Gore not dead

Les chats attaquent !


LITTÉRATURE
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Trois autres Romans Erotiques de la Brigandine
Massacre à Odessa
Heca-Tomb
Johnny Metal et le Dé de Jade
Wake the Dead
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Critique Littéraire Gore not dead
Et oui, Peter Cushing avait bien raison dans LES CHATS DU DIABLE !

PATRICE HERR SANG nous le confirme chez TABOU/VERTIGES avec LES GRIFFES DE SANG, un super petit bouquin bien gore (sans doute écrit pour la célèbre collection puisqu'il se déroule en 1986 !) avec des chats meurtriers. Voilà qui va plaire aux amoureux des chats comme à ceux qui en ont la phobie ! HERR SANG, déjà auteur pour GORE de LA GALERIE DES HORREURS, pur chef d'œuvre d'horreur esthétique, se livre à un jeu de massacre ultra sanglant sur fond de carnaval (fête qui donne lieu à de très belles scènes). Un peu comme le bon CARNAVAL DES VAMPIRES de FRANK HENRY qui se déroulait à Nice. Mais la comparaison s'arrête là puisque LES GRIFFES DE SANG appartient avant tout au sous-genre des agressions/invasions animales. Il pourrait même être la réponse française, surnaturelle et féline au superbe RATS de JAMES HERBERT - bouquin-phare qui donna lieu à une trilogie (ainsi qu'à un médiocre film de ROBERT CLOUSE) et à des imitations (LA MORT VISQUEUSE 1 et2, de SHAUN HUTSON). Le genre eut même son spécialiste, GUY N. SMITH (les fameux CRABS, hélas jamais traduits en France) !

LES GRIFFES DE SANG, c'est du tout bon. Ca fait longtemps que l'horreur à la française n'avait pas autant fait couler le sang ! Dommage que TABOU (hélas plus spécialisé dans l'érotisme) ne semble sortir qu'un gore par an, pour l'instant. Ce qui est sûr c'est qu'on n'en finit plus de regretter le vrai Fleuve Noir et son apport monumental à la littérature populaire française. TABOU, comme RIVIERE BLANCHE ou BALEINE, reprennent le flambeau avec leurs moyens, qu'ils en soient remerciés !


Informations

Patryck Ficini
14/03/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
Vous aimez Gore not dead ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €