Gun Crazy 2

Gun Crazy 2 - Beyond the Law


ORIGINE
Japon
Gun Crazy 2 Affiche

ANNEE
2002
REALISATION
Atshushi Muroga
INTERPRETES
Rei Kikukawa
Toshiya Nagasawa
Kaori Shimamura
Michihiro Yamanishi
Osamu Shimizu
Shuri Takahashi...
Critique Gun Crazy 2
{Photo 1 de Gun Crazy 2} Une avocate ébranlée dans ses convictions prend maintenant les armes pour tuer ceux qui échappent à la justice.

Afin d'apprécier à sa juste valeur la série des GUN CRAZY, il faut bien prendre conscience du système économique dont elle est issue, à savoir le V-Cinema. C'est un système qui se rapproche du DirectToDvd Occidental, auquel s'ajoutent des conditions de tournage dignes de l'amateurisme. A cela, nous rajoutons l'appartenance de la série à ce genre très populaire au Japon du « Female with guns » : le concept est de raconter une histoire où une femme se retrouve à prendre le{Photo 2 de Gun Crazy 2} s armes pour une quelconque raison.

Cette structure permet des variations intéressantes basées sur le changement de sexe du personnage principal. Alors que le premier volet s'apparentait à un remake de POUR UNE POIGNEE DE DOLLARS, le second volet flirte plutôt avec le canevas du vigilante movie, ou film d'auto-défense. Dans celui-ci, nous voyons un individu confronté à la violence du monde contemporain, qui, après avoir découvert l'incapacité du système judiciaire à assumer son rôle, décide de prendre les armes pour se faire justice lui-même. Le film qui constitue le classique incon{Photo 3 de Gun Crazy 2} tournable du vigilante movie est LE JUSTICIER DANS LA VILLE avec Charles Bronson. Néanmoins, nous pouvons trouver d'autres similitudes entre ce GUN CRAZY et figures du film d'auto-défense : VIGILANTE de William Lustig (où un homme rejoint une milice pour se venger de la mort de son enfant) ou encore L'INSPECTEUR HARRY de Don Siegel.

De ces trois long-métrages, BEYOND THE LAW reprend plusieurs scènes qui résonnent en figures imposées : l'avocate désabusée par le système judiciaire renvoie au personnage de Clint Eastwood chez Siegel ; le groupuscule de justiciers évoque VIGILANTE ; l{Photo 4 de Gun Crazy 2} e fonctionnement du système judiciaire est semblable à celui qui est représenté dans UN JUSTICIER DANS LA VILLE...

Cependant, le réalisateur Atshushi Muroga ne se contente pas d'aligner mécaniquement ces situations devenues des clichés. En fait, on remarque même des améliorations par rapport au précédent volet : Muroga exploite visuellement le décor citadin qui lui est offert, le montage est plus efficace, les chorégraphies sont plus soignées et moins nombreuses, la caméra tremble moins... Il s'offrira même une très sympathique scène de suspense dans laquelle notre avocate, devenue sniper l'espace de quelques minutes, hésite à appuyer sur la gâchette.

Grâce à une durée relativement courte (le métrage dépasse à peine les 60 minutes), GUN CRAZY 2 n'accuse pas (ou si peu) de temps mort. Le format se veut franc, et il rentre vite dans le vif du sujet pour ne plus le lâcher. Si l'on concède un minimum d'indulgence pour les nombreux clichés utilisés, il faut reconnaître le savoir-faire de Muroga, qui parvient à montrer de plus en plus d'aisance derrière la caméra. Par conséquent, dans la mesure de ses moyens, la série des GUN CRAZY affiche une tendance à se bonifier.

André Côte
12/04/2010
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Asian Scans
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Côte
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
DreamScape
Mama
Cloud Atlas
Hansel et Gretel, Witch Hunters
The Bay
Dark City
Ed Wood
Le Crime Farpait
Le Sixième Sens
Spider-Man 3


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Gun Crazy 2 : Beyond The Law DVD Zone 1 15.50 €
Vous aimez Gun Crazy 2 ?
Trailer Gun Crazy 2
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Gun Crazy 2 : Beyond The Law - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    15.50€
Moteur de recherche