Heartstopper


ORIGINE
Canada
Heartstopper Affiche

ANNEE
2006
REALISATION

Bob Keen

INTERPRETES
Meredith Henderson
Nathan Stephenson
James Binkley
Robert Englund
Critique Heartstopper
{Photo 1 de Heartstopper} Ecrite par Warren P. Sonoda, auteur d'un respectable 5IVE GIRLS chroniqué ici même et réalisé par le maître anglais du maquillage, Bob Keen, cette série B part avec un petit avantage.

Après son exécution, le corps du tristement célèbre serial killer Chambers est envoyé dans un hôpital pour une autopsie. Mais Chambers, adepte de la magie noire et surnommé Heartstopper pour sa propension à arracher le cœur de ses victimes, revient à la vie. Durant toute une nuit de tempête, il n'aura de cesse de poursuivre une jeune patiente de l'hôpital candidate idéale selon lui à abriter son âme. Et quiconque se dressera sur son chemin se verra radical{Photo 2 de Heartstopper} ement éliminé.

De ce pitch sympathique, situé quelque part entre le SHOCKER de Wes Craven et TERREUR A L'HOPITAL CENTRAL et son Michael Ironside en transe morbide, il en ressort un métrage plus nuancé.

Alors certes, pour peu que l'on soit coutumier de ce type de film, l'idée d'une course poursuite en huis clos (l'hôpital est un ancien asile psychiatrique et ne compte que très peu d'issues) est très séduisante, d'autant que de nombreux effets gores viennent pimenter le tout : les cœurs arrachés foisonnent (même si, budget oblige, c'est à chaque fois le même), le sang éclabousse méchamment et quelques bonnes idées bien déviantes évitent{Photo 3 de Heartstopper} aux plus blasés de soupirer. Les maquillages sont réussis et l'expertise du réalisateur en la matière n'y est sûrement pas pour rien.

En effet, la mise en scène assure un minimum en instaurant dès le départ une certaine ambiance, mais beaucoup trop de clichés viennent ensuite parasiter l'ensemble. Passons donc sur la nuit d'orage et son cortège d'éclairs bons à faire sursauter la ménagère, passage obligé dont il est permis de se délecter.

Le premier reproche est le choix des personnages principaux, une ado 'borderline' et un 'sidekick' black, faux délinquant mais vrai gentil, qui a toujours le bon mot.

C'est bien dommage car les comédiens{Photo 4 de Heartstopper} qui jouent les deux héros sont convaincants avec, dans un petit rôle, un Robert Englund parfait et, pour une fois, pas cabotin pour un sou.

Le boogeyman, quant à lui, malgré une voix d'outre tombe à faire frissonner un igloo ne parvient pas à faire oublier ses illustres prédécesseurs dans ce type de rôles, Mitch Pileggi en tête dans la peau du Horace Pinker de SHOCKER.

La suite se corse lorsque le métrage se lance dans le film de couloir, sous prétexte de slasher hospitalier. A partir de là, la tension se relâche immanquablement, les personnages semblent tourner en rond et la mécanique à vide, enchaînant les lieux communs tels que la coupure de courant ou les flashs prémonitoires dont la présence s'avère plus que discutable.

Des personnages secondaires apparaissent alors mais sont bien vites éliminés lors de séquences certes plaisantes, mais pas forcément nécessaires à l'avancée de l'histoire.

Il en résulte donc un métrage bancal. Certes sympathique par son côté série B totalement assumé qui réserve son lot d'effets et se paye, en la présence de Robert Englund, une légende du fantastique. Mais gênant par son utilisation de tous les clichés du genre, mis en avant comme s'ils s'agissaient d'innovations flagrantes sans compter un twist final tellement convenu qu'il frise l'indécence.

Nassim Ben Allal
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Review
AUTEUR DE L'ARTICLE: Nassim Ben Allal
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
John dies at the end
Cul-de-sac
Répulsion
La charge de la brigade légère
Mondwest
Les Aventures de Jack Burton
Les Frissons de L’angoisse
The Killer
The Thing
Y’a-t-il Un Pilote Dans L’avion?


Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Heartstopper DVD Zone 2 18 €
Heartstopper DVD Zone 2 10 €
Heartstopper (flatline) DVD Zone 1 25.35 €
Heartstopper (heart) DVD Zone 1 25.35 €
Vous aimez Heartstopper ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette Heartstopper - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    18€
  • Pochette Heartstopper - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    10€
  • Pochette Heartstopper (Flatline) - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    25.35€
  • Pochette Heartstopper (Heart) - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    25.35€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €