Green River Killer


ORIGINE
USA
Green River Killer Affiche

ANNEE
2005
REALISATION
Ulli Lommel
INTERPRETES
George Kiseleff
Jacquelyn Horrell
Georgina Donovan
Naidra Dawn Thomson
Critique Green River Killer
Ulli Lommel, réalisateur ultra-prolifique, nous revient avec son nouvel opus. Olivia et The Devonsville terror, ses précédents films édités en DVD, montraient sa volonté de faire avec chaque nouvelle oeuvre quelque chose d'original. Mais, à chaque fois, ses films souffrent d'un manque de rythme essentiellement dû aux ridicules budgets dont il dispose. Ce nouveau film ne déroge pas à la règle, et possède les mêmes qualités et défauts que ses prédécesseurs.

Green River Killer nous narre les déboires de Gary Ridgway, tueur en série qui sévit aux Etats-Unis près de Seattle, et qui défraya la chronique à cause du nombre incroyable de meurtres auxquels il s'adonna (le chiffre exact est d'ailleurs encore inconnu). A la manière d'un Henry, portrait of a serial killer, on suit donc les pérégrinations de Gary, que ce soit au travail, au sein de sa famille ou bien dans sa vie de psychopathe notoire.

Ulli Lommel tourne en vidéo et pour pas un rond un film auquel il semble vouloir donner un aspect réaliste. En effet, sa manière de s'attarder sur des moments banals de la vie de son personnage, tels que ses relations avec ses collègues de travail ou bien ses disputes conjugales, montre que plutôt que de faire de ce tueur un monstre sanguinaire comme dans la plupart des films sur le sujet, le réalisateur choisit de lui donner un côté humain, et d'expliquer ce qui a pu le conduire à agir de la sorte.

La multiplicité des points de vue témoigne aussi de cette volonté de coller à la réalité. Le point de vue principal reste celui du tueur, par le biais d'une voix-off omniprésente. Mais on assiste aussi à l'enquête menée par la police, parsemée d'interrogatoires des différents protagonistes, aux états d'âme de sa femme, et même à certaines images d'archives nous montrant le vrai Gary Ridgway.

La démarche de Lommel semble donc des plus honorables. Mais à trop vouloir bien faire, le réalisateur s'emmêle les pinceaux. Cette volonté d'assembler tous ces éléments est clairement trop ambitieuse au vu du budget du film, et Lommel, comme handicapé par toutes ses idées, a bien du mal à se dépêtrer de cette situation et n'arrive pas à donner à son oeuvre une vraie consistance. Ce qui avait donc pour but de rendre Green River Killer cohérent provoque l'effet inverse, et morcelle complètement le film. Le rythme est ainsi des plus instables car la narration ne va pas à l'essentiel et s'attarde trop sur des moments sans intérêt.

Le film souffre énormément de ce manque de rythme qui met en exergue la piètre qualité du jeu des acteurs ainsi qu'une mise en scène très peu soignée. Lommel choisit des effets de montage qui laissent vraiment perplexe (comme les multiples angles de vue sur une même action qui se succèdent par des fondus indigestes) et qui rajoutent un côté amateur qui n'est pas vraiment utile.

Quelques courtes scènes où l'on peut voir de bien jolies actrices dénudées auraient pu sauver l'ensemble. Mais là encore, le film pèche par le manque de soin qui est attribué à ces scènes, qui à chaque fois se terminent par le meurtre des filles. Aucune de ces séquences ne retient l'attention, et là où le réalisateur aurait pu déranger (en soulignant par exemple d'avantage l'ambiguïté du rapport entre le sexe et la violence), il ne fait que provoquer l'ennui.

Tout n'est pas à jeter dans ce film, qui se laisse cependant difficilement regarder du fait de ses nombreux défauts. Il est clair que Lommel a souffert du trop mince budget qui lui a été accordé, et qu'avec un peu plus, il aurait pu s'en tirer beaucoup mieux. Tout semble en effet avoir été fait dans la précipitation, et c'est bien dommage, parce que les idées ne manquent pas.

Jérémie Vey
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°30
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: Jérémie Vey
SES DERNIERS ARTICLES
Hanzo The Razor
Election
The Tiger Blade
Cerberus
Neighbor n°13


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Green River Killer DVD Zone 1 21 €
Green River Killer DVD Zone 2 18.50 €
Vous aimez Green River Killer ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Green River Killer - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    21€
  • Pochette Green River Killer - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    18.50€
Moteur de recherche