House of 1000 Corpses


ORIGINE
USA
House of 1000 Corpses Affiche

ANNEE
2002
REALISATION

Rob Zombie

INTERPRETES
Sid Haig
Sheri Moon
Karen Black
Tom Towles
Bill Moseley
AUTEUR DE L'ARTICLE: André Quintaine
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
Sandy Blanco
Avant l'Aube
Planet of Dinosaurs
Bad Boy Bubby
Amusement
Frayeurs
Freaks
Les Griffes de la Nuit
Made in Britain
Massacre à la Tronçonneuse

Critique House of 1000 Corpses
{Photo 1 de House of 1000 Corpses} Après bien des déboires relayés dans les revues spécialisées, il nous a enfin été possible de visionner le film maudit de Rob Zombie.

HOUSE OF 1000 CORPSES est-il alors le MASSACRE A LA TRONCONNEUSE des années 2000 ? Les grands films de terreur ne sont pas légions sur nos écrans et les seuls derniers titres dont je me souvienne sont FUNNY GAMES et BLAIR WITCH. Après la vision de HOUSE, on ne peut que constater que le film de Rob Zombie ne tient nullement la comparaison, en particulier parce qu'il officie dans un tout autre registre.

Deux couples d'amis décident de faire une grande ballade chez les culterreux à la recherche de divertissements quelque peu décalés. Ils tombent tout d'abord sur un curieux personnage, déguisé en clown et qui leur présente{Photo 2 de House of 1000 Corpses} une attraction de son cru, sorte de train fantôme à la gloire de quelques serial killer et en particulier celui qui fait la fierté du coin : Dr. Satan.

Nos amis repartent plutôt satisfaits. Plus loin, ils s'arrêtent en voiture pour prendre une jeune fille qui fait de l'auto-stop sous la pluie. Encore un peu plus loin, c'est ce qu'ils pensent être un pneu crevé qui les arrête de nouveau. En réalité, un homme l'a éclaté avec un fusil. Naturellement, ils n'ont pas de pneu de rechange. La jeune fille qui répond au doux nom de Baby, les invite chez elle en attendant qu'un garagiste répare leur voiture. Alors que la nuit est déjà bien entamée, elle va s'avérer bien longue pour les deux jeunes couples... Ce résumé du début de HOUSE rappelle celui d'une flop{Photo 3 de House of 1000 Corpses} ée de films du même genre et il en sera ainsi jusqu'au terme du film. L'objectif de Rob Zombie n'était certainement pas de faire quelque chose de neuf et c'est en quoi HOUSE ne peut pas être considéré comme le renouveau du film d'horreur. HOUSE est en effet vraiment trop prévisible. De même, il faut ajouter que l'ambiance de folie pure dans lequel baigne le film ne fait pas vraiment référence à MASSACRE A LA TRONCONNEUSE. Le montage rappelle plutôt les clips esthétisants de MTV ou encore le TUEURS NES d'Oliver Stone.

L'omniprésence de l'humour, bien que très noir, participe également au fait que l'on ne peut pas considérer HOUSE comme un film de terreur pure. A l'instar du premier personnage qui apparaît au début du film, tous les personnages sont clownesques. Dans ce contexte, il est difficile d'éprouver quelque émotion que ce soit. HOUSE fait donc plutôt office de farce ludique que de film d'horreur remuant les tripes.

La bande-son constituée principalement de musique de rock dur, renforce encore l'impression que HOUSE est un film représentatif de son époque. La peur, la révulsion n'existent pas dans HOUSE qui s'avère finalement être principalement un grand show, un spectacle visuel et sonore.

Dans ce contexte, nul doute que le film de Rob Zombie est une réussite. Le montage est rapide et évite les temps morts. La réalisation est excellente et la photo admirablement travaillée. Les acteurs qui disposent tous de tronche unique sont absolument parfaits. Les décors, quant à eux, sont également grandioses et tiennent la comparaison avec ceux de MASSACRE A LA TRONCONNEUSE 2. Dans tous les domaines, HOUSE est cohérent à ce qu'il montre à l'image et c'est là que se trouve sa réelle réussite.

On pense à énormément de films en regardant HOUSE, MASSACRE A LA TRONCONNEUSE, TUEURS NES, LE SOUS-SOL DE LA PEUR, MASSACRE DANS LE TRAIN FANTÔME... Et, la réalisation magistrale de Rob Zombie excelle dans l'art de récupérer les éléments de ces nombreux films sans jamais donner l'impression qu'il s'agit d'un plagiat. HOUSE se réfère aux classiques du genre pour créer quelque chose de nouveau, mais qui n'a rien à voir avec ces mêmes classiques car il dénature leur côté terrifiant. C'est sans doute ici que le film pèche, en préférant la farce à l'horreur pure.

André Quintaine
22/12/2009
Cet article est paru dans Sueurs Froides n°13
Cliquer ici pour télécharger ce numéro
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   

Sueurs Froides.fr > Critique > Review

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
House Of 1000 Corpses DVD Zone 1 35.05 €
House Of 1000 Dolls DVD Zone 2 20.50 €
La Casa De Las Mil Muñecas Epuise/out Of Print DVD Zone 2 NC €
Vous aimez House of 1000 Corpses ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette HOUSE OF 1000 CORPSES - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    35.05€
  • Pochette House of 1000 Dolls - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    20.50€
  • Pochette La Casa de las mil Muñecas EPUISE/OUT OF PRINT - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    NC€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €