Fortissimo !


Fortissimo ! Affiche

LITTÉRATURE
Critique Littéraire Fortissimo !
De temps en temps un éditeur courageux retente l'aventure de la traduction française des fumetti, la B.D italienne. Hélas (sauf à l'époque glorieuse des petits formats pour ados ou adultes), à chaque fois, c'est l'échec et des B.D aussi géniales et importantes que DYLAN DOG ou MARTIN MYSTERE ne parviennent pas à faire leur trou dans un marché saturé de franco-belge, de comics et de mangas. Impossible de savoir pourquoi. La qualité (dessins, scénarios) est là et, pour un prix très raisonnable, les italiens offrent un nombre de pages infiniment supérieur à celui de la concurrence.

Aujourd'hui, ce sont les éditions CLAIR DE LUNE qui se risquent dans le créneau avec notamment des traductions de TEX, le célèbre pistolero de BONELLI. Un mythe en Italie, comme DIABOLIK qu'on aimerait revoir. Citons aussi le psycho-thriller surnaturel, LES YEUX ET L'OMBRE, à l'excellente réputation.

Plus excitant encore, CLAIR DE LUNE sort aussi un joyau du weird western bourré de zombies jusqu'à la gueule, une oeuvre du très bon ROBERTO RECCHIONI (JOHN DOE) On n'a pas eu un tel plaisir de lecture dans ce genre marginal depuis le superbe western horrifique de JOE LANSDALE, LA MORT DANS L'OUEST. JE TUERAI ENCORE BILLY THE KID (200 pages !) est un must.

NOIR SUR BLANC (329 pages !) est un remarquable recueil de nouvelles fantastiques, parfois bien méchant, aux dessins absolument superbes de GIUSEPPE MANUNTA. Une pierre dans le jardin de ceux qui contestent cette qualité graphique aux Italiens. Les temps ont bien changé depuis les ELVIFRANCE ! Le fumetto vaut n'importe quel album franco-belge avec un sytème d'écriture (studio) et des rythmes de parution proches du comics.

CLAIR DE LUNE prend même le pari de présenter une série à son premier numéro, l'excellente DAMPYR. Une B.D d'horreur sur les vampires (mais pas seulement) dont le premier volume est à posséder absolument. C'est un pur chef d'oeuvre (ce sera moins vrai ensuite, mais c'est naturel : il y a plus de 100 numéros en Italie !). Un Dampyr affronte des créatures de la nuit en pleine guerre civile. Cette B.D très violente est aussi un témoignage implacable sur les horreurs de la guerre.

Le cinéma-bis italien est peut-être mort, mais son esprit survit dans le fumetto. Aujourd'hui, la B.D de genre made in Italy est de retour en France. Refuser de la fréquenter serait un péché.


Informations

Patryck Ficini
14/01/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'Ombre Noire
Le Cabinet du Diable
Les Prédateurs de l'Ombre
Pont-Saint-Esprit, les cercles de l'enfer
Tequila Molotov pour OSS 117
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Vous aimez Fortissimo ! ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €