Goregoyles - First Cut


ORIGINE
USA, Canada
Goregoyles - First Cut Affiche

ANNEE
2003
REALISATION

Augustine Arredondo
Kevin J. Lindenmuth

INTERPRETES
Sebastien Croteau
Robert Harvick
Nathan King
Oto Brezina
Brendan McNamara
Critique Goregoyles - First Cut
{Photo 1 de Goregoyles - First Cut} Gore is not dead ! Voilà le slogan en guise de promesse de GOREGOYLES. Après URBAN FLESH, TIME ENOUGH et BEAST, Alexandre Michaud vient de mettre en branle un nouveau projet avec l'aide d'Augustine Arredondo. L'idée est de créer un nouveau concept de série. GOREGOYLES - FIRST CUT est donc la première anthologie d'une série qui devrait sortir au rythme de un dvd par an, chaque dvd regroupant deux moyens métrages.

Dans cette première édition, GOREGOYLES propose un film d'Augustine Arredondo et un autre de Kevin J. Lindenmuth. Bon, précisons-le tout de suite, les deux film{Photo 2 de Goregoyles - First Cut} s ne sont pas véritablement gores et s'avèrent très gentillets. L'intérêt est heureusement ailleurs.

Dans Holy Terror d'Augustine Arredondo, un homme, possédé par un démon est pourchassé par les représentants de diverses églises (catholiques, satanistes...). Tous veulent sa peau ! L'idée de base est originale, malheureusement, le film manque singulièrement de rythme. Ca discute beaucoup, énormément même. Certes, les acteurs sont bons, mais était-ce une raison suffisante pour les rendre aussi bavards ? Holy Terror se rattrape néanmoins grâce à quelques effets gores et scènes brutales plutôt sympathiques.{Photo 3 de Goregoyles - First Cut} Même si cela reste très sobre (en dehors d'une éventration), c'est suffisamment bien fait pour être efficace. La réelle qualité de ce film réside néanmoins dans sa photographie. Augustine Arredondo réussit ici quelque chose de vraiment splendide et le film est absolument magnifique à regarder.

L'histoire de Berzerkers est complétement différente. Dans ce film signé Kevin J. Lindenmuth (ADDICTED TO MURDER, la série des ALIEN AGENDA, RAGE OF THE WEREWOLF et tellement d'autres), les zombies ont envahi la terre et nous suivons des rescapés qui se sont réfugiés dans les bois. C'est du Lindenmu{Photo 4 de Goregoyles - First Cut} th tout craché ! C'est pas intéressant, la chute est bidon, c'est filmé et interprété comme un sac. Berzerkers se veut un hommage à Fulci mais ça ressemble bien plus au MANOIR DE LA TERREUR (NIGHTS OF TERROR) d'Andrea Bianchi, le talent en moins. Ajoutons qu'il n'y a naturellement pas une once de gore dans ce court-métrage qui ne peut se targuer que d'avoir des masques de zombies mignons et une héroïne à gros seins, mais avare de sa personne.

Quand on apprend que ce FIRST CUT devait au départ contenir des films d'Augustine Arredondo et d'Alexandre Michaud mais que ce dernier n'a pas pu boucler le sien dans les temps, on peut imaginer que Berzerkers fait plus office d'ersatz que de véritable œuvre originale pour la série.

Bien sûr, Berzerkers reste sympathique car il ne se prend nullement au sérieux, mais plus de soin apporté à cet hommage destiné à Lucio Fulci aurait pu éviter à ce dernier de se retourner dans sa tombe. Le véritable intérêt de cette anthologie repose donc principalement sur le film d'Augustine Arredondo. Celui-ci ne souffre finalement que d'un manque de rythme. Même si ce défaut l'handicape beaucoup, on peut porter des espoirs sur ce jeune réalisateur indépendant !


22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°21
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Indie Eye

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Goregoyles DVD Zone 1 35.10 €
Vous aimez Goregoyles - First Cut ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette GOREGOYLES - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    35.10€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €