Emanuelle de l'île Taboo

La spiaggia del desiderio
Emanuelle - Insel ohne Tabus


ORIGINE
Italie
Emanuelle de l'île Taboo Affiche

ANNEE
1976
REALISATION

Enzo d'Ambrosio
Humberto Morales

INTERPRETES
Laura Gemser
Arthur Kennedy
Paolo Giusti
Nicola Paguone
AUTEUR DE L'ARTICLE: Philippe Chouvel
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'enfant miroir
The Mutilator
La dernière orgie du troisième Reich
Sex Wars
La falaise mystérieuse
Danger Diabolik
Femina Ridens
La Dame Rouge Tua 7 Fois
Les Démons
L’Abominable Docteur Phibes

Critique Emanuelle de l'île Taboo
{Photo 1 de Emanuelle de l'île Taboo} Lors d'une folle virée entre potes, dans une ambiance sex, drugs & rock'n'roll, Daniel assiste impuissant à la mort par overdose d'une amie très chère. Choqué, il s'enfuit à bord d'un canot à moteur et tandis qu'il essaie de se suicider, il échoue dans sa tentative et s'assomme. Le bateau, devenu incontrôlable, fonce en pleine mer. Lorsqu'il reprend conscience, Daniel est à la dérive, en panne sèche, et sans nourriture sous un soleil de plomb. La chance paraît enfin lui sourire lorsqu'il aperçoit une île. Mais celle-ci paraît déserte... du moins en apparence, car elle est en fait habitée par un vieil homme et ses deux enfants. Daniel ne tarde pas à sympathiser avec ces derniers, Juan et sa sœur aînée Haydee, une superbe métisse. Mais le père, Antonio, se montre quant à lui hostile...

Film réalisé à quatre mains par un tandem d'inconnus (Humberto Morales, dont c'est l'unique participation à un long métrage,{Photo 2 de Emanuelle de l'île Taboo} et Enzo d'Ambrosio, qui récidivera en une seule occasion en qualité de metteur en scène), EMANUELLE DE L'ILE TABOO n'a rien à voir, malgré son titre français trompeur, avec la sulfureuse série des BLACK EMANUELLE initiée par Bitto Albertini et rendue célèbre par Joe D'Amato. Et ce, malgré la présence de la vedette de cette saga, Laura Gemser, qui campe ici Haydee, et dont le héros tombe inévitablement amoureux.

En 1976, la superbe Indonésienne, alors âgée de vingt-six ans, n'est encore qu'au début de sa carrière, et son petit rôle dans le EMMANUELLE : L'ANTIVIERGE au côté de Sylvia Kristel l'année précédente, ajouté à EMANUELLE NERA, ne laisse aucun doute quant au fait que Laura Gemser va rapidement devenir une icône du cinéma érotique. Elle le sera, tout en vivant une belle et longue aventure avec l'acteur italien Gabriele Tinti, qu'elle épousera en 1976. Le couple ne sera séparé qu'à la mort de Gabriele en 19{Photo 3 de Emanuelle de l'île Taboo} 91, emporté par un infarctus. Ce décès marquera aussi la fin de la carrière d'actrice de Laura Gemser.

LA SPAGGIA DEL DESIDERIO est une œuvre mineure au sein de la filmographie de l'actrice. Il ne s'y passe finalement pas grand-chose, l'essentiel de la trame se déroulant sur l'île avec quatre personnages et des situations relativement convenues, en rapport avec la liaison amoureuse de Haydee et Daniel déplaisant fortement à Antonio, le père. Un père par ailleurs stéréotypé, c'est-à-dire alcoolique, taciturne et xénophobe. La seule originalité développée dans le film est le lien incestueux unissant Juan et Haydee. Leur mère étant morte alors qu'ils étaient très jeunes, leur père s'est donc chargé seul de leur éducation et ne leur pas inculqué la notion de l'inceste comme un interdit. Bien sûr, cette idée scénaristique a pour but de créer une rivalité entre Juan et Daniel, et pimenter ainsi une intrigue asse{Photo 4 de Emanuelle de l'île Taboo} z peu épicée. En effet, l'histoire demeure très conventionnelle dans l'ensemble, ressemblant fortement à une brochure touristique avec ses décors de cartes postales à base de pêche sous-marine, de baignades et de vols d'oiseaux. Sans oublier les scènes d'amour sur la plage, bien entendu, qui restent par ailleurs fort chastes (le héros ne quittant jamais son pantalon). Un érotisme timide, peu d'action, une romance à l'eau de rose tendance LE LAGON BLEU... voilà qui n'incite guère à visionner EMANUELLE DE L'ILE TABOO. A part donc, comme il a été dit, pour la beauté éclatante de Laura Gemser, mais également pour l'interprétation sans failles d'un grand acteur américain, dans le rôle d'Antonio. Ex-gloire du cinéma US, Arthur Kennedy (1914-1990) s'est fait connaître dans de nombreux classiques comme HIGH SIERRA, LAWRENCE D'ARABIE ou encore LE VOYAGE FANTASTIQUE. Il a tourné pour Raoul Walsh, Elia Kazan, John Sturges, Fritz Lang, Anthony Mann, John Ford et bien d'autres... Mais à la fin des années 1960, sa carrière décline et il s'exile en Italie. On le verra dans des films tels LE MASSACRE DES MORTS VIVANTS, L'ANTECHRIST ou encore L'HUMANOÏDE. Un changement radical, à l'instar d'autres grands acteurs ayant pour nom George Sanders et Dennis Price, qui connurent la même (in)fortune.

Quant à Daniel, il est interprété par Paolo Giusti, qui lui se spécialisera définitivement dans le cinéma populaire avec des œuvres bien connues des spécialistes du genre : LE TEMOIN A ABATTRE, L'INFIRMIERE DE L'HOSTO DU REGIMENT et PATRICK VIVE ANCORA.

Les présences de Laura Gemser et Arthur Kennedy constituent de ce fait les deux seules raisons valables de regarder LA SPAGGIA DEL DESIDERIO, sachant que le film en lui-même n'a qu'un intérêt très limité, et n'a que peu de chances de contenter les amateurs d'érotisme, d'aventures et d'exotisme.

Philippe Chouvel
07/06/2014
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Insel Ohne Tabus DVD Zone 2 18.50 €
Vous aimez Emanuelle de l'île Taboo ?
Tags du film
Exotisme, érotisme
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Insel Ohne Tabus - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    18.50€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €