Girls School Screamers


ORIGINE
USA
Girls School Screamers Affiche

ANNEE
1986
REALISATION

John P. Finnegan

INTERPRETES
Sharon Christopher
Mari Butler
Peter Cosimano
Critique Girls School Screamers
{Photo 1 de Girls School Screamers} De jolies jeunes filles, premières de la classe et pensionnaires d'une école religieuse, sont sélectionnées pour procéder à un inventaire chez un riche collectionneur. La maison dans laquelle elles sont censées travailler est naturellement complètement isolée. Rapidement, elles apprennent qu'une autre jeune fille, également pensionnaire de leur école, a trouvé la mort dans cette même maison il y a plusieurs dizaines d'années. L'une des filles, Elizabeth, découvre justement le journal intime de la défunte ainsi qu'un tableau la représentant. Le plus étrange est que le portrait lui ressemble comme deux gouttes d'eau !

Brrr... On en a des frissons dans le dos ! Ce qui caractérise le catalogue Troma, c'{Photo 2 de Girls School Screamers} est le côté Z, le mauvais goût et la gratuité des films qui y figurent. De ces trois caractéristiques singulières, GIRLS SCHOOL SCREAMERS ne peut se targuer de ne posséder que la première.

GIRLS SCHOOL SCREAMERS est assurément un film qui ne tient pas ses promesses. Je ne pense pas être le premier ni le dernier à l'avouer, mais, dans ma prime jeunesse, l'affiche m'avait beaucoup fait fantasmer. Je bavais radicalement devant mon Mad Movies qui arborait ce chef-d'œuvre de marketing sur l'une de ses pages. Les années passent, le film reste inédit, je comprends en grandissant qu'il ne faut pas se fier aux affiches, et j'oublis donc ce fameux GIRLS SCHOOL SCREAMERS. Mais voilà, Uncut Movies annonce{Photo 3 de Girls School Screamers} la sortie du film et me donne ainsi l'occasion de réaliser mon fantasme. Et c'est dans ce genre de situation que l'on comprend pourquoi les fantasmes doivent rester inassouvis. En fait, la fameuse personne horriblement défigurée présente sur l'affiche n'apparaît, pour tout vous dire, que 3 courtes secondes en tout début de film, et d'une manière on ne peut plus gratuite. On pourrait placer cette séquence d'ouverture au début de n'importe quel film fantastique, elle ne semblerait jamais hors sujet. La suite est du même niveau... et bla et bla, et bla et bla. Ca cause, ça discute et il ne se passe rien sur au moins une bonne heure. On comprend mieux alors pourquoi ce film a mis près d'une décade à trouver un éventuel acquéreur. Pourtant, même en refusant de s'aventurer sur les chemins du gore, le film aurait pu être, quand même, un peu intéressant grâce à son intrigue sympathique. Son sujet axé sur la réincarnation reste en effet une valeur sûre quand il s'agit d'amener un petit suspense. Mais non, le réalisateur est décidément trop incapable et échoue à créer une quelconque atmosphère. Cependant, il n'est pas le seul à blâmer. En effet, toutes les filles refusent de se dévêtir. Pourtant, avec une telle accroche, un tel titre et un logo Troma trônant sur l'affiche, on pouvait sérieusement espérer admirer au moins un nichon, voire peut-être même deux.... Ca nous aurait permis de passer le temps agréablement.

Le film offre néanmoins quelques effets un peu gores (dont une électrocution franchement sympathique), mais cela ne change rien au fait qu'il reste médiocre, pas intéressant pour un sou et ennuyeux.

Le film est présenté en format 4/3. L'image fait apparaître de nombreux défauts de compression. Elle reste néanmoins acceptable même si le fait qu'elle soit trop sombre (en particulier lors de la fameuse scène d'électrocution) est vraiment dommage. La seule piste audio qui accompagne le film est la version originale. Elle remplit simplement son office. Parmi les bonus, on trouve les habituelles bandes-annonces du film et galeries photos. A noter également une avalanche d'affiches des films Troma.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°20
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Girls School Screamers DVD Zone 2 10 €
Vous aimez Girls School Screamers ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Girls School Screamers - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    10€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €