Des Fruits, des Fleurs et du Plomb

Les Rats des Halles


ORIGINE
France
Des Fruits, des Fleurs et du Plomb Affiche

LITTÉRATURE
ANNEE
1961
AUTEUR

André Héléna (sous le pseudo de Noël Vexin)

Critique Littéraire Des Fruits, des Fleurs et du Plomb
Le cadavre d'un marchand est retrouvé dans une chambre froide des Halles. Son fils engage l'avocat fauché Valentin Roussel qui soupçonnera bientôt l'associé de la victime.

DES FRUITS, DES FLEURS ET DU PLOMB est la dix-septième et dernière aventure de Maître Valentin Roussel, avocat-détective amateur créé par André Héléna et Simone Sauvage en 1956 pour les éditions Ditis. Quelques années plus tard, le roi du roman noir allait animer les enquêtes du journaliste Em Carry au Fleuve Noir.

DES FRUITS DES FLEURS ET DU PLOMB narre l'enquête de Valentin, aussi drôle que sympathique, au beau milieu des Halles de l'époque, avec son ambiance insolite, ses « forts » et ses commerçants plus ou moins honnêtes. Helena décrit ce milieu comme personne ; il y est aussi brillant qu'avec Montmartre et Pigalle, des lieux plus souvents fréquentés dans ses romans noirs (DESCENTE A PIGALLE est le seul volume de la série encore disponible, chez e/dite). Il faut dire qu'à l'époque, il habitait non loin de ce lieu (alors) pittoresque de Paris comme l'indique Jean-Marc Parisis dans les annotations au témoignage de l'éditeur Frédéric Ditis publié à la fin du très bon LA CROIX DES VACHES, chez Fanval. De toute façon, le narbonnais d'origine André Héléna connaissait Paris comme sa poche et ses descriptions étaient toujours incroyablement vivantes.

Dans les Valentin Roussel, compte-tenu de la personnalité du héros, aussi cool que le plus connu Nestor Burma, le ton est nettement plus léger que dans les romans noirs de Héléna. DES FRUITS DES FLEURS ET DU PLOMB est même souvent plongé sous un beau soleil, pas si fréquent dans le Paris hélénien.

De ce roman précis, outre le cadre terriblement exotique et délicieusement daté pour le lecteur provincial d'aujourd'hui, on retiendra le très bon méchant principal, Julius, aussi cupide que fourbe, et le personnage inquiétant d'un barbu vaguement pédophile, à son service.

Des dialogues parfois poétiques aussi, comme lorsque des tueurs arabe et grec évoquent leurs pays d'origine avec une nostalgie touchante :

« Moi le matin, là-bas,je cueillais les figues sur l'arbre, dans le jardin de mon père. Elles étaient toutes froides, couvertes encore de rosée. Et quand tu les ouvrais, avec leur chair rose, tu aurais dit que tu embrassais la bouche d'une femme » (P.54)

Valentin fait équipe avec sa petite amie dépensière, Roberte (qu'il charge de séduire l'amateur de très jeunes filles !) et sa secrétaire mal payée, la géniale Mlle Perlin, un bel âge mais toujours la forme puisqu'elle n'hésite pas à sortir son feu à l'occasion.

L'humour n'empêche pas une violence sèche, comme en témoigne ce gunfight dans un bar, P. 170-171. :

« Trois coups de feu claquèrent. A chaque balle Petit était secoué d'un soubresaut. Il tournoya sur lui-même, essaya de s'accrocher à la porte de la cabine puis glissa à terre.

(...) Sophocle, au lieu de se couvrir, remit son revolver dans sa poche et s'élança vers la sortie. Malheureusement pour lui il trébucha sur une chaise et plongea en avant. (...) Voyant que le bistrot braquait son arme sur lui, il essaya de sortir son automatique. Si bien que le patron, s'estimant menacé, ouvrit le feu à son tour, clouant le Grec au sol. Il eut deux ou trois soubresauts. Un peu de sang coula de sa bouche.

- Putain de métier ! grogna le patron en faisant le tour du zinc. »

Une drôle d'oraison funèbre bien dans la manière d'André Héléna où les voyous sont décidément peu de choses...

Patryck Ficini
16/07/2012
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Trois autres Romans Erotiques de la Brigandine
Massacre à Odessa
Heca-Tomb
Johnny Metal et le Dé de Jade
Wake the Dead
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Vous aimez Des Fruits, des Fleurs et du Plomb ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €