Fatal Contact

Underground Fist - Black Fist


ORIGINE
Hong Kong
Fatal Contact Affiche

ANNEE
2006
REALISATION

Dennis Law

INTERPRETES
Jackie Wu Jing
Miki Yeung
Lam Suet
Andy On
Ronald Cheng
Critique Fatal Contact
{Photo 1 de Fatal Contact} De FATAL CONTACT, l'amateur espérait une petite série B nerveuse alignant les combats variés sur une trame scénaristique tout droit héritée d'un film des années 80, à l'image de ceux ayant rendus célèbre Jean-Claude Van Damme. Malheureusement, le résultat n'est pas à la hauteur de ces attentes. L'intrigue, pourtant, ne cherche pas bien loin l'inspiration puisqu'elle a déjà été utilisée dans un nombre incalculable de "films de bastons". Un jeune homme (Jacky Wu Jing) se voit contraint de participer à des combats martiaux clandestins contrôlés par des individus peu recommandables. Tous les clichés sont présents, y compris l'inévitable moment où les patrons mafieux dema{Photo 2 de Fatal Contact} nde à notre jeune surdoué de se "coucher"...

Bref, pas de quoi passionner un spectateur qui en a vu d'autres. Or, FATAL CONTACT ne dispose pas de beaucoup d'autres atouts pour convaincre: l'interprétation est un peu forcée, le rythme pas vraiment soutenu (le film, d'une durée de près de 2 heures, est clairement trop long!) et la mise en scène ne parvient pas à exploiter le potentiel martial d'un acteur pourtant doué.

Grand champion, Jackie Wu Jing, aujourd'hui âgé de 33 ans, a débuté par le TAI CHI 2 de Yuen Woo Ping avant de participer à quelques productions prestigieuses (quoique décevantes) comme LEGEND OF ZU, DRUNKEN MONKEY ou, plus récemment, THE TWINS MISSION{Photo 3 de Fatal Contact} . Il a connu la consécration en incarnant le méchant sadique de l'excellent S.P.L., auquel FATAL CONTACT tente maladroitement de se mesurer.

Si Wu Jing assure un niveau assez élevé lors des combats, il faut reconnaître que ces derniers s'avèrent un poil décevants: trop courts et trop peu nombreux, pas vraiment originaux en dépit de chorégraphies soignées, ils restent cependant l'attraction première du métrage. Mais n'en constituent pas l'essentiel! Tout l'aspect dramatique, pour ne pas dire mélo et tire larmes, occupe en effet la plus grande partie du temps de projection et l'ensemble paraît fort lourd. Le cinéaste n'hésite d'ailleurs pas à balancer un final tellem{Photo 4 de Fatal Contact} ent "sortez vos mouchoirs" qu'on se demande comment c'est permis, à part dans les mélos bollywood les plus flamboyants on avait plus vu autant de bons sentiments et d'appel du pied à faire pleurer dans les chaumières depuis...bien longtemps!

Pour ménager le public, Dennis Law tente aussi d'agrémenter ce FATAL CONTACT de comédie mais, franchement, rien n'est vraiment très drôle et l'humour est même parfois navrant.

Longuet, répétitif, dénué de la moindre progression dramatique, le film place son meilleur moment (une bonne bagarre sans règles) en son milieu, histoire de réveiller un public sans doute assoupi. Sans être complètement nul, FATAL CONTACT est donc plutôt ennuyeux, voire même mauvais. Il apparaît également un peu vain et prétentieux, comme si ses concepteurs avaient décidés d'adjoindre une poignée de séquences viriles à un mélodrame mal fichu pour appâter un plus large public.

On eut aimé trouvé FATAL CONTACT sympathique et on eut sans doute voulu que Wu Jing s'impose et devienne (comme il le dit peut-être ironiquement dans le film!) le "nouveau Jet Li". Malheureusement, ce n'est pas cette médiocre production qui parviendra à lui offrir la reconnaissance qu'il mérite. Un beau coup dans l'eau et une terrible déception pour tous ceux qui, depuis 2 ans, bavait devant l'excellent trailer disponible sur le Net.

Dommage!

Frédéric Pizzoferrato
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Asian Scans
AUTEUR DE L'ARTICLE: Frédéric Pizzoferrato
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Body girls
Let's get physical
Cheeseburger Film Sandwich
3 pistolets contre César
Comment claquer un million de dollars par jour
Edward aux Mains d’Argent
Evil Dead
Le Seigneur des Anneaux
Rocky Horror Picture Show
The Killer


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Fatal Contact DVD Toutes zones 13.95 €
Vous aimez Fatal Contact ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette FATAL CONTACT - DVD  Toutes zones
    DVD Toutes zones
    13.95€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €