Docteur Rictus

Dr. giggles


ORIGINE
USA
Docteur Rictus Affiche

ANNEE
1992
REALISATION

Manny Coto

INTERPRETES
Larry Drake
Holly Marie Combs
Cliff De Young
Glenn Quinn
AUTEUR DE L'ARTICLE: Frédéric Pizzoferrato
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
La symphonie des héros
Un tueur dans la foule
Watch me when I kill
Le Toboggan de la mort
La Kermesse des aigles
Edward aux Mains d’Argent
Evil Dead
Le Seigneur des Anneaux
Rocky Horror Picture Show
The Killer

Critique Docteur Rictus
{Photo 1 de Docteur Rictus} Dr RICTUS

Evan Rendell est un malade mental, fils d'un médecin lui-même devenu fou suite au décès de sa femme qu'il n'a pu sauver d'une maladie du cœur. Après des années d'internement Evan Rendell s'évade et revient dans sa petite ville pour reprendre ses expériences médicales. Son but est de parvenir à perfectionner les transplantations cardiaques...mais beaucoup de ses patients finiront au cimetière.

Sorti à la fin de la grande époque du gore parodique, après RE-ANIMATOR, FREDDY et autre EVIL DEAD 2, ce long-métrage constitue la première production cinématographique de la compagnie Dark Horse. Ce célèbre éditeur de comics américains lança par exemple les populaires héros de bandes dessinées Tank Girl, The Mask et surtout Hellboy qui connurent ensuite des fortunes div{Photo 2 de Docteur Rictus} erses sur les grands écrans. Le Dr. Rictus était, pour sa part, un nouveau anti-héros que la firme tenta d'imposer auprès du grand public via une stratégie habile.

Ecrit par Manny Coto (que l'on retrouva plus tard scénariste et producteur de « 24 heures chrono » ou « Star Trek Enterprise »), Dr RICTUS sorti en effet dans les salles en parallèle à la bande dessinée homonyme lancée par Dark Horse. Cette opération soigneusement planifiée ne suffit pas à assurer le succès du long-métrage qui ne connut malheureusement pas de suite. Boudé par les fans, le diabolique docteur sombra dans l'oubli. Dommage car le personnage possédait un indéniable potentiel et aurait mérité de devenir une petite icône du genre aux côtés de Jason et surtout Freddy avec lequel il partage un sens de la ré{Photo 3 de Docteur Rictus} plique assassine à l'humour très noir.

Le métrage de Manny Coto constitue donc un habile compromis entre le sérieux des premiers slashers et la tendance auto-parodique qui s'imposa peu à peu au cours des années 90 avant d'aboutir aux mises en abîmes « fin de siècle » à la mode de SCREAM. L'environnement soigneusement décrit, les personnages plus travaillés que de coutume et le cadre d'une petite ville en proie à un tueur devenu une légende urbaine rappelle évidemment HALLOWEEN mais le cabotinage éhonté et délectable de Larry Drake dans le rôle titre nous ramène, pour sa part, aux fameuses vannes de Freddy Krueger. Un parallèle évident même si le Dr. Rictus n'est toutefois pas un simple clown ricanant et possède une certaine dimension tragique à l'image de ses lointains ancêtre{Photo 4 de Docteur Rictus} s comme le Dr Phibes. L'origine de son traumatisme (enfan, le futur médecin a été enfermé dans le cadavre de sa mère par son paternel devenu fou !) demeure un moment assez secouant dont l'outrance ne verse toutefois pas dans la bouffonnerie. Il faut voir le garçonnet s'extraire du corps éviscéré dans un flot de sang sous le regard halluciné d'un témoin horrifié pour comprendre que Manny Coto a soigné tout autant le côté horrible que l'aspect plus déconneur de ce praticien détraqué. Dans le rôle titre, Larry Drake apporte vraiment beaucoup à cet individu peu recommandable pour lequel il n'est pas interdit d'éprouver, parfois, un soupçon de pitié ou de sympathie. Son petit ricanement nerveux et la variété des moyens et ustensiles utilisés pour trucider ses contemporains élèvent également ce médecin dément au-dessus des croquemitaines sans âmes rencontrés dans de nombreux slashers.

Etonnamment Dr RICTUS parvient donc à trouver un équilibre quasiment miraculeux entre le suspense et l'humour, offrant un spectacle de qualité fort bien mis en scène par Manny Coto lui-même, dont ce fut le seul métrage marquant dans une carrière essentiellement orientée vers la télévision.

Dr RICTUS ne prétend pas être un chef d'œuvre de l'horreur mais il s'agit certainement d'un des meilleurs slashers des années 90, un bel exemple de compromis entre classicisme et innovation, techniquement bien fichu et toujours distrayant. Les nombreux meurtres gore (une vingtaine !) et l'humour très présent en font une petite production idéale pour une soirée de pur divertissement.

Frédéric Pizzoferrato
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Dr. Giggles DVD Zone 2 20 €
Dr. Giggles DVD Zone 1 16.84 €
Dr. Rictus DVD Zone 2 17 €
Vous aimez Docteur Rictus ?
Tags du film
Slasher
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Dr. Giggles - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
  • Pochette Dr. Giggles - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    16.84€
  • Pochette DR. RICTUS - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    17€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €