants en leur faisant d'abord revivre leurs souffrances puis leurs morts. Le réalisateur évite donc la voie plus simpliste qui aurait été de nous montrer les fantômes pourchassant les demoiselles en détresse. Par contre, il est dommage que les fantômes soient si peu charismatiques et si peu crédibles. Ils font plus penser à des gens déguisés voulant faire{Photo 3 de Death Tunnel} une blague à leurs copines de classe qu'à de véritables âmes torturées. Il faut souligner la présence d'un fantôme « robot » qui peut, de prime abord, faire sourire. En effet sa « fonction » consiste à pousser un brancard et de ramasser les corps. Est-ce un clin d'œil ou juste un personnage en plus pour faire peur ? Voilà un des grands mystères du film.

DEATH TUNNEL est découpé en cinq parties. Une voix-off nous le rappelle par "Five Girls, Five Floors, Five Hours" (cinq filles, cinq étages, cinq heures) et ainsi de suite jusqu'à "One Girl, One Floor, One Hour" (une fille, un étage, une heure) pour l'ultime survivante. Ce compte à rebours mortel augmente ainsi la tension accumulée au fur et à{Photo 4 de Death Tunnel} mesure du film. Pour rajouter un peu de mystère, le film se construit sur les actions du présent et les flash-backs nous dévoilant les atrocités vécues par les pauvres patients du sanatorium. Mais ces multiples retours en arrière n'apportent rien au récit et n'ont de cesse de casser le rythme de l'action. L'effet "horrifique" de ces flashs est amoindri, car le spectateur se perd dans ces images confuses. De plus, le montage chaotique du film n'arrange rien. Il nous assène souvent des images accélérées ou floutées qui, au bout d'un moment, deviennent vite redondantes. L'abus de plans rapides donne également un aspect trop vidéo-clip.

Reste un point important du film : son casting ! Il est essentiellement composé de jolies jeunes filles toutes de nuisette vêtues... courant, criant et priant les méchants de ne pas leur faire mal parce qu'elles ont peur. Mais rien n'y fait, elles jouent comme des balais et n'arrivent même pas à pleurer correctement. Une bonne raison de n'en retenir à la place que leurs paires de seins.

DEATH TUNNEL est un "direct to dvd" qui semble avoir bénéficié d'un budget plutôt confortable d'où le site internet ultra commercial et le fantôme robot. Malheureusement Philip Adrian Booth n'a pas su l'utiliser à bon escient avec au final un film plutôt décevant dans son ensemble malgré un casting alléchant et une intrigue qui, mieux traitée, aurait pu vraiment être intéressante.

Dimitri Doradoux
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°30
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Review

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Death Tunnel DVD Zone 1 28.14 €
Vous aimez Death Tunnel ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Death Tunnel - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    28.14€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €