Freeze Me


ORIGINE
Japon
Freeze Me Affiche

ANNEE
2000
REALISATION

Takeshi Ishii

Critique Freeze Me
Une jeune femme jadis violée par trois hommes, retrouve cinq ans plus tard ses agresseurs. Un accident inattendu la fera basculer dans la folie. Dès lors, elle décide de se venger de ses bourreaux, un à un, conservant les cadavres de ceux-ci dans de gigantesques frigos qui meublent son appartement.

FREEZE ME est un catalogue de toutes les obsessions de Takeshi Ishii : la femme martyre, la vengeance, le viol... Les artifices de mise en scène tape-à-l'œil chers au réalisateur sont appuyés ici par un récit original qui n'est pas sans rappeler le CANNIBAL MAN (1972) d'Eloy de la Iglesisa. Plutôt bien construit donc, malgré quelques défauts scénaristiques (pourquoi l'héroïne n'appelle-t-elle jamais la police? Si un lecteur trouve la réponse, il gagne un abonnement à vie à « Sueurs Froides » !!!!). Ce film bénéficie également du charisme de son interprète principale, la charmante Inoue Harumi, qui n'a aucun mal à rendre son personnage attachant. Chaque scène de meurtre, assez brutale, en devient jouissive. Voir cette jeune femme d'apparence fragile massacrer descrétins machos est en effet abso-lument réjouissant. D'ailleurs, comme moi, vous n'imaginiez pas les dégâts que pouvait faire une bouteille pleine d'eau assénée violemment sur un crâne vide. Il reste qu'arrivé à un certain stade, le film commence à tourner au procédé, et malgré quelques belles trouvailles (les frigos-cercueils utilisés comme tables de chevet, les monologues que l'héroïne entretient avec ses « amis », doublement refroidis, devenus inoffensifs, donc amicaux), l'ennui guette, mais ne nous rattrape jamais tout à fait. Jusqu'au final, en forme d'hommage à la femme du réalisateur, décédée d'un cancer après la fin du tournage, le personnage principal nous quitte discrètement, comme désintégré par sa folie.

David Meadeb, Johannes Roger
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°11
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Asian Scans
AUTEUR DE L'ARTICLE: David Meadeb, Johannes Roger
SES DERNIERS ARTICLES
Black Angel


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Freeze Me DVD Zone 2 19 €
Vous aimez Freeze Me ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Freeze Me - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    19€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €