Deranged


ORIGINE
USA
Deranged Affiche

ANNEE
1974
REALISATION

Jeff Gillen
Alan Ormsby

INTERPRETES
Roberts Blossom
Marion Wardman
Cosette Lee
Mickey moore
Robert Warner
Pat Orr
Marcia Diamond
Leslie Carlson
Critique Deranged
Ezra a perdu son père à l'age de dix ans et c'est lui qui depuis s'occupe de la ferme familiale et de sa mère. Les voisins le considèrent comme un honnête garçon qui aide fidèlement sa mère. Pourtant, à la mort de celle-ci, une véritable psychose va se développer en lui. Il est persuadé qu'elle n'est pas morte et qu'en réalité elle ne fait que dormir, ou qu'elle est partie en voyage. Il l'attend, puis au bout d'un an, se décide à aller la déterrer. C'est elle qui, d'après lui, le lui aurait demandé. A ce moment, sa personnalité se dédouble, et il parle pour sa mère.

Mais, ensuite, Ezra, veut rendre le cadavre de sa mère plus "humain" et part en quête de chair plus ou moins décomposée au cimetière afin de la rendre plus regardable. Puis, il décide de déterrer des cadavres entiers pour qu'elle se sente moins seule.

Sur ces entrefaîtes des amis d'Ezra le poussent à rencontrer des femmes et c'est ainsi qu'il fait la connaissance d'une des anciennes amies de sa mère. Elle voudra coucher avec lui, à la suite d'une séance de spiritisme durant laquelle son défunt mari demande, soit-disant, à Ezra de contenter sa femme. Mais au lieu de ça il la tue.

C'est alors qu'Ezra se met à rechercher la compagnie de jolies filles, et en particulier celle d'une jeune femme qui sert dans un bar. Il va d'ailleurs crever les pneus de la voiture de l'intéressée afin de pouvoir l'approcher en lui proposant de lui changer ses pneus gratuitement. Il va ainsi l'emmener chez lui et ensuite lui courir après dans l'appartement, la peau d'un des corps sur le dos. Pour finir il la tuera en la frappant avec un fémur.

Plus tard, dans une armurerie, Ezra prend un fusil et tire sur la caissière qui perd conscience. Il la met dans sa voiture, mais elle réussit à s'échapper dans les bois. Comble de malchance, elle se prend le pied dans un piège à loup, Ezra la rattrape et la tue. Après l'avoir déshabillée et pendue par les pieds dans sa grange, il l'éventre. Et c'est alors qu'il prend conscience de sa folie. Ses odieux crimes sont ensuite découverts, et il est arrêté.

Deranged fait partie de cette vague de films de psycho-killer qui arrivaient encore à être originaux, et qui déferlèrent après Massacre à la tronçonneuse. Ces films présentaient des personnages isolés et qui, du fond de leur campagne, commettaient des actes immondes dûs à des traumatismes d'enfance provoqués par une éducation trop religieuse et/ou à des sévices sexuels. On peut trouverde nombreux points communs entre Massacre à la tronçonneuse et Deranged, comme la demeure de Ezra où gisent des os et des cadavres momifiés, et, surtout, Ezra, se travestissant avec des morceaux de peau. Deranged se différencie surtout de Massacre par son parti pris plus psychologique et par son ambiance plus froide, due à l'hiver, que celle de la chaleur texane. D'ailleurs, l'histoire de Deranged est tirée des mêmes faits qui ont inspiré Massacre et Psychose. C'est-à-dire les crimes commis dans le Wisconsin par Ed Gein, qui gardait sa mère décédée dans son appartement.

C'est l'acteur Roberts Blossom qui incarne le "dérangé", lui conférant par son physique grand et sec, et ses mimiques de retardé mental, un aspect vraiment étrange et inquiétant. On peut tout à fait dire qu'il porte tout le film sur ses épaules et la qualité de Deranged tient pour beaucoup de sa composition.

Ce film est en effet plutôt exceptionnel. Tout d'abord, il est particulièrement fascinant car il nous montre à l'instar du Maniac de William Lustig, la vie d'un psychopathe. Sa personnalité va évoluer tout au long du film. Alors qu'il devient plus dangereux (car il s'attaque à la fin à des êtres vivants), il semble qu'il se libère de satimidité, de sa psychose. Il s'ouvre au monde extérieur en même temps qu'il le détruit. Mais, à la fin du film il est guéri, puisqu'il se rend enfin compte de sa folie. Le personnage d'Ezra n'est d'ailleurs pas vraiment montré comme celui d'un monstre mais comme celui d'un malade. On nous explique ses crimes et on vit sa transformation; en même temps que ses crimes deviennent plus odieux, il guérit. Et c'est aussi pour cela que le film est digne d'intérêt. On ne juge pas Ezra, qui d'ailleurs n'aura jamais caché ses crimes, disant aux autres qui ne le croient pas où sont les corps des femmes disparues. Il ne sait pas que ce qu'il fait est mal.

Une autre scène est intéressante. Ezra rencontre une ancienne amie de sa mère. Celle-ci lui avoue qu'elle parle avec son défunt mari lors de séance de spiritisme. Ezra la regarde alors comme une folle, et nous montre ainsi que tous ces idiots, qui croient à ces dialogues avec les morts, sont encore plus dérangés que les psychopathes. D'ailleurs il semble que le film soit également une sorte de réquisitoire contre les effets néfastes de la religion, de ses idées qu'elle inculque et qui sont parfois à l'origine des problèmes psychologiques de certains. On peut le voir grâce aux propos tenus par la mère d'Ezra, et grâce à la musique religieuse qui accompagne les agissements du psychopathe.

Le film est également très bien réalisé et nous offre de jolies scènes comme celle de la fin, très érotique, où l'on peut voir du sang couler entre les seins de la jeune fille nue pendue par les pieds. Et puis il y a aussi l'humour, très noir et qui parfois semble un peu déplacé devant l'horreur de certaines scènes. Par exemple lorsque Ezra, ramenant le cadavre de sa mère en voiture, juste après l'avoir déterré, est arrêté par le shérif qui lui demande ce qu'il a bu pour que ça pue autant dans sa voiture. Il y a aussi cette scène, au début, où Ezra donne à manger à sa mère une affreuse bouillie verte alors qu'elle vomit du sang.

Deranged est également le premier film sur lequel a travaillé Tom Savini pour les maquillages. Il est d'ailleurs à noter qu'une version intégrale, unrated, de Deranged est sortie, il y a de ça une ou deux années. Cette version contient en particulier une scène extrêmement macabre, dans laquelle Ezra décalotte le crâne d'un cadavre putréfié.

Deranged est en définitive un excellent film, très bien réalisé, très intéressant et qui n'a absolument pas vieilli malgré les années.


22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°4
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Deranged DVD Zone 2 9.50 €
Deranged Gestandnisse Eines Nekrophilen DVD Zone 2 19.00 €
Deranged/motel Hell DVD Zone 1 39.00 €
Vous aimez Deranged ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Deranged - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    9.50€
  • Pochette DERANGED GESTANDNISSE EINES NEKROPHILEN - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    19.00€
  • Pochette DERANGED/MOTEL HELL - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    39.00€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €