Faites Vos Jeux


ORIGINE
France
Faites Vos Jeux Affiche

LITTÉRATURE
ANNEE
2016
AUTEUR

Julia Richard

Critique Littéraire Faites Vos Jeux
Huit personnes ouvrent les yeux, désorientées. Elles ont été enlevées et, en émergeant de l'inconscience, se découvrent attachées autour d'une table. Une voix leur annonce qu'elles sont dans une maison sans aucune fenêtre, et que le sas conduisant à la sortie ne peut qu'être emprunté par deux d'entre-eux. Parmi les participants de cet étrange jeu se trouve quelqu'un possédant le code. Aux huit personnes de trouver avec qui s'allier pour survivre jusqu'à la fin.

Julia Richard est une jeune auteure qui propose ici son premier roman, et elle s'occupe aussi de la très belle illustration de couverture (celle-ci, cependant, fait un peu penser à de la bit-lit, alors que l'ouvrage en est très éloigné). Les éditionsLuciférines, spécialisées dans le fantastique (avec entre-autre plusieurs anthologies à leur actif (sur les chats et les maisons hantées)) s'occupent de publier l'ouvrage.

Pour son premier roman, Julia Richard ne choisit pas la facilité. En effet, FAITES VOS JEUX est un huis-clos, certes très référentiel (le lecteur pense immédiatement aux DIX PETITS NEGRES et à la saga SAW (en particulier le deuxième épisode), mais qui se veut approfondi, en offrant une étude psychologique des protagonistes. Et, à ce titre, le choix de la forme, très bien adaptée, se révèle intelligent et ingénieux. Cependant, l'exercice que représente un huis-clos est toujours dangereux car, en positionnant son action dans un lieu unique, il est souvent difficile d'éviter l'ennui et les dialogues inutiles.

Julia Richard propose une forme ingénieuse à son récit car tout FAITES VOS JEUX est écris à la première personne, mais le narrateur change régulièrement, chaque partie suivant les pensées d'un personnage spécifique. Cela permet au lecteur de creuser ses pensées et ses réactions, de découvrir ses secrets et ses peurs, et dévoile une fascinante volonté de Julia Richard de livrer un thriller aussi cruel et malsain que profond dans son étude de caractère.

Hélas, la réalité ne parvient pas à suivre la volonté de l'auteure. Il s'agit ici de son premier roman, et il est difficile à 26 ans d'étudier les pensées, réactions, et psychologies de protagonistes tous très différents, et rapidement le lecteur découvre que les huit personnages sont terriblement caricaturaux. Le jeune golden boy en froid avec sa famille, l'ancien militaire traumatisé par ses exactions pendant la guerre, une psychologue et sa patiente, une jeune surdouée ou encore un pervers sexuel se retrouvent donc ici, et si le style essaie de s'adapter à chacun quand ils deviennent narrateur, les réflexions et réactions ne sont hélas que des lieux communs et de la caricature rarement crédible. A cela s'ajoute qu'il ne se passe finalement pas grand chose, et le lecteur s'ennuie finalement rapidement, les personnages passant beaucoup de temps à se creuser la tête inutilement, à parler longuement, les dialogues étant rarement crédibles, et à tourner en rond en pleurant.

Le style de Julia Richard n'est pas désagréable, l'écriture est fluide et tente de s'adapter à son protagoniste (de plus l'auteure essaie de surprendre et se montrer par moment originale, comme dans la deuxième partie où la narratrice est un fantôme, ce qui hélas n'apporte rien au récit), et l'ouvrage se lit vite .

Cependant, le côté caricatural et agaçant des personnages et de leurs réactions, ou encore de leurs dialogues, et la prévisibilité de la conclusion du livre, font de FAITES VOS JEUX un thriller certes intéressant dans ses intentions, mais qui se rate complètement dans ce qu'il est véritablement, et s'oublie hélas bien vite.

Yannik Vanesse
17/07/2016
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
AUTEUR DE L'ARTICLE: Yannik Vanesse
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Les Sentiers de la haine
Holocauste Nazi
Savage Weekend
Le Pionnier de l'espace
Le Scorpion Rouge
Alien, le Huitième Passager
Cannibal Holocaust
Halloween (John Carpenter)
Le Masque du Démon
Zombie

Vous aimez Faites Vos Jeux ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €