I Maniaci


ORIGINE
Italie
I Maniaci Affiche

ANNEE
1964
REALISATION

Lucio Fulci

INTERPRETES
Walter Chiari
Barbara Steele
Enrico Maria Salerno
Margaret Lee
AUTEUR DE L'ARTICLE: Nassim Ben Allal
SES DERNIERS ARTICLESSES FILMS FETICHES
John dies at the end
Cul-de-sac
Répulsion
La charge de la brigade légère
Mondwest
Les Aventures de Jack Burton
Les Frissons de L’angoisse
The Killer
The Thing
Y’a-t-il Un Pilote Dans L’avion?

Critique I Maniaci
{Photo 1 de I Maniaci} Cinéaste italien populaire, Lucio Fulci n'est pas seulement le Pape du gore intense et déviant mais un solide artisan qui s'est auparavant illustré dans des genres aussi divers que la comédie, le western et le film historique. Homme à tout faire du cinéma, il démarre en tant que réalisateur de seconde équipe avant de tourner son premier long-métrage (sur une bonne cinquantaine) en 1959. I MANIACI, son neuvième film (en six ans) s'inscrit dans la veine de la comédie populaire italienne comme il s'en tournait à tour de bras à cette époque, mais fait preu{Photo 2 de I Maniaci} ve d'une véritable intelligence dans le propos qui le place dans le haut du panier.

Composé d'une bonne douzaine de segments, I MANIACI que l'on pourrait traduire par « les manies », proposent de croquer les travers de la classe moyenne et des bourgeois italiens de l'époque. En confrontant un petit chef grande gueule à ses employés oisifs, un écrivaillon à un « grand auteur » snob, une femme pensant être trompée à son mari, des arrivistes en quête d'antiquités face à des moines plus malins qu'ils ne le semblent, bref, en jouant sur les fausses pistes,{Photo 3 de I Maniaci} les faux semblant et les oppositions, Fulci et ses scénaristes dépeignent une Italie universelle, celle des petites misères et des grandes bassesses du quotidien.

Suffisamment moderne à l'époque pour ne pas paraître trop démodé aujourd'hui, l'humour est la véritable force du film qui, sans être outrageusement féroce, écorne dans la bonne humeur les travers de ses personnages. A travers des situations rappelant fortement le boulevard, I MANIACI offre des scènes de la vie quotidienne revues et corrigées par une écriture de potache avec néanmoins un vra{Photo 4 de I Maniaci} i point de vue, à la fois tendre, humain et politique. Jamais cynique, toujours joyeux, il offre, au-delà des rires, un vrai point de vue sur l'Italie de l'époque, pays encore entre deux eaux, pas vraiment remis de la Guerre mais plus vraiment meurtri non plus. Cette étude de caractères de l'époque possède aujourd'hui une double valeur. C'est d'abord la redécouverte d'une œuvre de jeunesse de Fulci, dans laquelle le réalisateur démontre son incroyable maîtrise technique, son sens du rythme et de la direction de comédien et prouve à ses détracteurs qu'il n'est pas un ignoble pervers qui se délecte de visions insoutenables. Ensuite, et c'est là une donnée indéniable que ceux qui se fichent éperdument de Fulci ne pourront nier :I MANIACI a une valeur documentaire sur l'Italie des années 1960, sa composition sociale, ses idéaux, sa beauté et ses travers.

Ces éléments, combinés à l'œil acéré du metteur en scène et à une écriture ample et légère apportent à I MANIACI un intérêt à la fois cinématographique, ethnologique et un plaisir de spectateur plus de quarante-cinq ans après sa sortie.

Nassim Ben Allal
22/12/2009
Bookmark and Share

Page précédente    Revenir en haut de la page    Imprimer   Creer PDF

Sueurs Froides.fr > Critique > Retrospective

Le film est disponible à l'achat sur le site Sin'Art :
I Maniaci DVD Zone 2 19.90 €
Maniacs DVD Zone 1 22.75 €
Tomas Milian Collection DVD Zone 2 42.90 €
Vous aimez I Maniaci ?
En vente sur Sin'Art
  • Pochette I Maniaci - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    19.90€
  • Pochette Maniacs - DVD  Zone 1
    DVD Zone 1
    22.75€
  • Pochette Tomas Milian Collection - DVD  Zone 2
    DVD Zone 2
    42.90€
Moteur de recherche
Tout est bénévole – si ce n’est pas déjà fait, versez votre obole annuelle à l'association Sin'Art : 5 €