Help Me


ORIGINE
France
Help Me Affiche

LITTÉRATURE
ANNEE
2012
AUTEUR

Gynsterblom Frédéric

Critique Littéraire Help Me
Une jeune femme, membre d'une fondation spécialisée, enquête sur le cas « Légion », peut-être l'une des plus monstrueuses affaires criminelles jamais connues. Qui mêle, dans l'horreur absolue, pédophilie, tortures et meurtres en série. Une affaire étroitement liée à son passé traumatique d'enfant victime.

Ecrire un bon thriller, qui accroche son lecteur dès les premières pages pour ne plus le lâcher, est un exercice plus délicat qu'il n'y paraît de prime abord. Une écriture fluide et efficace est nécessaire, mais aussi un sens du rythme et de l'intrigue. Les auteurs francophones de thrillers se bousculent au portillon et une pointe d'originalité ne fait évidemment pas de mal. Les spécialistes sont nombreux et (souvent) bien armés. On sait qu'on apprécie ici les romans de Sire Cédric, qui a su trouver son style personnel dans cette véritable jungle. Maxime Chattam, Jean-Christophe Grangé ou encore Frank Thilliez sont les maîtres du genre.

Frédéric Gynsterblom, déjà connu des fans pour ses romans d'horreur, s'attaque au (psycho-)thriller avec HELP ME. L'auteur, lecteur des collections Gore, Terreur et Epouvante, est sympathique par son attachement forcené et sincère à l'horreur. Un type de roman qui ne se vend assurément plus aussi bien que dans les années 80-90, notamment porté par des auteurs souvent anglo-saxons. L'idée d'écrire un thriller profondément horrifique et fantastique (qui en ce domaine laisse loin derrière une bonne part de la concurrence) coule (peut-être) de source pour un romancier comme lui. Le genre codifié du thriller (avec ses scènes d'angoisse, son rythme endiablé et ses tueurs en série, entre autres et pour faire simple) peut lui permettre d'élargir son lectorat, en touchant par exemple peut-être davantage des gens qui ne liraient jamais un bouquin étiqueté « horreur pure » (sorcellerie, démons, monstres et compagnie). Nul doute que Frédéric Gynsterblom, comme Sire Cédric avant lui, a saisi tout le potentiel de la chose. Tant mieux !

Avant de parler plus profondément de HELP ME, expédions le sujet qui fâche : trop de coquilles, de fautes qui rendront parfois la lecture un peu gênante aux plus maniaques. Vraiment dommage, ce manque de relecture, car Gynsterblom écrit bien, il possède une vraie plume de conteur, agréable et prenante. Peut-être que ce roman, paru aux éditions Edilivre, n'a pas bénéficié des bons soins d'un correcteur professionnel ? C'est pourtant sûrement le passage obligé chez nombre d'éditeurs. Maintenant, le lecteur peut, devrait même, passer outre ce qui demeure un petit problème en regard du travail accompli par l'auteur. Les corrections se font aisément, « automatiquement », à mesure que l'on lit.

En effet, HELP ME est une formidable plongée dans ce que l'âme humaine a de plus ténébreux et effrayant. A savoir les pédophiles sadiques et réalisateurs de snuff movies au passage ! Gynsterblom pouvait difficilement trouver pires méchants, pires monstres humains. Des amateurs d'enfants qui les violent et les torturent devant une caméra. La découverte de vidéos et la description de leur contenu fait froid dans le dos. D'autant que les pervers vont jusqu'à initier leurs petites victimes au meurtre pour qu'elles deviennent des tueurs fous à leur tour ! Ce qui fonctionne assurément dans HELP ME. On a rarement vu autant de cinglés dangereux en liberté (ou pas) dans un roman. Ce qui pourrait apparaître comme une charge un peu lourde, une caricature, est en fait une force de HELP ME.

Le thème des snuff movies, qui n'est que l'un des nombreux sujets abordés ici, a déjà été abondamment traité (citons en vrac : LA PROMESSE DES TENEBRES de Chattam, passionnant, MURDER PROD de Kriss Vilà, absolument extrême, ou HARDCORE de Sasha Morange, dans un registre plus bis). Ce qui n'empêche pas Frédéric Gynsterblom de remplir admirablement son contrat en la matière, avec un goût plus prononcé pour l'horreur (le Vilà à part) que nombre de ses collègues.

Dans HELP ME, le fantastique a aussi une importance : on y cause exorcisme et pouvoirs surnaturels ; avec talent.

HELP ME est un excellent thriller, on l'aura compris, mais aussi un sacré bouquin d'horreur qui n'hésite pas à en faire beaucoup. Trop diront les mauvaises langues. A tort, rétorquerons-nous, car nous aimons les écrivains généreux. Ce qu'est incontestablement Frédéric Gynsterblom.

Patryck Ficini
15/08/2014
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Chroniques Infernales
AUTEUR DE L'ARTICLE: Patryck Ficini
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Wake the Dead
L'Ombre Noire
Le Cabinet du Diable
Les Prédateurs de l'Ombre
Pont-Saint-Esprit, les cercles de l'enfer
Django
Frayeurs
Goldfinger
Keoma
L’Au-delà

Vous aimez Help Me ?
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €