Hex After Hex

Xie


ORIGINE
Hong Kong
Hex After Hex Affiche

ANNEE
1982
REALISATION

Chin Hung Kuei

INTERPRETES
Liu Lan-Chi
Lo Meng
Lau Dan
Chan Lee Lee
Law Ho Kai
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse

Critique Hex After Hex
Plus la série avance et plus on a du mal à y trouver un quelconque intérêt. Ici, on s'éloigne encore plus de l'original que lors le précédent opus. HEX AFTER HEX possède encore moins de point commun avec HEX que HEX VS WITCHCRAFT. D'ailleurs, il s'agit d'une suite quasi directe de HEX VS WITCHCRAFT. Le fantôme femelle du précédent film se met à la recherche d'un nouvel époux. Elle ne va pas le chercher très loin puisqu'elle opte pour le voisin de palier. Mais, lorsque le père du fantôme propose à ce nouveau candidat de l'or en échange de devenir l'époux de sa fille, l'homme refuse. Il n'a peur de rien, sauf des fantômes.La femme n'abandonne pas la partie aussi facilement et nous livre alors la seule scène « horrifique » du film puisqu'elle provoque un accident de voiture mortel pour s'emparer du corps d'une jeune femme et ainsi conquérir le cœur de son bel amoureux. Ensuite, forte de ses dons et autres compétences paranormales, elle aide son amoureux à se débarrasser des gens immoraux qu'il rencontre : un promoteur immobilier qui veut raser l'immeuble dans lequel il vit, son nouveau patron qui est vraiment immonde avec ses employés, etc...

HEX AFTER HEX n'est donc qu'une simple comédie typique de Hong Kong avec son humour incapable de faire rire un Occidental. C'est lourd, puéril et souvent insupportable, tout comme dans HEX VS WITCHCRAFT. Ce dernier, néanmoins, réussissait à s'en sortir à peu près grâce à un rythme soutenu et quelques scènes érotiques agréables. HEX AFTER HEX, en revanche, est complètement exempt de scènes torrides. HEX AFTER HEX sombre même dans le ridicule lorsqu'il se met à faire de l'humour clin d'œil en direction de sa boîte de production comme s'il cherchait à lui lécher les bottes. Le signe Shaw Brothers apparaît inexplicablement à des occasions souvent inattendues. On a alors l'impression que HEX AFTER HEX est plusun vecteur promotionnel pour la Shaw qu'un véritable film. Lorsqu'une « série » de films commence à flirter avec la facilité et la parodie, ça n'annonce rien de bon.

On peut se demander ce qu'il reste à HEX AFTER HEX. Eh bien, pas grand-chose en fait. On pense un instant, lorsque le fantôme femelle tue pour s'approprier un corps, que le film va enfin quitter la comédie pour une atmosphère horrifique un peu plus attrayante. Mais il n'en est rien et le film retourne aussi vite qu'il l'a quitté dans l'humour lourdingue. A un point tel d'ailleurs, que la scène de l'accident détonne quelque peu avec le reste du métrage.

En conclusion, et après avoir eu le courage de me taper en intégralité cette trilogie, force est de constater que de trilogie, il n'en est absolument pas question ici. Les deux HEX VS WITCHCRAFT et HEX AFTER HEX sont bien deux films à part, exploitant le nom du premier HEX. Les deuxième et troisième opus sont totalement différents, autant dans la forme que dans le fond. HEX est un vrai produit bis génialissime bourré de rebondissements alternant horreur, érotisme, épouvante poétique et gore. Les deux autres HEX, quant à eux, ne sont que des comédies poussives, sur un fond fantastique, peut-être, mais lourdingues quand même.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°21
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
Hex After Hex DVD Zone 3 16.49 €
Vous aimez Hex After Hex ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette HEX AFTER HEX - DVD  Zone 3
    DVD Zone 3
    16.49€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €