Heca-Tomb


ORIGINE
France
Heca-Tomb Affiche

LITTÉRATURE
ANNEE
2017
AUTEUR

Zaroff

Critique Littéraire Heca-Tomb
{Photo 1 de Heca-Tomb} Zaroff (au pseudonyme mythique pour tous les cinéphiles un poil sadiques) revient au gore extrême après ses deux romans publiés chez Trash Editions, NIGHT STALKER et BAYOU.

Zaroff est sans doute la révélation porno gore de cette folle petite maison d'édition qui est à la littérature ce que Uncut Movies est au DVD.

Une nouvelle fois, Zaroff ne recule devant rien dans son dernier forfait, HECA-TOMB.

Ames sensibles s'abstenir. Estomacs sensibles aussi !

Placés sous le signe de Nécrorian, auteur culte chez Gore Fleuve Noir, les romans de Zaroff n'ont pas de limites.

HECA-TOMB peut-être encore moins que les précédents.

Sorte de variation sur BAZAAR de{Photo 2 de Heca-Tomb} Stephen King (de l'aveu même de l'écrivain), HECA-TOMB décrit en long en large et en travers les déchaînements de violence survenant suite à l'écoute d'un CD de metal ultra violent. Le CD passe de mains en mains, comme la WINCHESTER 73 d'Anthony Mann bien connue des amateurs de western américain. Les gens qui en écoutent un seul morceau deviennent fous furieux et hop ! chaque chapitre vire au cauchemar gerbeux et hardgore. On pense aussi à ce film des années 80, BLACK ROSES. D'ailleurs, tout HECA-TOMB est un hommage rétro, puisqu'il se déroule même en 1992, une époque où metal et horreur faisaient bon ménage. La couverture de HECA-TOMB, signée Andrei Bouzikov, évoque d'ailleurs les pochettes les plus infâmes des seigneurs du death et du gore metal d'alors.

L'idée est simple, prétexte peut-être, mais quelle importance ? Le but de l'auteur rejoint celui du lecteur potentiel : aller toujours plus loin. Femmes, enfants, personnes âgées, Zaroff n'épargne personne. Nécrophilie, zoophilie, viols... Le sexe déviant et barbare est roi en ces pages noyées de sang et de sperme. On sait combien la littérature peut aller plus loin que le cinéma. HECA-TOMB en est une nouvelle preuve.

HECA-TOMB, triomphe de la violence gratuite ? Peut-être, sans doute... encore que pas plus que d'autres œuvres du même tonneau. D'autant que nous ne sommes pas dans la tête de l'auteur Zaroff pour en décider et l'affirmer !

On aime ou pas. On lira ou pas. Mais une telle littérature ne peut laisser indifférent. D'autant que Zaroff écrit très efficacement.

Originalité : un CD de Black Zombie Procession est vendu avec le bouquin de 110 pages paru chez ZONE 52 (on lira avec intérêt le fanzine du même nom et notamment son numéro spécial Cannon Films)... On l'aura deviné aisément : c'est le CD de metal furieux qui est écouté par les différents personnages du roman ! la boucle est bouclée.

Le roman est vraiment court car on y trouve aussi une préface cultivée du spécialiste David Didelot (maître d'œuvre du fameux GORE DISSECTION D'UNE COLLECTION). Le papa de VIDEOTOPSIE est désormais indiscutablement lié à tout regain d'intérêt pour le gore littéraire, qu'il défend si bien, mais aussi à toute la nouvelle vague gore actuelle, héritière du Fleuve Noir.

Le livre se conclut sur une tout aussi intéressante postface (forcément !) de Nasty Samy, l'homme à l'origine du projet qui visait à mêler musique qui cogne et littérature qui tache.

On peut lire HECA-TOMB, le livre, en écoutant HECA-TOMB, le CD. Ou séparément. Ce qui est certain c'est que ce projet de dingues mérite toute l'attention des vrais amateurs de gore no limit.

Patryck Ficini
05/03/2017
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Trois autres Romans Erotiques de la Brigandine
Massacre à Odessa
Johnny Metal et le Dé de Jade
Wake the Dead
L'Ombre Noire
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Vous aimez Heca-Tomb ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €