Drôle de grenier

In the attic : who's birthday is it today ?
Na pude aneb Kdo má dneska narozeniny?


ORIGINE
Tchèquie
Drôle de grenier Affiche

ANNEE
2009
REALISATION

Jiri Barta

Critique Drôle de grenier
{Photo 1 de Drôle de grenier} Mlle Myosotis, une poupée, vit avec ses amis, Nounours, la patate en patamod Schubert et la marionnette en bois Prince charmant dans une vieille valise joliment aménagée et tapie au fond du grenier. Mais une fois ses amis partis travailler, Myosotis est enlevée par le tyran du pays voisin. Nounours, Schubert, Prince et tout le petit peuple du grenier vont alors partir à sa rescousse.

Vingt ans, ça faisait vingt ans qu'on attendait le second long métrage de Jiri Barta, un des grands noms de l'animation tchèque, devenu célèbre en 1985 avec son premier long métrage, le très beau KRYSAR, adaptation du joueur de flute de Hamelin. Les férus d'animation connaissent sans doute son travail dans le court métrage où il a donné une dizaine d'œuvres variées, qui ont été regroupées en DVD sous le titre LABYRINTH OF DARKNESS, chroniqué sur Sueurs Froides.

On savait que Barta essayait depuis longtemps de monter un nouveau projet, mais la Tchéquie post communiste a troqué la loi du marché aux subventions étatiques dans le domaine artistique. Dans ce contexte, un cinéaste, de sur{Photo 2 de Drôle de grenier} croît dans le domaine de l'animation, et à fortiori si son œuvre ne s'adresse pas spécifiquement aux enfants, éprouve des difficultés à financer son scénario. Au final, s'il a finalement réussi à lever les fonds nécessaires, Jiri Barta a néanmoins dû viser le public enfantin.

Et pourtant, l'auteur du MONDE DISPARU DES GANTS n'a pas abandonné ses thématiques de prédilection : parler de la société et notamment de sa composante politique. Avec DROLE DE GRENIER, Barta règle ses comptes avec le système communiste, sous la férule duquel il a longtemps dû composer. DROLE DE GRENIER n'oublie donc pas les adultes en brossant un tableau satyrique des régimes totalitaires socialistes. Le dictateur est ainsi représenté par sa statue, figure hiératique et figée s'il en est. L'allégorie au sens strict se révèle donc ici en tant que motif. Les acolytes du tyran sont un sinistre docteur cancrelat et un chat chafouin et espion. Il assoit son pouvoir sur son armée et via une rhétorique définissant l'Autre comme l'ennemi du peuple. Il emprisonne et rééduque par le travail forcé chacu{Photo 3 de Drôle de grenier} n qui lui résiste. Il règne sur un empire aux frontières fermées (le rideau de fer n'est pas loin) et recouvert de poussière. Il manœuvre par bassesses pour assouvir des appétits humains qui n'ont rien à voir avec l'intérêt du peuple. Ce big brother se sert d'un œil (de Moscou ?) mobile et serpentaire pour espionner à sa guise. Face à lui, les partisans de la liberté et de l'amitié peuvent compter sur la radio de Mademoiselle Currie, petite souris qui a certainement trainé à Radio Free Europe. Au final, tout est bien qui finit bien. Après tout les statues de Lénine ont, elles aussi, presque toute été déboulonnées !

DROLE DE GRENIER établit que, dans le monde de l'animation utilisant le motif des jouets, TOY STORY ne doit pas être la seule branche de l'alternative. Tout en restant accessible au public des touts petits (à partir de 4-5 ans, mais, répétons-le, le spectacle est pleinement jouissif pour les adultes), DROLE DE GRENIER s'inscrit dans une veine du fantastique merveilleux, encore creusée récemment, dans sa branche gothique, par le très beau CORALINE.{Photo 4 de Drôle de grenier} Les thèmes de la dictature figée ont souvent été traités en animation. On ne citera ici que le TAXANDRIA de Raoul Servais.

Jiri Barta emploie des techniques mixtes. Si l'animation est essentiellement celle de poupées et d'objet, Schubert - une sorte de Monsieur Patate - est animé en plasticine tandis que certaines séquences sont dessinées et que d'autres font intervenir des acteurs en chair et en os, ... ou en poils, pour le chat.

L'ensemble n'est pas sans évoquer l'œuvre de l'autre grand maître tchèque contemporain, le surréaliste Jan Svankmajer. Les deux ont en commun le mélange des techniques, l'insertion de prises de vues réelles à l'animation et un univers souvent délabré - l'action se passe ici dans un grenier poussiéreux, les jouets sont construits de brics et de brocs -. Le tyran de DROLE DE GRENIER rappelle certains films de Svankmajer, notamment les bustes des POSSIBILITES DU DIALOGUE. Enfin le ALICE de Svankmajer se retrouve en écho dans l'anniversaire fêté quotidiennement et aléatoirement par Myosotis et ses amis, un peu à l'instar des non-anniversaires de Lewis Carroll.

D'autres classiques du conte sont cités : de la chaussure perdue par l'héroïne (Cendrillon) et passant par la proposition de bouche à bouche sur la belle endormie (La belle au bois dormant).

Les idées fusent dans un doux délire poétique. Mention spéciale à ces nuages fait d'oreillers, faisant neiger leurs plumes. On pourrait relever des petites idées comme celle-là dans presque chaque plan.

DROLE DE GRENIER est sorti en France le 8 décembre 2009 et en Belgique le 24 mars 2010, précédé d'une présentation au 3e Festival Offscreen de Bruxelles, occasion rare de découvrir la version originale sous-titrée. Tombé sous le charme, Offscreen le reprogrammera à son édition 2017.

DROLE DE GRENIER s'impose sans aucun doute comme un must absolu du film pour enfants. Faite-lui un triomphe !

Cliquez ici pour lire l'article sur Labyrinth of Darkness

Retrouvez toutes nos chroniques d'Offscreen 2017

Philippe Delvaux
23/03/2010
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: Philippe Delvaux
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
This Giant Papier-Mâché Boulder Is Actually Really Heavy
The icebreaker
Director’s cut
Egomaniac
The love witch
Conan le Barbare
C’est Arrivé Près De Chez Vous
Marquis
Princesse Mononoke
Sacré Graal

Vous aimez Drôle de grenier ?
Trailer Drôle de grenier
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €