Djinns


ORIGINE
France
Djinns Affiche

ANNEE
2009
REALISATION

Hughes Martin
Sandra Martin

INTERPRETES
Grégoire Leprince-Marquet
Thierry Frémont
Aurélien Wiik
Critique Djinns
{Photo 1 de Djinns} Durant la guerre d'Algérie, un petit contingent de soldats est envoyé à la recherche d'un avion. Ce dernier s'est écrasé au milieu du désert. Mais les militaires vont découvrir qu'un ennemi bien plus dangereux que des combattants adverses les guette. En effet, ils s'apprêtent à pénétrer dans le territoire des terribles djinns.

Pour leur premier film, Hugues et Sandra Martin (scénaristes tout autant que réalisateurs) ont choisi d'explorer une page sombre de l'histoire de France, à savoir la guerre d'Algérie. Mais, au lieu de livrer un pur film de guerre, façon L'ENNEMI INTIME, ils optent pour un mélange des genres. Ainsi, le film de guerre rejoint le film fantastique quand les soldats se font attaqu{Photo 2 de Djinns} er par des djinns.

Les djinns sont des créatures rarement mises en scène au cinéma. Il est d'ailleurs surprenant, à la vue du bestiaire fantastique, que ce soit à travers la littérature et les nombreuses légendes des différents pays du monde, de rencontrer, à travers les films, toujours les mêmes créatures. Les réalisateurs font donc preuve d'originalité et d'audace en optant pour ces monstres précisément et en les plaçant au sein de l'effroyable guerre d'Algérie. Mélanger le film d'horreur et le film guerrier est un principe aussi alléchant que rarement heureux. Si PREDATOR est un chef-d'œuvre, la réussite est rarement au rendez-vous. LA TRANCHÉE, LA COLLINE A DES YEUX 2 sont de tristes exe{Photo 3 de Djinns} mples de ce que peut donner ce mélange des genres. Pourtant, à chaque nouvel essai, on se prend à rêver de soldats affrontant virilement de terribles menaces, tels les héros des récits d'horreur de Robert Howard.

Si ce DJINNS n'est pas le phantasme tant espéré, il recèle néanmoins nombre de qualités. Rien que le fait de l'ancrer dans l'horreur de la guerre d'Algérie, le rend intéressant. En effet, ce pan de l'Histoire n'est que trop rarement exploité. Et si la plupart des soldats du contingent ne sont que de petits jeunes inexpérimentés, l'adjudant, vieux de la vieille, rappelle par son comportement l'abomination de cette guerre. Les personnages, d'ailleurs plutôt caricaturaux, sont incarnés par de{Photo 4 de Djinns} s acteurs des plus corrects. Il y a le tout jeune qui sort en patrouille pour la première fois et amoureux du cinéma, le soldat un peu plus expérimenté qui va prendre le héros sous son aile, l'adjudant évoqué plus haut, le soldat un peu plus bas du plafond que la moyenne, le lieutenant qui n'a pas l'habitude de sortir du camp, etc. Nos soldats vont errer dans des paysages naturels magnifiques qui font bien ressentir au spectateur la dangerosité du désert, jusqu'à ce que l'avion soit retrouvé. Là, le film de guerre va prendre vraiment le dessus à travers une altercation avec les soldats ennemis des plus crédibles, tendue et intéressante à souhait. De même, quand le fantastique va s'insinuer, ce sera avec des effets spéciaux excellents, que ce soit pour le design des créatures ou pour le rêve d'apocalypse. Le seul regret est que le spectateur n'a jamais peur. Pas de mise en scène sinistre, pas de sursauts ou autre artifice, mis à part lors de l'exploration nocturne du petit village, qui elle se révèle particulièrement sinistre. Les djinns sont montrés dans toute leur splendeur et l'on comprend rapidement qu'ils agissent sur l'esprit humain, les contrôlant et distillant la folie, pour récupérer une étrange mallette récupérée dans l'avion.

Si le film n'est pas un chef-d'œuvre, il se suit avec intérêt, jusqu'à un final rejoignant la réalité historique de manière aussi intelligente que glaçante.

Yannik Vanesse
29/08/2011
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: Yannik Vanesse
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
The Burbs
La Vallée du solitaire
Les Sentiers de la haine
Holocauste Nazi
Savage Weekend
Alien, le Huitième Passager
Cannibal Holocaust
Halloween (John Carpenter)
Le Masque du Démon
Zombie


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Djinns DVD Zone 2 20 €
Djinns BLURAY Zone B 25 €
Vous aimez Djinns ?
Trailer Djinns
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Djinns - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
  • Pochette Djinns - BLURAY  Zone B
    BLURAY Zone B
    25€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €