Exitus Interruptus


ORIGINE
Allemagne
Exitus Interruptus Affiche

ANNEE
2006
REALISATION
Andreas Bethmann
INTERPRETES
Renee Pornero
Anja Gebel
A.M. Bertucci
Tino Reinhart
Mélanie Bethmann
Critique Exitus Interruptus
{Photo 1 de Exitus Interruptus} La jeune Manuela a été violée et séquestrée par un sadique qu'elle a fini par tuer. Après avoir enterré le cadavre du maniaque au fond d'un bois, elle pensait en avoir terminé avec cette histoire mais, cinq ans plus tard, sa petite amie est enlevée. Commence alors un jeu pervers dont le maître d'œuvre n'est autre que le frère du violeur. Diverses épreuves et humiliations attendent donc la demoiselle...

Né dans les années 70 avec des réalisations comme HARD GORE, FORCED ENTRY ou certains titres de Joe d'Amato, le porno gore est actuellement prisé par un public extrémiste que, manifestement, Uncut Movies a décidé de contenter. C'est ainsi le troisième film d'Andreas Bethmann sorti en DVD par l'éditeur indépendant, après les éprouvants ROSSA VENEZIA et DEMON TERROR. Sans doute satisfait des retours, Uncut vient de lancer sur le marché PRISON ISLAND MASSACRE, suite du "fameux" ANGEL OF DEATH déjà{Photo 2 de Exitus Interruptus} édité en son temps lointain (celui de la vidéocassette) par la même firme.

Bref, il ne faut pas attendre de Bethmann (également coupable de porno bien hard sous le pseudo de A.M. Bertucci) beaucoup de subtilité et quiconque a vu les différents métrages précités sait que nous ne sommes pas dans la Petite Maison dans la Prairie, ni même dans un film d"horreur classique. Ici, pourtant, il élabore un certain scénario en n'hésitant pas à repiquer des idées à droite et à gauche, couvrant ainsi un large spectre d'inspirations allant de PSYCHOSE à SAW, tout en passant par MASSACRE A LA TRONCONNEUSE, NEK'ROMANTIK et MANIAC. L'intrigue reste quand même simple et se résume à une mince trame scénaristique qui permet à Bethmann de donner libre cours à ses penchants pour le cinéma sanglant, trash et porno.

Assez mal torché, situé dans un décor réduit à sa plus simple expression et pourvu d'une photographie et d{Photo 3 de Exitus Interruptus} 'une esthétique plutôt moches, oscillant entre le téléfilm horrifique de deuxième partie de soirée et le porno basique du samedi soir, EXITUS INTERRUPTUS trahit également sa pauvreté de moyens et son manque évident d'écriture. Tout semble avoir été emballé trop vite et, autre défaut coutumier des "œuvres" du cinéaste, le métrage s'avère en outre beaucoup trop long pour un postulat aussi minimaliste et, qui plus est, assez peu exploité.

Dans le rôle principal, Renee Pornero fait ce qu'elle peut pour paraître un minimum concernée par les tortures, violences, humiliations et autres perversions sexuelles que lui fait subir Bethmann. Hardeuse autrichienne de 28 ans ayant déjà plus de 150 productions X au compteur, la demoiselle se demande souvent ce qu'elle fabrique sur le plateau de Mr Bethmann. Ce n'est manifestement pas pour ses talents d'interprète que la belle a été choisie mais, au moins, arr{Photo 4 de Exitus Interruptus} ive-t-elle à se montrer un peu plus convaincante que le reste de la distribution, globalement catastrophique.

Dans la séquence la plus mémorable, l'actrice subit une version modernisée du supplice séculaire de la goutte d'eau, le liquide s'égouttant directement sur le point le plus sensible de son anatomie. Une idée originale mais tirée en longueur par un Bethmann tout content de cadrer la foufoune de son actrice durant une dizaine de minutes.

Contrairement aux précédents métrages de Bethmann, EXITUS INTERRUPTUS se montre en définitive assez frileux. La partie pornographique n'est jamais ni très recherchée ni très émoustillante, d'autant que l'érotisme s'efface assez vite au profit d'une vulgarité rapidement lassante. Au niveau du gore, pas grand-chose à se mettre sous la dent non plus, la plupart des séquences mémorables étant repiquées aux films cités ci-dessus, avec quelques corps décomposés et de brefs giclements d'hémoglobine. Si aucun des aspects sur lesquels le métrage tente d'appâter le client n'est donc suffisamment développé pour en donner au spectateur pour son argent, la juxtaposition brutale du sexe et du sang dans l'une ou l'autre séquence confère malgré tout à EXITUS INTERRUPTUS son côté révulsif, sans doute recherché frénétiquement par un Bethmann motivé mais peu inspiré.

Uncut Movies a sorti ce titre dans sa version longue intégrale de près de deux heures et on peut dire que ces presque 120 minutes paraissent fort longues. Les fans du cinéastes (et il doit y en avoir vu la régularité des sorties - même confidentielles - de ses œuvres sur le territoire français) voudront probablement jeter un œil sur cet EXITUS INTERRUPTUS apparemment prometteur. Malheureusement, ils risquent d'en ressortir déçu, n'ayant pas eu au final le contant promis de tripailles et de minous.

Frédéric Pizzoferrato
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: Frédéric Pizzoferrato
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
GAMERA CONTRE BARUGON
Gamera contre Viras - Les monstres attaquent
La cellule de Fermat
Gamera contre Gyaos
Dict Tracy vs Crime Inc
Edward aux Mains d’Argent
Evil Dead
Le Seigneur des Anneaux
Rocky Horror Picture Show
The Killer


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Exitus Interruptus DVD Zone 2 23.50 €
Exitus Interruptus DVD Zone 2 20 €
Exitus Interruptus 3 Dvd Disc Set DVD Zone 2 35 €
Vous aimez Exitus Interruptus ?
Tags du film
Porno Gore
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Exitus Interruptus - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    23.50€
  • Pochette Exitus Interruptus - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20€
  • Pochette Exitus Interruptus 3 dvd disc set - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    35€
Moteur de recherche