Flesh Eating Mothers


ORIGINE
USA
Flesh Eating Mothers Affiche

ANNEE
1989
REALISATION

James Aviles Martin

INTERPRETES
Robert Lee Oliver
Donatella Hecht
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse

Critique Flesh Eating Mothers
{Photo 1 de Flesh Eating Mothers} Dans une petite ville américaine, les mamans deviennent enragées et cannibales. Les enfants vont alors se souder pour guérir leurs mères devant l'incrédulité des autres adultes.

Flesh Eating Mothers est un film issu du circuit indépendant, au budget donc très faible. Il est très conventionnel, bien que les pressions soient moins importantes dans ce genre de production. Dès le départ on est déçu par le manque d'originalité, d'autant plus que l'objectif n'était décidément pas, ici, de se démarquer des séries B ou A américaines. On y trouve en effet tout ce quiexaspère dans le cinéma US, entre autres l'humour, omniprésent et faible. Et bien sûr, les habituels teenagers, toujours aussi prise de tête avec leur habituel problème existentiel que sont leurs relations avec le sexe opposé et leurs parents.

Parfois le film ose, et on se prend alors à espérer, comme en témoigne cette scène d'infanticide qui détonne particulièrement dans le reste du film très propre et conformiste. L'originalité n'est ici pas de mise. De plus, le scénario est loin de faire preuve de logique. Personne ne croit évidemment les adolescents, qui, d'ailleurs, ne semblent pas non plus traumatisés par les pulsions cannibales de leurs mères. Les scènes s'enchaînent mal et l'ennui s'installe rapidement. On a l'impression d'avoir déjà vu le film.

Flesh Eating Mothers traite du problème parents - enfants en prenant le parti des jeunes. Ceux-ci se regroupent pour raisonner les adultes. Ils y arriveront bien sûr grâce à un antidote efficace, et tout rentrera dans l'ordre. Les génitrices pardonnent tout aux enfants et les serrent dans leurs bras. L'amour entre les mères et les enfants est plus fort que tout,semble vouloir nous dire le réalisateur. Difficile à avaler quand on a vu les atrocités qu'elles ont commises.

Les effets gore, quant à eux, sont rares et de piètre qualité. On notera tout de même une mâchoire s'ouvrant en grand pour avaler un bras, un flic massacré par les mamans, un chat écartelé, ainsi qu'un autre effet, celui-ci par contre impressionnant: un mari est assis dans un lit près de sa maîtresse, et celle-ci lui arrache la peau du visage. L'effet est fort mais la scène qui marque la fin du film est aussi vue et revue.

Pour finir cette critique, on notera quand même deux moments originaux et comiques: Les scientifiques observent le virus au microscope et on le voit agir en forme de dessin animé. Ensuite, tout au début du film, un chasseur voit des traces de sang à ses pieds, il lève la tête et s'aperçoit alors avec stupéfaction qu'il lui manque un bras.

Flesh Eating Mothers est donc surtout un film sans surprise qui n'a sans doute que le mérite de n'avoir pas peur du ridicule, particulièrement lorsque les enfants sont obligés d'enfoncer des seringues dans les fesses de leurs mères pour les guérir.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°3
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Indie Eye

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Flesh Eating Mothers BLURAY Zone B 15.50 €
Flesh Eating Mothers DVD Zone 2 13.50 €
Flesh Eating Mothers (blu-ray+dvd) BLURAY Zone B 29 €
Flesh Eating Mothers Epuise/out Of Print VHS NC €
Vous aimez Flesh Eating Mothers ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Flesh Eating Mothers - BLURAY  Zone B
    BLURAY Zone B
    15.50€
  • Pochette Flesh Eating Mothers - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    13.50€
  • Pochette Flesh Eating Mothers  (Blu-Ray+DVD)  - BLURAY  Zone B
    BLURAY Zone B
    29€
  • Pochette Flesh Eating Mothers  Epuise/out Of Print - VHS
    VHS
    NC€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €