Heavy metal (interdit aux fillettes !)


Heavy metal (interdit aux fillettes !) Affiche

LITTÉRATURE
Critique Littéraire Heavy metal (interdit aux fillettes !)
Il fut un temps farouche où la fantasy se déclinait principalement dans un style howardien. Les exemples à suivre étaient alors Conan ou Kull les barbares. La fantasy était héroïque, on parlait aussi de sword and sorcery, ce qui voulait tout dire. L'accent était mis sur la violence et la sauvagerie, c'était vraiment de la fantasy pour mecs, virile et brutale. Dans les mondes rêvés par le génial R.E HOWARD et ses suiveurs, un elfe ou un Hobbit à la TOLKIEN ne tiendraient pas cinq minutes. Dans les années 70-80, la fantasy qui marchait, c'était surtout ça. En littérature, il y eut les peu inspirés THONGOR, KOTHAR, BLADE (la série de romans de gare franco-américaine), àla limite du sous-produit, mais aussi le génial IMARO, transposition du style howardien dans une Afrique noire phantasmée. En B.D, on peut citer ARAK (le CONAN indien DC COMICS), le franco-espagnol TAAR LE REBELLE, voire LE MERCENAIRE de SEGRELLES. Au cinéma, bien sûr, les italiens ATOR ou GUNAN. Et l'américain DAR L'INVINCIBLE.

Sans oublier tout le fantasy art de FRAZETTA, VALLEJO et consorts, plein de filles plantureuses à genoux devant des combattants baraqués. Une imagerie machiste (bien davantage que la plupart des romans illustrés), qui dut réjouir bien des féministes !

Aujourd'hui la fantasy s'inspire principalement du style TOLKIEN et des jeux des rôles qui en sont les zélés disciples. Peut-être cependant la surproduction en ce domaine commence-t-elle à lasser le public puisqu'on assiste enfin à un retour de la sword and sorcery barbare. A tout seigneur tout honneur, CONAN est aujourd'hui sur le devant de la scène avec BRAGELONNE. Le monde hyborien semble aussi marcher en jeu de rôles et jeu vidéo. Le japonais GUIN SAGA (plus de 100 épisodes !), bourré d'action à craquer, est enfin traduit ; l'influence d'HOWARD y est évidente. Bien dans son époque, la B.D italienne KHOR est tout à la fois l'héritière du SEIGNEUR DES ANNEAUX et de CONAN.

Autre signe révélateur, tandis que l'agréable trilogie RAVEN (une RED SONJA-like) estrééditée, KANE de KARL EDWARD WAGNER débarque enfin après une tentative avortée dans l'œuf il y a une vingtaine d'années.

KANE, un mythe du genre écrit par un grand connaisseur de l'œuvre de R.E HOWARD. Déjà deux volumes sur trois sont sortis chez LUNES D'ENCRE/DENOEL. Dans le vol. 1, LA PIERRE DE SANG, (trop) gros roman à grand spectacle, laisse une impression positive, même s'il ne convainc qu'à moitié. La faute à une écriture très travaillée (pas dans le bon sens), surchargée, et par conséquent trop lourde. Cependant, l'intrigue intéresse et le personnage de KANE fascine. Guerrier intellectuel, c'est carrément lui le super méchant du roman ! Inédit. WAGNER a fait pour l'héroic-fantasy la même chose que SOUVESTRE et ALLAIN pour le policier avec FANTOMAS ! On a aussi un beau personnage de femme-guerrière, qui tombe malgré tout amoureuse de KANE (et vice-versa !).

La fin de LA PIERRE DE SANG décrit des batailles assez incroyables avec des hordes de monstres horribles et de morts-vivants dignes du GO NAGAI des DEVILMAN. Sans doute la sauce sera-t-elle moins indigeste avec les vol. 2 et 3, la nouvelle ou la novella convenant sûrement mieux à KANE.

A lire donc, en attendant un retour d'IMARO de SAUNDERS, dont il resterait des inédits !


Informations

Patryck Ficini
23/06/2008
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
L'Ombre Noire
Le Cabinet du Diable
Les Prédateurs de l'Ombre
Pont-Saint-Esprit, les cercles de l'enfer
Tequila Molotov pour OSS 117
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Vous aimez Heavy metal (interdit aux fillettes !) ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €